Changer d'édition

La construction dans le viseur après le congé collectif
Luxembourg 3 min. 30.07.2020

La construction dans le viseur après le congé collectif

Plus durement touché, le secteur de la construction sera davantage ciblé par les tests dès le retour des ouvriers de leur congé d'été.

La construction dans le viseur après le congé collectif

Plus durement touché, le secteur de la construction sera davantage ciblé par les tests dès le retour des ouvriers de leur congé d'été.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 3 min. 30.07.2020

La construction dans le viseur après le congé collectif

Maurice FICK
Maurice FICK
Tests ciblés des ouvriers de retour du congé collectif, succès des tests avant le départ en vacances, incertitudes pour la rentrée,... la ministre de la Santé, Paulette Lenert a fait un point sur l'évolution de la pandémie au Luxembourg.

La pandémie qui donne bien du fil à retordre au gouvernement vit une seconde vague et les chiffres ne trompent pas. Après plusieurs semaines de progression les courbes des cas mortels (114 au total) et des nouveaux cas de covid-19 détectés, se sont sensiblement alourdies mercredi.


05.08.2020, Rheinland-Pfalz, Bitburg: Eine ehrenamtliche Helferin des Deutschen Roten Kreuzes (DRK) im Schutzanzug nimmt mit einem Wattestäbchen bei einem Urlaubsrückkehrer eine Probe, die auf das Coronavirus getestet wird. Bitburg ist die erste von vier Teststationen in Rheinland-Pfalz, in denen sich rheinland-pfälzische Reiserückkehrer testen lassen können. Drei weitere Teststationen gehen am Donnerstag in Betrieb. Foto: Harald Tittel/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le covid-19 a fait une 119ème victime
Ce jeudi, 66 nouveaux cas ont été recensés, selon les chiffres publiés par le ministère de la Santé. Un nouveau décès est par ailleurs à déplorer, portant à 119 le nombre de patients décédés du virus au Luxembourg.

Dans un contexte plus tendu, comme l'indiquent les recrutements de personnels additionnels dans les quatre centres hospitaliers du pays, la ministre de la Santé (LSAP), Paulette Lenert a reconnu d'emblée que «les chiffres continuent d'augmenter». Pas moins de 82.905 tests ont été effectués ces huit derniers jours et le «taux de positivité» est de 0,83%. Une situation comparable à celle d'autres pays auxquels le Luxembourg n'a de cesse d'expliquer sa stratégie de tests. 72 % de ces tests ont été effectués via le test à grande échelle et 12 % des cas positifs proviennent de cette série de tests.

La surprise vient de la moyenne d'âge des nouveaux infectés: 35,2 ans en moyenne alors que les personnes hospitalisées ont en moyenne 56 ans.

Pas de surprise, les contaminations se produisent toujours encore en premier lieu dans le cercle privé où les gestes barrières sont négligés. «Il ne suffit pas de se protéger dans un espace de bureau ouvert si on se retrouve ensuite trop près les uns des autres pendant la pause déjeuner», rappelle Paulette Lenert.

Davantage de tests dans la construction

Le covid-19 continue de sévir dans le secteur de la construction où cinq sociétés ont été touchées dont une plus sévèrement avec 13 cas repérés. Rappelons qu'on parle de «cluster» à partir de trois personnes infectées. Mais «ce mot ne doit pas insuffler la peur», insiste la ministre de la Santé qui préfère rappeler l'importance de localiser les viviers de contamination.

Même si le secteur de la Santé et des soins reste prioritaire, le ministère de la Santé va mener des tests plus spécifiquement dans les domaines de la construction - à l'issue du congé collectif - et du nettoyage. Le ministère a déjà contacté les entrepreneurs du bâtiment pour parler d'un «système de bons» qui lui permettra de connaître la situation au moment du retour des ouvriers. Ils seront testés avant de reprendre leurs outils en main.

Ces tests seront réalisés dans le prolongement de la première phase de tests à grande échelle, précise la ministre. Tout comme le Sud du pays, plus touché par la seconde vague, sera davantage impliqué dans le Large Scale Testing.


