Changer d'édition

La demande pour des piscines privées explose
Luxembourg 6 min. 20.08.2022
Au Luxembourg

La demande pour des piscines privées explose

Selon un fournisseur, avoir sa propre piscine peut s'avérer particulièrement intéressant pour les familles avec enfants.
Au Luxembourg

La demande pour des piscines privées explose

Selon un fournisseur, avoir sa propre piscine peut s'avérer particulièrement intéressant pour les familles avec enfants.
Photo: AFP
Luxembourg 6 min. 20.08.2022
Au Luxembourg

La demande pour des piscines privées explose

Nadia DI PILLO
Nadia DI PILLO
Toutefois, le rêve d'avoir sa propre piscine fait transpirer les fournisseurs du pays.

Aucune trace d'inflation ou de crise énergétique : c'est ainsi que l'on peut résumer la situation chez les fournisseurs luxembourgeois de piscines. Car la demande de piscines privées est actuellement énorme : «Depuis le début de la crise du covid-19, il y a deux ans, la forte demande de piscines a encore augmenté», déclare Jean-Baptiste Cagnoli, directeur du constructeur de piscines «Lux Piscines» de Beles. 


Dans les forêts, les arbres et la végétation dépérissent
Un minimum de deux semaines de pluie consécutive et modérée seraient nécessaires pour que le niveau des réservoirs d'eau souterraine remonte.

Christian Wampach parle lui aussi d'une énorme demande. Le directeur de Luxpools a créé son entreprise l'année dernière et peine à suivre les demandes de piscines. «C'est incroyable. Sans avoir fait beaucoup de publicité. J'ai simplement passé une annonce sur Facebook», raconte-t-il. Plusieurs facteurs jouent actuellement en faveur des fournisseurs : la pandémie de covid est loin d'être terminée, les vacances à la maison ont énormément gagné en importance ces dernières années et, en même temps, de nombreuses piscines publiques sont bondées lorsque les températures atteignent des sommets. 

Mais la demande n'augmente pas seulement en raison des effets du coronavirus. «La raison en est surtout le beau temps sec», explique Cagnoli. Grâce au changement climatique et aux températures toujours plus élevées, même dans nos régions, la piscine peut être utilisée beaucoup plus longtemps dans l'année qu'il y a 20 ans. Il s'attend donc à ce que la demande continue d'augmenter dans les années à venir. 

Les zones de plage sont très demandées 

C'est justement pour les familles avec enfants qu'il peut être intéressant d'avoir sa propre piscine. Au lieu de tout emballer le week-end et d'organiser une journée à la piscine publique ou au lac, on peut tout simplement se baigner dans le jardin, ce qui est plus agréable. Les piscines avec un accès à la plage ou un escalier d'accès avec un banc sont par exemple très demandées. «Les zones de plage pour se détendre sont très appréciées», confirme Christian Wampach. «On peut s'allonger dans l'eau, se détendre avec les enfants, il y a désormais beaucoup plus de possibilités que la piscine carrée traditionnelle». Un autre avantage est qu'avec une piscine, la valeur d'un bien immobilier augmente considérablement - de dix pour cent, selon Wampach. 


FILLING GLASS WITH WATER TRINKWASSER EAU SONNE
Des réserves en eau «critiques» dans certaines communes
Quel est l'impact de la sécheresse actuelle sur nos réserves en eau potable? On fait le point avec la division des eaux souterraines et des eaux potables.

Concept Détente d'Esch-sur-Alzette affiche également complet. La plupart des clients souhaiteraient toujours une piscine traditionnelle, plus précisément une piscine standard de 8 x 4 mètres. «Pas trop grandes, mais techniquement bien équipées», telle est l'évolution observée par le vendeur de piscines. «Les terrains deviennent plus petits, c'est pourquoi on vend de plus en plus de petits bassins», dit-on généralement chez les vendeurs. 

Chez Christian Wampach, les piscines de 6 x 4 mètres sont très demandées, les clients qui ont plus de place optent pour des modèles de 9 x 5 mètres. Sur le marché, il existe actuellement les possibilités les plus diverses pour construire sa propre piscine, pour tous les budgets. Outre la taille, cela dépend également de l'équipement et des matériaux utilisés. Outre les piscines préfabriquées en plastique, il existe également des bassins en acier inoxydable ainsi que la variante bétonnée avec un revêtement en liner. 


Lokales, plage zu Bartreng, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le plaisir à la plage...
Sable, plage, soleil : pas besoin d'aller loin pour cela cette année, car au Luxembourg aussi, il y a des possibilités de se sentir en vacances.

