Changer d'édition

La construction peine à recruter des salariés qualifiés
Luxembourg 2 min. 12.01.2021

La construction peine à recruter des salariés qualifiés

Si le travail ne manque pas, le secteur de la construction peine à recruter, notamment les salariés les plus qualifiés.

La construction peine à recruter des salariés qualifiés

Si le travail ne manque pas, le secteur de la construction peine à recruter, notamment les salariés les plus qualifiés.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 12.01.2021

La construction peine à recruter des salariés qualifiés

Bien qu'il ne souffre que peu de la crise, le secteur doit faire face à une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée. Une problématique de taille pour le pays qui construit à tour de bras.

(ASdN) - S'il continue de recruter, le secteur de la construction doit aussi faire face à une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée. Un problème dont le ministère du Logement se dit conscient. Mais alors que le pays fait face à d'importants soucis de logement, notamment en raison du prix de l'immobilier, pas question de rester les bras croisés. 


Ces secteurs qui continuent à recruter
Si certaines branches d'activité ont été contraintes de restreindre leur activité et d'avoir recours au chômage partiel, voire aux licenciements, d'autres en revanche peinent à trouver du personnel. Tour d'horizon.

«Le gouvernement a initié et soutenu bon nombre d'initiatives pour contrecarrer cette problématique», assure Mike Mathias, premier conseiller du gouvernement, dans une réponse parlementaire publiée ce mardi. Plus concrètement, l'Etat entend d'une part faciliter la formation de cette main-d'oeuvre, et d'autre part, transmettre une image plus attractive de ces métiers. 

Parmi les projets soutenus se trouvent ainsi les centres de compétences génie technique du bâtiment et parachèvement. L'objectif de ces centres est de former pour permettre aux entreprises de «disposer des compétences nécessaires» dans le but d'être «compétitives sur les marchés et faire face aux nouvelles évolutions technologiques, réglementaires et économiques». 

Donner le goût d'entreprendre

Mais le manque de formation n'étant pas le seul souci, le gouvernement ne compte pas s'arrêter là et souhaite rendre le secteur davantage séduisant. C'est d'ailleurs dans cette optique qu'a été élaborée la stratégie nationale «Talent attraction». Et dont l'objectif principal vise à «attirer, développer et retenir les talents nécessaires» au sein de ses frontières. 

Et si le gouvernement espère séduire, il compte bien le faire dès le plus jeune âge. L'asbl «Jonk entrepreneuren Luxembourg», soutenue par la direction générale des classes moyennes, a ainsi pour but de soutenir les lycéens et étudiants en leur donnant les clefs de l'entrepreneuriat. Avec la volonté, derrière, de leur «donner le goût d'entreprendre, d'innover, de créer et de prendre des initiatives», souligne le porte-parole du gouvernement. Pour rappel, malgré la crise, le secteur employait quelque 48.500 salariés au troisième trimestre 2020.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Ces secteurs qui continuent à recruter
Si certaines branches d'activité ont été contraintes de restreindre leur activité et d'avoir recours au chômage partiel, voire aux licenciements, d'autres en revanche peinent à trouver du personnel. Tour d'horizon.
Une année 2020 «pas si mauvaise que ça»
Si du point de vue sanitaire, psychologique ou émotionnel les neuf derniers mois auront été éprouvants et laisseront des traces, l'économie, elle, se porte relativement bien, assure la Fondation Idea. Pour le think tank de la Chambre de commerce, le marché du travail et le PIB tiennent le choc.
Wi, Classement des banques .Finanzplatz Luxemburg.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Du logement abordable, même au Kirchberg
Dans le quartier d' affaires où le prix du m2 dépasse habituellement les 12.000 euros, deux projets vont permettre la réalisation de 136 appartements à tarif accessible. La vente vient de démarrer.
Illustration, Medien, RTL, Radio, TV, Online, Presse  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Des cailloux dans les chaussures des constructeurs
Le secteur de la construction apparaît parfois démuni lorsqu'il s'agit de stocker les plus de 7,5 millions de tonnes de gravats produites chaque année. Un problème qui pourrait nuire à la vitesse d'exécution des grands chantiers
In Luxemburg herrscht seit Jahren ein ungebrochener Bauboom: In den Bauschuttdeponien wie hier in Colmar-Berg herrscht Hochbetrieb.
Un prix de la construction à géométrie variable
Qui assumera le surcoût causé par la crise sanitaire dans le secteur de la construction? Les clients, les ménages ou l'Etat, pourraient être amenés à mettre la main à la poche alors même que le prix avait été convenu contractuellement.
Lokales, Bauarbeiten, Krane, chantier, Bauen,Kollektiv- Urlaub, Kollektivurlaub,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort