Changer d'édition

«La crise va obliger certains à revoir leur ambition»
Luxembourg 8 3 min. 02.11.2020 Cet article est archivé

«La crise va obliger certains à revoir leur ambition»

Sur les 27 hectares du site, seules neuf maisons-témoins et cinq résidences sont entièrement sorties de terre. Ainsi qu'un parking centralisé.

«La crise va obliger certains à revoir leur ambition»

Sur les 27 hectares du site, seules neuf maisons-témoins et cinq résidences sont entièrement sorties de terre. Ainsi qu'un parking centralisé.
Photo: Pierre Matgé/archive
Luxembourg 8 3 min. 02.11.2020 Cet article est archivé

«La crise va obliger certains à revoir leur ambition»

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Six semaines après le début des visites sur le site d'Elmen, 25 des 30 maisons mises en vente ont d'ores et déjà trouvé preneur, indique lundi la SNHBM. Et cet engouement devrait se poursuivre, notamment avec l'arrivée attendue de ménages ne pouvant plus financer leur projet sur le marché privé.

Proposées officiellement à moins de 600.000 euros, les maisons du futur quartier écologique d'Elmen s'arrachent littéralement. Trois mois après leur mise en vente et six semaines après l'ouverture aux visites, 25 des 30 unités avec jardin individuel destinées à accueillir des familles ont trouvé preneur, selon les données livrées par Guy Entringer, contacté lundi. Des chiffres jugés «satisfaisants», d'autant plus que la crainte de voir l'arrivée massive de dossiers en raison du prix et non du concept général du quartier «ne s'est pas concrétisée», assure le directeur de la SNHBM.


SNHBM - OP Elmen - Olm - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
L'Etat apporte sa première pierre à Elmen
La phase 1 du projet de 750 logements abordables construits à Elmen recevra bien les 76 millions d'euros attendus. Les députés, à l'unanimité, ont décidé d'accorder le crédit nécessaire à ce projet d'envergure.

Autrement, les quelque 400 dossiers reçus pour tenter d'acheter les biens du premier lot - 30 maisons unifamiliales et 27 appartements - ont été déposés par des ménages «extrêmement bien renseignés», assure Guy Entringer qui fait état toutefois de «certaines rétractations». S'il n'avance pas de chiffre, le directeur évoque tout de même «des dossiers qui n'ont finalement pas obtenu un crédit de leur banque» et «les ménages qui ont changé d'avis en raison probablement des conséquences de la crise covid et qui ne souhaitent pas prendre le risque».

Car même pour un projet immobilier au prix subventionné, site de référence pour l'Etat en matière d'habitation abordable qui plus est, les montants à débourser se révèlent pour certains au-delà de leur budget. Une réalité économique qui devrait également jouer dans l'autre sens, à savoir l'arrivée prochaine de nouveaux dossiers émanant de ménages qui, jusqu'à présent, étaient en capacité de se loger sur le marché privé. Des ménages qui, crise économique oblige, pourraient être amenés à se tourner vers des promoteurs publics pour parvenir à se loger, puisque «la crise va obliger certains à revoir leur ambition», juge Guy Entringer.


asdf
Et si le poids du logement passait au régime?
Le coût de l'habitat grimpant plus vite que les revenus, les dépenses des ménages pour cette seule part de leur budget ne cesse d'augmenter. D'autant plus pour les foyers à bas revenus et en location. Le ministère du Logement entend donc s'attaquer à ce "taux d'effort".

Une situation qui devrait allonger la liste d'attente des biens en construction par la main publique, Fonds du logement et SNHBM en tête. Pour Elmen, la prochaine phase consiste désormais dans la vente des cinq maisons restantes et de 27 appartements du premier lot. Réalisées uniquement par téléphone en raison non seulement des mesures sanitaires en vigueur mais aussi et surtout de l'absence de réalisation des travaux de finition, ces ventes se poursuivront jusqu'à la fin de l'année. Et ce, avec le même panel de 400 candidatures reçues.


Politik, Corona Covid-19, Xavier Bettel, Premierminister und Paulette Lenert, Gesundheitsministerin geben Pressekonferenz nach Regierungsrat, Château de Senningen, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Pour Bettel, le «moment de vérité» tombera cette semaine
Si le nombre de patients atteint du virus dans les hôpitaux continue sa progression, le Grand-Duché compte bien réagir. Le gouvernement prépare ainsi de nouvelles mesures, a expliqué le Premier ministre dimanche sur la radio 100,7.

Un nouveau lot de maisons et d'appartements sera, lui, proposé à la vente d'ici «la mi-2021», estime le directeur de la SNHBM en précisant «ne pas vouloir modifier le timing de construction, bien que des inconnues existent à ce jour, notamment en ce qui concerne d'éventuelles nouvelles restrictions sanitaires qui empêcheraient les entreprises de construire ces biens». Référence indirecte aux propos de Xavier Bettel (DP) qui indiquait, dimanche, que le gouvernement avait préparé «plusieurs textes législatifs» pour pouvoir agir rapidement face à l'évolution de la pandémie. Et donc, potentiellement, adopter des mesures similaires à celles en vigueur en Allemagne, en Belgique et en France.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La phase 1 du projet de 750 logements abordables construits à Elmen recevra bien les 76 millions d'euros attendus. Les députés, à l'unanimité, ont décidé d'accorder le crédit nécessaire à ce projet d'envergure.
SNHBM - OP Elmen - Olm - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Ouverts à la vente depuis juillet, les premiers appartements et maisons du projet immobilier de la SNHBM ont recueilli à ce jour quelque 400 demandes. Les premières visites sur place débuteront d'ici la mi-septembre.
maisons témoins op elmen - SNHBC - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
A 101 ans maintenant, la Société nationale des habitations à bon marché se retrousse les manches pour construire bien plus de logements que par le passé. Mais à elle aussi de proposer de nouvelles formes d'habitat (colocation) et développer de nouvelles formes locatives.
SNHBM - OP Elmen - Olm - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Les premiers des 750 logements du plus grand chantier de la SNHBM, pourront trouver acquéreurs tout début 2020. Son directeur, Guy Entringer, assure que les critères de sélection seront définis d'ici la fin de l'année.
Projet phare de la Société nationale des habitations bon marché (SNHBM), le nouveau village d'Elmen, près d'Olm, sera habité à partir de la «rentrée 2021-2022» et non 2020 comme prévu. Les 100 premiers logements seront prêts en même temps que l'école.