Changer d'édition

La croissance du Luxembourg ralentira en 2020
Luxembourg 2 min. 03.12.2019

La croissance du Luxembourg ralentira en 2020

«Il y a une surchauffe dans la construction qui est face à un problème de recrutement de main-d'oeuvre mais on observe aussi une diminution de l'investissement malgré tout», estime Serge Allegrezza, directeur du Statec.

La croissance du Luxembourg ralentira en 2020

«Il y a une surchauffe dans la construction qui est face à un problème de recrutement de main-d'oeuvre mais on observe aussi une diminution de l'investissement malgré tout», estime Serge Allegrezza, directeur du Statec.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 03.12.2019

La croissance du Luxembourg ralentira en 2020

Maurice FICK
Maurice FICK
Il ne faut pas s'attendre à une grosse secousse mais à un coup de frein. Après avoir fait preuve d'une certaine résistance cette année, la croissance luxembourgeoise devrait passer à 2,4 % l'an prochain estime le Statec. L'emploi montre déjà des signes de ralentissement.

Le tableau dressé ce mardi lors de la présentation de la situation économique du pays par le directeur du Statec au Kirchberg est clair. Dans un contexte mondial de ralentissement économique, le Luxembourg s'est plutôt bien tiré d'affaires au cours des deux premiers semestres 2019 mais il n'échappera pas à la tendance générale en 2020. «Cette année nous avons une croissance de près de 3% mais l'année prochaine nous aurons un ralentissement relatif de 2,4%», annonce Serge Allegrezza. 

Pour le directeur du Statec, Serge Allegrezza, «le gouvernement a une bonne marge de manœuvre pour investir dans les infrastructures, le changement climatique et la réforme fiscale même si ce sera moins réjouissant en 2020»
Pour le directeur du Statec, Serge Allegrezza, «le gouvernement a une bonne marge de manœuvre pour investir dans les infrastructures, le changement climatique et la réforme fiscale même si ce sera moins réjouissant en 2020»
Photo: Gerry Huberty



European Commissioner for Economic and Financial Affairs, Taxation and Customs Pierre Moscovici gestures as he speaks during a press conference presenting the Autumn 2019 European Economic Forecast in Brussels, on November 7, 2019. (Photo by Aris OIKONOMOU / AFP)
Le Luxembourg reste le champion de la croissance
L'économie européenne connaîtra une croissance très lente au cours des trois prochaines années. Mais la règle devrait connaître une exception : le Grand-Duché

«Nous sommes déjà dans une phase de ralentissement et on ne sait pas très bien quand elle va se terminer», note Fern Adam. Le chef de la Division conjoncture, modélisation et révision du Statec estime que «la situation globale reste bonne» mais qu'il y a clairement «des risques de détérioration à l'horizon». Des nuages plus gris qui sont identifiés et inquiètent les prévisionnistes comme la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, le ralentissement des échanges commerciaux ou encore le Brexit. 

La construction en «surchauffe»

Mais pas de panique. «L'instant du freinage ne sera pas très fort», estime le spécialiste en rappelant que la croissance de la zone euro stagnera aux alentours de 1%. Fait est qu'au niveau européen, «l'emploi encaisse maintenant, c'est-à-dire en 2019-2020, le freinage de 2018-2019. Il viendra aussi au Luxembourg c'est sûr». 


Incertaines à court terme, les entreprises sont nettement plus confiantes pour l'avenir plus lointain.
L'incertitude gagne les entreprises
Dans son 2e Baromètre de l'économie, la Chambre de commerce a pu constater combien l'attentisme semblait gagner les entrepreneurs luxembourgeois. Près de 10% tablent d'ailleurs sur un ralentissement d'activité dans les six prochains mois.

Jusqu'ici l'emploi a plutôt bien résisté au Luxembourg «à cause de phénomènes exceptionnels comme l'ouverture du centre commercial de la Cloche d'Or, le Royal-Hamilius et le Brexit. Ces trois phénomènes ont permis de maintenir la croissance de l'emploi en 2019 au même niveau qu'en 2018. Mais des signes de ralentissement sont déjà palpables dans plusieurs branches. L'incertitude a déjà gagné les entrepreneurs comme l'a montré récemment la Chambre de commerce du Luxembourg.



Wachstum,Logement,Habitation,Wohnungsbau.Foto:Gerry Huberty
Le coût du logement flambe au Luxembourg
Alors que la hausse moyenne dans l'Union européenne est de 4,2% au deuxième trimestre de 2019, le Luxembourg voit une explosion de 11,4% du prix de l'immobilier pour la même période d'une année.

Serge Allegrezza parle clairement de «surchauffe» dans le secteur de la construction. Non pas à cause des prix de l'immobilier qui explosent ou du gros œuvre qui serait devenu plus cher mais parce qu'il y a manque de main-d'oeuvre pour construire. Même s'il est handicapé par ce phénomène, que soulèvent  régulièrement les patrons des entreprises de construction, le secteur reste à un niveau d'activité élevé comme l'indiquent les très nombreuses grues qui hérissent les alentours immédiats de la capitale.


Sur le même sujet

La Chambre de commerce veut des dépenses prudentes
L'organisation patronale a appelé le gouvernement à rester sur ses gardes dans sa réaction au projet de budget 2020, jeudi. En épargnant davantage et en boostant notamment la digitalisation et le fonds souverain intergénérationnel.
Carlo Thelen, président de la Chambre de commerce, appelle de ses vœux une croissance «qualitative» basée sur l'innovation.
L'incertitude gagne les entreprises
Dans son 2e Baromètre de l'économie, la Chambre de commerce a pu constater combien l'attentisme semblait gagner les entrepreneurs luxembourgeois. Près de 10% tablent d'ailleurs sur un ralentissement d'activité dans les six prochains mois.
Incertaines à court terme, les entreprises sont nettement plus confiantes pour l'avenir plus lointain.
Le Luxembourg dans une situation «confortable»
Si le directeur du Statec, Serge Allegrezza, souligne la bonne conjoncture économique du pays pour cette année, le scénario pourrait être légèrement plus pessimiste l'an prochain, notamment à cause du Brexit.
Serge Allegrezza: «Il y aura après ces élections des hausses d’impôts et de taxes. Ces hausses sont inévitables mais pour l’instant personne n’en parle.»
Le coût du logement flambe au Luxembourg
Alors que la hausse moyenne dans l'Union européenne est de 4,2% au deuxième trimestre de 2019, le Luxembourg voit une explosion de 11,4% du prix de l'immobilier pour la même période d'une année.
Wachstum,Logement,Habitation,Wohnungsbau.Foto:Gerry Huberty
Comptes nationaux: Le Statec s'excuse après une panne
Voilà un incident dont le Statec se serait bien passé. L'institut national de la statistique n'a pas été en mesure de livrer les données de comptes nationaux pour la fin de 2014 et le début de 2015. Le directeur du Statec s'est excusé publiquement et a assuré que les comptes trimestriels nationaux seront finalement publiés le 16 juillet prochain.
Serge Allegrezza et Ferdy Adam ont fait le point sur la situation conjoncturelle du Luxembourg. (Photo : Pierre Matgé)