Changer d'édition

La crise sanitaire booste la généralisation des DSP
Luxembourg 2 min. 11.08.2020

La crise sanitaire booste la généralisation des DSP

Plus de 520.000 documents sont déjà répertoriés au sein des DSP alors que 510.000 étaient envisagés lors du lancement du projet.

La crise sanitaire booste la généralisation des DSP

Plus de 520.000 documents sont déjà répertoriés au sein des DSP alors que 510.000 étaient envisagés lors du lancement du projet.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 11.08.2020

La crise sanitaire booste la généralisation des DSP

Six mois après le lancement du dossier de soins partagé, plus de 461.000 bases de documentation ont été ouvertes. Un léger bémol toutefois derrière ce succès, les résultats provenant du dépistage à grande échelle du nouveau coronavirus n'apparaissent pas.

(DH) - Le regroupement des données de santé apparaît comme un franc succès à l'échelle du pays. En effet, le déploiement généralisé du Dossier de soins partagé (DSP) à l'ensemble des assurés affiliés de la Sécurité sociale indique 461.000 DSP ouverts depuis le 1er janvier, auxquels s'ajoutent les 59.138 DSP de la phase pilote. Soit un déploiement de l'ordre de 53,36% de l'ensemble des affiliés du Centre commun de la sécurité sociale (73,64% pour l'ensemble des résidents).  

Dans ces dossiers, plus de 520.000 documents sont répertoriés alors que 510.000 étaient envisagés lors du lancement du projet. Un succès que Romain Schneider, le ministre LSAP de la Sécurité sociale, attribue en grande partie à la crise sanitaire.

«Depuis le début de la crise liée au covid-19, on constate une augmentation importante de l'usage du DSP par leurs titulaires», indique-t-il en réponse à une question parlementaire de Mars Di Bartholoméo (LSAP). «Et plus particulièrement un nombre croissant de résultats de biologie dont on peut affirmer qu'ils sont en relation avec l'augmentation des prescriptions de biologie médicale liées au dépistage du covid-19», ajoute-t-il.

Le seul bémol que signale Romain Schneider à ce sujet reste que «les résultats provenant du dépistage large scale testing aient tout simplement été oubliés». Un oubli «regrettable» signalé à de nombreuses reprises par des patients désireux de prendre connaissance des résultats et, le cas échéant, de les imprimer pour pouvoir partir en vacances à l'étranger.

D'autre part, si le ministre se félicite aussi de l'acceptabilité du nouvel outil avec un taux de fermeture des DSP en mode «opt-out» passé de 0,7% au 31 décembre à 0,09% au mois de juillet, il se montre moins éloquent concernant la valorisation du médecin de confiance. «Actuellement, le dispositif du médecin référent (…) n'apporte pas les résultats attendus en matière de prise en charge des patients du fait que peu de patients ont désigné un médecin référent.» La CNS a entamé une analyse sur cette thématique. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un pas de plus pour la médecine numérique personnalisée
Le dossier de soins partagé est enfin arrivé à maturité avec son lancement officiel en début d'année. Plus de 90.000 patients disposent désormais d'une version électronique de leur historique médical et d'ici 2021, tous les affilés de la CNS profiteront de ce dispositif.
 gesundheit, medizinisch, medizinische, medizinischer, medizinisches, ärztliche, bildschirm, leinwand, schirm, arzt, doktor, doktorin, dr, mediziner, tierarzt, tierärztin, veterinär, ärzte, ärztin, tech, anfassen, berühren, berührung, spur, hintergruende, hintergrund, schreibtischhintergrund, eigentlich, virtuell, virtuelle, kardiologe, herz, herzchen, kern, schriftsymbol, symbol, zeichen, maennlich, mann, männchen, männlich, männliche, digitale, digitales, finger, angehörigen, besiedeln, bevölkern, bewohnen, familie, leute, menschen, verwandten, volk, technik, technologie, arznei, medikament, medizin, rechner, molekül, druckerpresse, drängen, drücken, presse, berufsmäßig, professionell, professionelle or, profi, arbeit, arbeiten, funktionieren, trainieren, werk, wirken, examen, klausur, probe, prufung, prüfung, test, testen, netzwerk, netzwork, schaltkreis, vernetzen, mensch, menschlich, menschliche, menschlicher, menschliches, ausstellung, display, eiweiss, eiweiß, lederhaut, schnee, weiss, weiß, weiße, weiße augenhaut, weißer, weißes, weißling, futur, zukunft, zukünftig, schnittstelle, portal, kardiologie, stethoskop, diagramm, verlaufsdiagramm, grafisch, grafisch graphisch, grafische, grafisches, graphik, graphisch, daten, anzeigen, bericht, berichten, melden, meldung, mitteilung, reportage, verzeigen, anschieben, drangen, drängeln, drängen, drücken, schieben, schubs, stoss, stossen, stoß, stoßen, vordrängeln, funktionsgraph, graph, modern, modernes, dns, diagramm, karte, schaubild, kummern, kümmern, pflege, pflegen, pflegt, respektieren, sorge, sorgen, körper, person, personen, navigation, auge, beäugen, knospe, nadelöhr, pfauenauge, trieb, öhr, öse, blatt, geleiten, hand, hande, handen, handgriff, handlanger, handschrift, handvoll, händen, reichen, seite, zeiger, knopf, knospe, knöpfen, schaltfläche, taste
Le Luxembourg en mode 2020
Revalorisation des retraites et des salaires, équipement des appartements, évaluation de la lutte nationale contre le blanchiment... L'année qui s'annonce amènera de nombreux changements. En voici déjà treize (ça porte bonheur) à retenir.
Le gouvernement a voulu frapper fort, en annonçant que la deuxième hausse des prix des carburants depuis 2012 aura lieu entre février et avril 2020.
Le dossier de soins partagés va enfin voir le jour
Tout est prêt mais il manque toujours le cadre légal. Le dossier de soins partagés (DSP) qui sera attribué aux 850.000 affiliés à la Caisse nationale de santé doit encore être déployé au cours de cette année, avancent deux ministres.
Le dossier de soins partagés (DSP) est un dossier électronique qui regroupe toutes les données de santé d'un patient. Il doit devenir une réalité au Luxembourg courant 2019.
eSanté: La luxembourgeoise TheMarketsTrust séduit l'Europe
TheMarketsTrust, start-up hébergée par le BGL LuxFutureLab, a été sélectionnée par l’accélérateur européen Fiware dans le cadre du projet nommé FICHe (Future Internet Challenge eHealth). Ses applications DocFinder et Gecamed Mobile ont séduit.
TheMarketPlace est active dans la gestion du dossier médical. Pour qu'il soit à la fois sécurisé et disponible partout pour le patient et pour les médecins, histoire de faciliter le traitement des problèmes.