Changer d'édition

La délicate transcription du rapport Waringo
Luxembourg 4 min. 12.08.2020

La délicate transcription du rapport Waringo

Au terme de six mois d'observation en interne du fonctionnement de la Cour, Jeannot Waringo se présentait en janvier 2020  avec une somme de recommandations à appliquer pour la Cour grand-ducale.

La délicate transcription du rapport Waringo

Au terme de six mois d'observation en interne du fonctionnement de la Cour, Jeannot Waringo se présentait en janvier 2020 avec une somme de recommandations à appliquer pour la Cour grand-ducale.
Photo : Guy Wolff
Luxembourg 4 min. 12.08.2020

La délicate transcription du rapport Waringo

L'analyse des dysfonctionnements de la relation entre la Cour grand-ducale et l'Etat dévoilée en début d'année a déjà entraîné bien des changements. Mais c'est à pas feutrés que les réformes attendues sont mises en place, en attendant la nouvelle loi fondamentale.

(pj avec Danielle SCHUMACHER) «La future constitution sera destinée à donner au Grand-Duc la possibilité d'organiser sa maison dans l'intérêt public», déclarait dernièrement Mars Di Bartolomeo (LSAP). Le député, président de la commission constitutionnelle, faisait référence au projet de nouvelle loi fondamentale. Ce toilettage institutionnel a ainsi, notamment, comme fonction d'adapter le fonctionnement de la monarchie aux mœurs politiques actuelles. Et ce ne sera là que la suite logique d'un processus dont les prémices remontent à plusieurs années.

Déjà en 2002, le Premier ministre d'alors, Jean-Claude Juncker (CSV), était intervenu en raison de la mauvaise préparation du budget du Palais. En vain. En 2016, l'actuel Premier ministre Xavier Bettel (DP) avait lui aussi fait pareille remarque. Là encore, sans impact.  Il aura fallu attendre l'été 2019 et la nomination de Jeannot Waringo comme observateur spécial pour qu'enfin les points obscurs de la relation Etat-Cour soient mis en lumière.


Staatsbegräbnis Großherzog Jean, funérailles Grand-Duc Jean. Kathedrale, Großherzog Henri und Maria Teresa,Foto: Guy Wolff/ Luxemburger Wort
La Cour grand-ducale sous observation
En juin 2019, le Premier ministre Xavier Bettel nommait Jeannot Waringo comme représentant spécial auprès de la Cour. En janvier 2020, son rapport pointait du doigt certains problèmes, notamment dans la gestion des personnels.

Un éclairage cru qui aura suscité bien des surprises quand, en janvier 2020, le Premier a dévoilé à la Chambre et au pays les analyses tirées de la mission de six mois. Ce fameux «rapport Waringo» pointant nombre de dysfonctionnements : confusion entre mandats public et privé dans la gestion des fonds, absence d'organigramme dans l'administration de la cour, tensions autour du management des personnels.

Sans fard, l'analyse mettait aussi en cause la place prise par la Grande-Duchesse Maria Teresa dans la gestion chaotique des agents au service de leurs altesses royales. Cela étant d'autant plus problématique que la constitution n'accorde pas de fonction particulière à l'épouse (ou l'époux) du chef de l'Etat. Le Grand-Duc Henri avait défendu alors sa femme, tout en signalant qu'il souhaitait coopérer avec l'émissaire du gouvernement et mettre en œuvre des réformes. 


25.7. Palais / Visite Palais Grand Ducal / LCTO Foto:Guy Jallay
Que d'argent sous les ors du palais grand-ducal
Dans le rapport Waringo, plusieurs pages sont consacrées à la dépense publique octroyée à leurs altesses royales du Luxembourg. On y apprend par exemple que la Cour ne paye ni l'affranchissement de son courrier, ni ses frais téléphoniques. Soit près de 600.000 euros juste pour ces deux postes...

Et depuis? Depuis, la crise sanitaire a quelque peu ralenti la mise en place des arrangements souhaités. Mais des signes tangibles de changement ont été perçus. Dès février, l'ancien maréchal de la Cour Lucien Weiler démissionnait. Quelque temps après, courant, le chef de cabinet Michel Heintz était, lui, licencié...

Une révocation pas vraiment du goût du Premier ministre qui, pour l'occasion, rappelait à son altesse que les employés de la Cour grand-ducale exerçant des fonctions publiques ne peuvent être engagés ou licenciés qu'après consultation préalable du gouvernement. Voilà donc Michel Heintz remis en place.

«Pourparlers constructifs»

Enfin, après plusieurs mois de vacance de poste, la diplomate Yuriko Backes devient la nouvelle maréchale de la Cour, le 1er juin dernier. Tel que préconisé par le rapport Waringo, la mission revient donc à un fonctionnaire. Cependant, ce remplacement au poste le plus important dans la hiérarchie de la Cour soulève la question du rôle futur d'André Prüm et de Norbert Becker.

Le professeur de droit et le consultant en gestion avaient été nommés comme conseillers spéciaux, juste après la démission de Lucien Weiler. Ils avaient alors pour rôle d'accompagner la mise en œuvre des propositions de réforme. L'intermezzo autour des personnalités du chef de cabinet montre que le travail ne se passe manifestement pas sans heurts.


Lokales, Politik, ErbgroSherzogin Stéphanie und Prinz Charles und ErbgroSherzog Guillaume verlassen das Krankenhaus CHL. Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Les premières images du prince Charles
Né le 10 mai dernier, le jeune prince a maintenant un visage. Un mercredi marqué par la parution de ses premiers portraits officiels et sa sortie de maternité.

Après en avoir informé les membres de la commission des affaires institutionnelles à la mi-juillet, le Premier ministre parle de «pourparlers constructifs» avec la Cour grand-ducale. Mais en coulisses, ce même Xavier Bettel fait comprendre à la presse qu'il y a encore des problèmes avec la mise en œuvre des réformes. Six mois après le séisme du rapport Waringo, la situation est loin d'être aplanie donc.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Grand-Duc garde ses habitudes à Cabasson
Recrudescence de pandémie ou pas, le couple grand-ducal est parti se reposer sur la Côte d'Azur. La famille et le personnel y suivent «les mêmes règles sanitaires que chaque citoyen», assurent cinq ministres interrogés sur ce sujet par des députés Piraten curieux d'en savoir plus.
Geburt Erbgrossherzog Guillaume Grossherzog Henri  Maria Teresa
Une Maison du Grand-Duc et un budget «transparents»
Les recommandations du rapport Waringo n'étaient pas la priorité du gouvernement ces derniers mois, mais le dossier avance. C'est ainsi que le budget qui prendra en compte les activités officielles de la monarchie devrait être prêt à l'automne alors que le personnel rattaché à la Cour dépendra de la fonction publique.
Lokales,Grand-Duc Jean.Transfert Colmar-Berg/Palais.- GRAND-DUC JEAN: - Transfert de la dépouille mortelle (Palais) -  Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
«Aucun rôle n'est prévu pour la Grande-Duchesse»
Pour la première fois depuis la publication du rapport Waringo, le Premier ministre s'est officiellement positionné sur le fonctionnement de la Cour. Pour Xavier Bettel, les conclusions rendues par son émissaire spécial serviront de «base solide» en vue d'une «modernisation de la monarchie»
Quelles suites pour le rapport Waringo?
Six jours après la publication de la mission sur le fonctionnement de la Cour grand-ducale, Xavier Bettel la présente ce mercredi aux députés. Le résumé des enjeux politiques du document et des pistes de réflexion qu'il suggère.
Le Grand-Duc Henri et la Grande Duchesse Maria Teresa arrivent au Palais de l'Elysée avec le Président Francais Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron, à Paris, France, le 19 Mars 2018 . Photo: Chris Karaba
Waringo, l'observateur devenu perturbateur
Depuis juillet 2019, Jeannot Waringo s'est intéressé au fonctionnement de la Cour grand-ducale, sur demande du Premier ministre. Et c'est avec la plus grande discrétion que l'ancien haut fonctionnaire a mené cette plongée au sein du palais.
Lokales, Oktav, Schlussprozession, Son Altesse Royale la Grande-Duchesse Maria Teresa, Son Altesse Royale le Grand-Duc Henri, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort