Changer d'édition

«La détection de la fraude reste faible au Luxembourg»
Luxembourg 20.01.2022
Gabriel Seixas

«La détection de la fraude reste faible au Luxembourg»

Luxembourg 20.01.2022
Gabriel Seixas

«La détection de la fraude reste faible au Luxembourg»

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Un peu plus de six mois après son entrée en fonction, le parquet européen assure être sur la trace de quelque cinq milliards d'euros détournés. Un premier bilan jugé «satisfaisant», qui ne cache pas certaines «réticences» des Etats membres, note Gabriel Seixas, procureur luxembourgeois.

Images et montage : Sibila Lind

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En action depuis le 1er juin, la nouvelle institution européenne en charge de lutter contre les atteintes au budget de l'UE assure avoir ouvert 300 enquêtes suite aux 1.700 signalements émis par les 22 Etats participants.
LuxTime, EPPO, an public prosecutor's office starts operations, europe,  Francisca Van Dunem (rosa Blazer), Vera Jourova (weiss Blazer), Didier Reynders, Sam Tanson, Laura Kövesi (ganz in schwarz)  Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Plus de six mois après la date initiale, le parquet européen lance officiellement son activité de lutte contre les atteintes au budget de l'UE ce mardi. Une mission dont les premiers effets au sein des 22 Etats membres participants ne devraient cependant pas être visibles avant plusieurs mois.
online.fr, Illustration, europäische Staatsanwaltschaft, Tour B, neues Gebäude, Gebäude noch im Bau ,Staatsanwalt Gabriel Seixas  Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Installée depuis quelques jours dans ses nouveaux locaux de la tour B au Kirchberg, la nouvelle institution européenne ne connaît toujours pas la date à laquelle elle pourra réellement entrer en fonction. La faute à la désignation de seulement 32 des 140 procureurs délégués attendus.
online.fr, Illustration, europäische Staatsanwaltschaft, Tour B, neues Gebäude, Gebäude noch im Bau  Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Nouvelle instance en charge de la lutte contre les fraudes au budget de l'EU, l'organisme qui réunit 22 États membres se met peu à peu en place. Explications des enjeux avec Gabriel Seixas, représentant luxembourgeois de l'institution basée au Kirchberg.
Interview avec Gabriel Seixas au Parquet Européen, Fotos: Julian Pierrot/ Luxemburger Wort / Foto: Julian PIERROT