Les prix commencent à 20.000 euros. Selon Jean-Baptiste Cagnoli, une piscine de bonne qualité coûte environ 50.000 euros. Et : «Comme pour une voiture, cela dépend ensuite bien sûr de la forme et de la taille», explique le propriétaire, qui a récemment vendu une piscine pour 130.000 euros. À cela s'ajoutent d'éventuels extras qui peuvent être importants pour l'utilisation. Un filtre de nettoyage est aujourd'hui indispensable, tout comme un abri de piscine pour plus de sécurité et de propreté. Un chauffage de piscine, généralement une pompe à chaleur air-eau, est également indispensable. 

Il est préférable de planifier la construction de la piscine à l'automne, les travaux pourraient alors commencer au printemps et la piscine serait prête pour le début de l'été. 

Incidence sur l'approvisionnement en eau 

Des milliers de litres d'eau sont nécessaires pour profiter des plaisirs de la baignade dans le jardin. Pour remplir une piscine de taille standard (8 x 4 mètres et 2 mètres de profondeur), il faut environ 63 mètres cubes d'eau, soit 63.000 litres - ce qui n'est pas sans poser de problèmes en raison de la canicule. Ce sont surtout les piscines gonflables en plastique qui inquiètent certaines communes du pays. «Les piscines hors sol et gonflables peuvent contenir jusqu'à plusieurs mètres cubes d'eau. Lors de journées particulièrement chaudes, de nombreux citoyens remplissent leurs piscines en même temps, ce qui entraîne des pics de consommation. De plus, pour des raisons d'hygiène, cette eau doit être régulièrement changée ou traitée avec des produits chimiques comme le chlore», écrit l'Office de l'eau, qui recommande donc vivement «d'utiliser les piscines publiques».


A picture taken on August 4, 2022 in Les Brenets shows the dry bed of Brenets Lake (Lac des Brenets), part of the Doubs River, a natural border between eastern France and western Switzerland, as much of Europe bakes in a third heatwave since June. - The river has dried up due to a combination of factors, including geological faults that drain the river, decreased rainfall and heatwaves. (Photo by Fabrice COFFRINI / AFP)
Une sécheresse déjà qualifiée d'historique en France
Une cellule de crise a été activée ce vendredi dans l'Hexagone, où plus de 100 communes sont sans eau potable. En Belgique et au Luxembourg, l'inquiétude grandit, notamment pour les cours d'eau.

Mais quel est le problème des piscines encastrées pour l'approvisionnement en eau au Luxembourg ? «Elles représentent bien sûr aussi une consommation importante d'eau», explique Luc Zwank, directeur adjoint de l'Office de l'eau. «Les filtres doivent être rincés à contre-courant, là aussi quelques centaines de litres d'eau sont consommés par semaine. Mais les grands volumes sont consommés au printemps, cela ne coïncide donc pas avec les hauts niveaux de consommation en été», explique Luc Zwank, qui ajoute : «La consommation d'eau qui n'est pas absolument nécessaire devrait être réduite ou supprimée autant que possible, comme le lavage des voitures». 

Des alternatives durables 

Et que signifie cette tendance à plus long terme ? «Cela pèse en plus sur l'infrastructure d'eau de la commune, c'est très clair», dit Zwank. Les installations de filtration et les pompes pèseraient en outre sur la consommation d'énergie des ménages. Il s'agit là de frais courants pour la piscine que chaque ménage doit prendre en compte. Il est toutefois possible d'opter pour un étang de baignade ou une piscine naturelle, qui consomment beaucoup moins d'eau et d'énergie. 


La forêt d'Anlier interdite aux promeneurs
Le massif forestier qui longe le Grand-Duché souffre du manque de précipitations. Les bourgmestres des communes belges concernées veulent à tout prix éviter des départs de feu

En effet, les vendeurs de piscines observent une tendance à la durabilité. Ils proposent par exemple des «Living Pools». Celles-ci ressemblent à des piscines classiques, mais disposent d'un traitement biologique de l'eau, ce qui évite l'utilisation de produits chimiques. Elles se passent de chlore et empêchent les plantes et les algues de se développer. Les coûts d'électricité sont également moins élevés. Les fournisseurs luxembourgeois sont certains que cette tendance se poursuivra probablement dans les années à venir. 

Cet article a été publié pour la première fois sur wort.lu/de

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Nos bons plans pour ce week-end
Parce qu'on se croirait presque à la mer, se baigner en plein air est deux fois plus amusant. Le week-end sera ensoleillé, un moment idéal pour piquer une tête dans les eaux de baignade extérieures du pays.
Lokales,Stausee Insenborn,Anmeldekontrolle,Polizeikontrolle. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Avec la vague de chaleur, le projet d'un bassin de nage à ciel ouvert refait surface. L'échevin aux Sports de la capitale, Simone Beissel, est loin d'avoir abandonné l'idée. Même si les premiers plongeons sous le soleil ne sont pas pour demain.