Changer d'édition

La Copas se prononce pour une vaccination obligatoire
Luxembourg 04.01.2022
Lutte anti-covid

La Copas se prononce pour une vaccination obligatoire

La Copas estime qu'une obligation vaccinale par catégorie professionnelle n'est pas une solution.
Lutte anti-covid

La Copas se prononce pour une vaccination obligatoire

La Copas estime qu'une obligation vaccinale par catégorie professionnelle n'est pas une solution.
Photo: DPA
Luxembourg 04.01.2022
Lutte anti-covid

La Copas se prononce pour une vaccination obligatoire

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
La structure qui représente les services de soins pour personnes âgées considère que d'imposer le vaccin anti-covid à tous permettrait de réduire les risques de contamination.

Qui est pour et comment ? Ces questions sur l'obligation vaccinale anti-covid sont désormais dans le débat public depuis que le Premier ministre Xavier Bettel (DP) souhaite que les députés prennent position sur ce sujet ce mois-ci. 


Xavier Bettel pourrait perdre son diplôme de DEA obtenu en 1999 à l'université de Nancy si son plagiat est reconnu par les autorités universitaires lorraines.
Bettel introduit une demande de débat sur le vaccin obligatoire
Comme annoncé il y a quelques jours, Xavier Bettel (DP) vient d'introduire sa demande de débat concernant l'obligation vaccinale.

La Copas s'est déclarée ce mardi favorable à une obligation vaccinale générale dans un communiqué. Une telle mesure ne devrait pas se limiter uniquement à une obligation sectorielle selon l'association qui représente les prestataires offrant des services de soins pour les personnes âgées, malades et handicapées. Pour la structure qui représente plus de 12.000 salariés, imposer la vaccination uniquement dans certains secteurs d'activités stigmatiserait une catégorie du personnel. La Copas souligne ainsi que «d'autres intervenants risqueraient de ne pas être visés même s’ils travaillent également en contact étroit avec des personnes vulnérables». 

Sur les ondes de 100,7, la présidente du Comité éthique Julie-Suzanne Bausch a indiqué ce mardi matin ne pas être opposée à ce que certaines professions reçoivent leur injection vaccinale. Elle privilégie d'ailleurs une telle mesure à une obligation vaccinale plutôt que par tranches d'âge. Justifiant que l'exercice d'un métier constitue un choix. Mais Julie-Suzanne Bausch estime surtout important de recevoir sa piqûre pour soi, mais aussi comme «geste de solidarité» pour les autres.

Dans une tribune publiée dans le Luxemburger Wort, le docteur Gérard  Schockmel a appelé à une vaccination obligatoire, alors que le nombre de nouvelles contaminations a fortement augmenté ces derniers jours. Cette obligation serait le meilleur moyen selon l'infectiologue pour sortir de la pandémie.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Sam Tanson sur la vaccination obligatoire
La ministre de la Justice Sam Tanson prend position sur l'obligation de vaccination, les débordements lors des manifestations contre les mesures sanitaires et sur la Constitution.
Für Justizministerin Tanson ist die Impfpflicht weder ein Wundermittel, noch darf sie Selbstzweck sein: Sie ist ein Weg, um die Restriktionen, die seit zwei Jahren gelten, zu überwinden.
Les députés luxembourgeois évoqueront l'épineux sujet de l'obligation vaccinale, à l'occasion d'un débat de concertation ce mercredi à 14h. Tour d'horizon sur la mise en œuvre de cette mesure.
18.01.2022, Brandenburg, Potsdam: Ursula Nonnemacher (2.v.l, Bündnis90/Die Grünen), Brandenburgs Gesundheitsministerin, sieht dabei zu, wie die Apothekerin Barbara Oberüber (2.v.r) einer Frau in der Impfstelle Metropolishalle eine Corona-Impfung erklärt, während die Ärztin Bushra Malik ihr beratend zur Seite steht. In Brandenburg starten in dieser Woche die Schulungen von Apothekerinnen und Apotheker zur Corona-Impfung. Foto: Joerg Carstensen/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Durée d'isolement, autotest à réaliser à domicile, attestation de guérison... Les recommandations à suivre après avoir été testé positif au covid-19 diffèrent dans la Grande Région. Tour d'horizon de ces différentes règles.
03.01.2022, Bayern, Bayreuth: Intensivpfleger Oliver Sablowski (l) testet eine Passantin mit einem Antigen-Schnelltest. Er betreibt mit einem Lastenrad eine mobile Corona-Teststation. Foto: Daniel Vogl/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Face à la forte croissance des nouvelles infections, le ministère de la Santé annonce adapter la cellule de Contact Tracing dès ce vendredi avec un nouveau fonctionnement.