A woman is tested on June 30, 2020 at a "corona walking test center" opened by German biotech company Centogene at the airport at Frankfurt am Main's airport. (Photo by Daniel ROLAND / AFP)
Un dépistage offert pour les vacances
Alors que certains pays imposent un test au covid-19 négatif pour entrer sur leur territoire, le gouvernement a décidé mercredi de prolonger le dépistage, pour les voyages à l'étranger, tout au long du mois d'août. Tous les résidents pourront en bénéficier une fois et gratuitement.

Les vacanciers qui partent et qui arrivent

À l'aéroport, 15 % des passagers à l'arrivée sont maintenant testés. La semaine dernière, 51 cas y ont été identifiés. «Cela ne signifie pas nécessairement que ces patients ont été infectés dans l'avion», rassure Mme Lenert.

Pour ces vacances d'été, plus de 10.000 personnes ont déjà demandé à profiter du dépistage gratuit avant leur voyage à l’étranger.

La rentrée des classes en vue

D'ici la mi-août, une analyse de la situation sera également établie avec le ministère de l'Education nationale, en prévision de la rentrée de la mi-septembre. Une «stratégie de tests pour les écoles» est en cours d'élaboration. 

Pour l'instant, la planification se déroule normalement, mais, pose Paulette Lenert, «nous sommes en pleine pandémie et tout est possible. Je ne dirai pas ici et maintenant que l'école fonctionnera normalement en septembre». 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un dépistage national plus «structuré, ciblé, flexible»
Si la première phase revêtait encore un caractère expérimental, la deuxième partie du «large scale testing» entend tirer des leçons de ces derniers mois. Désormais, la stratégie mise en place pour lutter contre le covid-19 s'appuiera sur une toute nouvelle stratégie.
Illustration, Test Covid-Station Park&Ride, Bouillon Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le covid-19 a fait une 119ème victime
Ce jeudi, 66 nouveaux cas ont été recensés, selon les chiffres publiés par le ministère de la Santé. Un nouveau décès est par ailleurs à déplorer, portant à 119 le nombre de patients décédés du virus au Luxembourg.
05.08.2020, Rheinland-Pfalz, Bitburg: Eine ehrenamtliche Helferin des Deutschen Roten Kreuzes (DRK) im Schutzanzug nimmt mit einem Wattestäbchen bei einem Urlaubsrückkehrer eine Probe, die auf das Coronavirus getestet wird. Bitburg ist die erste von vier Teststationen in Rheinland-Pfalz, in denen sich rheinland-pfälzische Reiserückkehrer testen lassen können. Drei weitere Teststationen gehen am Donnerstag in Betrieb. Foto: Harald Tittel/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Les hôpitaux recrutent pour affronter la deuxième vague
Cellule de crise réactivée, nombre de lits occupés surveillé de près et glissement vers une nouvelle phase dans l'organisation hospitalière. Face à la hausse attendue de nouveaux patients covid-19, les principaux acteurs s'organisent et cherchent à se renforcer avec une «cinquantaine de personnes».
Lokales, Corona-Virus Covid19,  Covid-Intensivstation CHDN Ettelbrück, ( schriftliches Einverständnis des Patienten zum publizieren des Bildes ) Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Les «chiffres covid» sources de confusion
Communiquées quotidiennement par le ministère de la Santé, les données relatives à l'épidémie de coronavirus au Luxembourg se révèlent parfois contradictoires. Des approximations qui sont ensuite corrigées, mais qui appellent un éclaircissement méthodologique.
A health worker prepares COVID-19 free tests at a mobile booth, in the El Salvador del Mundo square in San Salvador on July 27, 2020. (Photo by Yuri CORTEZ / AFP)
Un dépistage offert pour les vacances
Alors que certains pays imposent un test au covid-19 négatif pour entrer sur leur territoire, le gouvernement a décidé mercredi de prolonger le dépistage, pour les voyages à l'étranger, tout au long du mois d'août. Tous les résidents pourront en bénéficier une fois et gratuitement.
A woman is tested on June 30, 2020 at a "corona walking test center" opened by German biotech company Centogene at the airport at Frankfurt am Main's airport. (Photo by Daniel ROLAND / AFP)
Plus que neuf centres de dépistage en service
Sept stations (sur les 16 installées dans le pays) vont être mises en veille jusqu'à la fin des vacances. A partir de septembre, la Direction de la Santé luxembourgeoise redéfinira ses choix de testing. Il est vrai que les tentes ne seront plus forcément adaptées aux conditions automnales par exemple.