Changer d'édition

La déclaration d'incapacité de travail bientôt en ligne
Luxembourg 22.09.2020 Cet article est archivé

La déclaration d'incapacité de travail bientôt en ligne

Près de 8 millions de documents vont devoir être digitalisés dans un environnement informatique sécurisé.

La déclaration d'incapacité de travail bientôt en ligne

Près de 8 millions de documents vont devoir être digitalisés dans un environnement informatique sécurisé.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 22.09.2020 Cet article est archivé

La déclaration d'incapacité de travail bientôt en ligne

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
La transformation numérique des échanges entre les différents acteurs du secteur de la santé est en marche. Les responsables devraient enclencher la vitesse supérieure en début d'année 2021 selon Romain Schneider (LSAP).

«Outre le mémoire d'honoraires et l'ordonnance médicale, le certificat d'incapacité de travail (CIT) est un document prioritaire dans ce processus de digitalisation», a précisé le ministre de la Sécurité sociale dans une réponse parlementaire.  

Ce CIT 2.0 sera donc élaboré en étroite collaboration entre la Caisse nationale de santé (CNS), le Centre commun de la sécurité sociale, le Contrôle médical de la sécurité sociale (CMSS), l'Agence eSanté, les médecins ainsi que les éditeurs des logiciels de cabinets médicaux et d'applications mobiles. 


La crise sanitaire booste la généralisation des DSP
Six mois après le lancement du dossier de soins partagé, plus de 461.000 bases de documentation ont été ouvertes. Un léger bémol toutefois derrière ce succès, les résultats provenant du dépistage à grande échelle du nouveau coronavirus n'apparaissent pas.

La digitalisation de ces différents documents devrait d'ailleurs débuter à partir de janvier 2021. Grâce à ce nouvel outil, les médecins vont pouvoir effectuer à distance de nombreuses démarches. Une opération qui devra se faire dans un environnement informatique intégré et sécurisé «plus complexe que pour les outils de téléconsultation», précise le ministre. 

Mais ce travail s'annonce colossal. A terme, ce ne sont pas moins de 8 millions de documents qui vont devoir être digitalisés dont pratiquement 6 millions de mémoires d'honoraires. L'impact de la simplification administrative sera donc conséquent.

«Une meilleure efficacité administrative»

«Le CIT digital devra intégrer de nombreuses fonctionnalités pour répondre aux besoins des différentes parties prenantes» insiste Romain Schneider. Dans le cas des assurés, par exemple en cas de traitement prolongé, ces derniers ne recevront plus de convocation auprès du CMSS ce qui leur évitera de devoir justifier leur absence au rendez-vous. En effet, une convocation est automatiquement envoyée à tous les assurés en incapacité de travail. 

«Ce transfert d'informations sous forme structurée aboutira aussi à une meilleure efficacité administrative pour toutes les parties prenantes», conclut Romain Schneider. Pour rappel dans le cadre de la pandémie de covid-19, la CNS a déjà mis en place des solutions digitales notamment dans le cadre de téléconsultations  directement reliées à la plateforme eSanté. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si consulter son médecin à distance a ses avantages en pleine pandémie sanitaire, la pratique aurait aussi son revers de la médaille. Car les certificats d'incapacité de travail, transmis directement au format électronique, indiquaient jusqu'à récemment le code de diagnostic. Les raisons médicales, pourtant confidentielles, étaient alors à la vue de l'employeur.
Corona-Virus, Allgemeinarzt Patrice Anton aus Rümelingen berät seine Patienten online über die CNS Onlinekonsultation, E-Consult, Telekonsultation, médecin, téléconsultation, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Il faut en moyenne 3,4 jours à la Caisse nationale de santé pour rembourser une facture nationale et deux à trois jours pour un paiement réalisé à l'étranger, assure le ministre de la Sécurité sociale. Sept agences de la Gesondheetskeess ne seront accessibles qu'en septembre.
Assurances Sociales-CNS, Krankenkasse, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
L'Association des médecins et médecins-dentistes (AMMD) a présenté ce mardi une application destinée à «créer des ponts fiables et pratiques entre tous les acteurs du système de santé». Le lancement de ce nouvel outil sera officialisé au premier semestre 2020.
Foto alushta-russia-october-29-2014-600w-