Changer d'édition

«La crise est loin d'être terminée»
Luxembourg 4 min. 17.04.2020

«La crise est loin d'être terminée»

Moment historique, la Chambre se réunit pour la première fois au sein du cercle municipal

«La crise est loin d'être terminée»

Moment historique, la Chambre se réunit pour la première fois au sein du cercle municipal
Photo: Lex Kleren
Luxembourg 4 min. 17.04.2020

«La crise est loin d'être terminée»

Olivier TASCH
Olivier TASCH
Pour sa première séance plénière au sein du cercle municipal vendredi, les parlementaires ont débattu de la stratégie de sortie de crise que leur a présentée le Premier ministre. Lequel en a profité pour glisser l'annonce d’une nouvelle aide pour les entreprises.

A situation hors norme, lieu exceptionnel. La Chambre se retrouvait, ce vendredi, au cercle municipal pour une séance plénière au complet afin de respecter les mesures de distanciation sociale. Chose impossible dans les locaux du Marché-aux-Herbes. Au menu du jour: la stratégie de sortie graduelle de l'état de confinement présentée par le Premier ministre, Xavier Bettel (DP).  

Le chef de l'exécutif a répété les étapes qu'il avait déjà présentées mercredi, et dont le premier volet commence lundi avec la réouverture des chantiers et la reprise des activités des jardiniers, paysagistes, magasins de bricolage ainsi que des centres de recyclage. Mais il en a aussi profité pour annoncer l'arrivée d'une nouvelle aide directe et non remboursable pour les petites entreprises. 5.000 euros sont prévus pour les sociétés comptant jusqu'à neuf salariés, et 12.500 euros pour celles employant jusqu'à 20 personnes. Au total, il en coûtera 80 millions à l'Etat. 

Cette nouvelle annonce illustre parfaitement la difficulté pour l'opposition d'exister en ces temps de solidarité nationale et de communication intense du gouvernement. La présidente du groupe parlementaire CSV, Martine Hansen, est un modèle en la matière. Comme tous les responsables politiques, elle affiche son unité avec les actions entreprises, rappelant au passage que son parti a validé l'état de crise et adhère à la stratégie de sortie du confinement par étape. 

Martine Hansen a salué «le caractère des résidents qui montrent une discipline durable respectant les consignes». D'ailleurs, selon elle, la possibilité d'initier la sortie du confinement est «à mettre au crédit de l'attitude des citoyens». Si elle a remercié le duo de ministres Paulette Lenert (LSAP) et Xavier Bettel, elle a toutefois estimé qu'«apporter une aide constructive de notre part n'est pas évident car nous n’avons pas accès assez rapidement aux informations». «Je comprends l'urgence de la situation, mais nous ne voulons pas nous limiter à faire la causette», a-t-elle déclaré. 


wort online.fr. Baustelle Pont Buchler,Tram,Bonnevoie. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
L'Etat redémarre ses travaux sur la pointe des pieds
Le ministre des Travaux publics, François Bausch, relancera prioritairement les chantiers d'Etat là où la circulation n'a pas encore retrouvé ses droits. Histoire d'avancer plus vite et avec le moins de nuisance dès lundi 20 avril.

La chef de file des députés CSV a néanmoins relevé un certain nombre de questions sur le concept de phases flexibles de sortie de crise. «Sur quelle base reposeront les éventuelles décisions d'ajustement du calendrier déconfinement?», a-t-elle notamment demandé.

Pour y répondre, la ministre de la Santé, Paulette Lenert (LSAP), n'y est pas allée par quatre chemins: «Les incohérences continueront parce que nous ne connaissons pas encore le virus, il est nouveau et nous en apprenons chaque jour. Les recommandations changent, nous nous adaptons parce que nous ne comprenons pas exactement le fonctionnement du virus. Celui qui affirme le contraire bluffe.» 


A Japan Post employee opens a box of face masks, known as "Abenomasks" (Abe's masks), which will be distributed among residents to help against the spread of the COVID-19 coronavirus, after their delivery to a post office in Tokyo on April 16, 2020. - A pledge earlier this month by Japan's Prime Minister Shinzo Abe to send two reusable cloth face masks to every household as the country battles the coronavirus outbreak was met online with derision and humour. (Photo by Behrouz MEHRI / AFP)
3,5 millions de masques à distribuer dans tout le pays
A compter de la semaine prochaine, les 102 communes du Luxembourg disposeront toutes d'un kit à allouer à leurs employés et chacun de leurs habitants. A charge pour le CGDIS de ravitailler l'ensemble du territoire.

Selon la ministre, les décisions à venir seront prises en fonction des chiffres d'infections au covid-19 et du nombre d’hospitalisations. A l'heure actuelle, «sur les sept derniers jours,  en moyenne, 1,02 personne  a été infectée par un individu contaminé», a fait savoir Paulette Lenert. En théorie, lorsque ce chiffre tombe en dessous de 1, l'épidémie recule. 

Seule certitude donc, le début du déconfinement commencera lundi. Les prochaines étapes, sont d'ailleurs données «à titre indicatif», a rappelé le Premier ministre. Ce nouveau moment de l'épidémie ne doit toutefois pas donner de fausses impressions, car «la crise est loin d'être terminée», a souligné Xavier Bettel. «Il faut continuer à être discipliné, sans cela, tous nos efforts auront été vains», a-t-il ajouté. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Des masques comme s'il en pleuvait
D'ici lundi, les 102 communes débuteront la distribution des masques à l'ensemble des habitants du Luxembourg. Mais avant d'arriver, les personnels du CGDIS ont reçu pour mission d'assurer le dispatching de ces précieuses protections.
La pandémie «sous contrôle» en Allemagne
Après un mois de restrictions dans la vie sociale, le gouvernement s'est félicité de ce nouveau cap vendredi. Par ailleurs, il promet une production massive de masques de protection.
A sign that reads 'Stop! Isolation room' is pictured in the intensive care unit of the community hospital in Magdeburg, eastern Germany, on April 16, 2020 during the novel coronavirus COVID-19 pandemic. (Photo by Ronny Hartmann / AFP)
«L'école ne sera plus la même»
Le ministre de l'Education nationale a livré, ce jeudi, les premiers détails de la réouverture annoncée des établissements d'enseignement. Elle se fera par étapes entre le 4 et le 25 mai et les élèves iront en classe une semaine sur deux en portant obligatoirement un masque dans l'enceinte de l'école.
Querelle autour du chômage partiel
Les représentants de la CLC, de la Fédération des artisans et de l'Horesca répondent avec virulence à des propos tenus par le ministre du Travail, Dan Kersch (LSAP). Ils lui reprochent notamment de mettre tous les indépendants dans le même panier en les taxant de riches.
Politik, Pressekonferenz Dan Kersch, Romain Schneider, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Première phase du déconfinement dès le 20 avril
Le gouvernement a présenté, ce mercredi, sa stratégie de sortie de crise. Dans un premier temps, les chantiers reprendront et le port d'une protection des voies respiratoires sera rendu obligatoire partout où le maintien d'une distance de deux mètres n'est pas possible.
(de g. à d) Paulette Lenert, ministre de la Santé ; Xavier Bettel, Premier ministre, ministre d'État