Changer d'édition

Esch-sur-Alzette veut aider les ménages en difficulté
Luxembourg 3 min. 17.03.2022 Cet article est archivé
Hausse des prix de l'énergie

Esch-sur-Alzette veut aider les ménages en difficulté

Christian Weis plaide pour une hausse du montant et du barème de l'allocation de vie chère.
Hausse des prix de l'énergie

Esch-sur-Alzette veut aider les ménages en difficulté

Christian Weis plaide pour une hausse du montant et du barème de l'allocation de vie chère.
Photo d'archives: Anouk Antony
Luxembourg 3 min. 17.03.2022 Cet article est archivé
Hausse des prix de l'énergie

Esch-sur-Alzette veut aider les ménages en difficulté

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
Plusieurs options sont sur la table pour venir en aide aux personnes qui sont durement impactées par la flambée des prix de l'énergie.

«Les primes énergie ne peuvent pas résoudre tous les problèmes et mettre fin à l'exclusion sociale». Pour Christian Weis (CSV), échevin à la commune d'Esch-sur-Alzette en charge des affaires sociales, de telles mesures sont utiles mais elles ne peuvent pas tout régler. C'est pourquoi la commune réfléchit à la manière la plus adéquate pour aider les ménages en difficulté, alors que la ville de Luxembourg a annoncé ce mercredi introduire une prime énergie. 


ARCHIV - 03.03.2022, Sachsen-Anhalt, Wolmirstedt: Ein Lastwagen fährt im Morgengrauen an Strommasten vorbei. Der Deutsche Industrie- und Handelskammertag warnt wegen stark gestiegener Energiepreise infolge des Ukraine-Kriegs vor einer Kostenexplosion für Firmen. (zu dpa «Steigende Energiepreise: DIHK warnt vor Kostenexplosion für Firmen») Foto: Klaus-Dietmar Gabbert/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La Ville de Luxembourg introduit une prime énergie
Lors d'un point presse ce mercredi, Lydie Polfer a indiqué une augmentation de l'allocation solidaire et l'introduction d'une prime énergie. Dans l'ensemble, environ 6.000 ménages peuvent en bénéficier.

Le gouvernement avait également annoncé la mise en place d'une prime énergie début mars. Une mesure qui n'est pas encore «très claire» pour Luc Schloesser, en charge des relations publiques pour la commune d'Esch-sur-Alzette. Raison pour laquelle la commune attend encore de voir comment les choses vont évoluer. 

Depuis 2014, la deuxième ville du pays dispose d'une allocation communale qui est couplée à l'allocation du Fonds national de solidarité, rappelle Christian Weis. Ce dernier souligne qu'une telle aide n'est pas disponible dans toutes les communes.

D'autres pistes étudiées

«Si maintenant, cette nouvelle prime nationale est couplée à l'allocation de vie chère (AVC), alors l'AVC nationale va augmenter et va automatiquement faire augmenter notre prime communale», explique Luc Schloesser. Une autre piste serait de faire augmenter l'allocation versée par la commune ou de créer une prime supplémentaire pour pallier les coûts énergétiques.


Télécran, Restaurant Chiche, Horesca-Sektor, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
L'Horesca demande des aides au gouvernement
Face à la hausse des prix de l'énergie et du carburant, l'Horesca demande au gouvernement des aides pour soutenir le secteur de la restauration.

Christian Weis informe que la Commission des affaires sociales mettra différentes propositions d'aides sur la table du conseil communal après les vacances de Pâques. Selon lui, si les allocations sont augmentées, il faudra maintenir ce montant par la suite, car il y a «une hausse constante des prix de l'énergie».

L'échevin conseille aux personnes en difficulté de s'adresser directement à l'Office social, car l'introduction d'une prime ou d'une nouvelle aide prendra quelques mois avant d'être votée et versée. En 2020, 3% des demandes effectuées auprès de cette structure concernaient les prix d'énergie selon Christian Weis. Ce dernier plaide pour une hausse du montant et du barème de l'allocation de vie chère. Il rappelle également que son parti, le CSV, défend une revalorisation de l'AVC: «Cela n'aidera pas seulement les citoyens eschois, mais tout le monde.»

Le doublement de l'inscription budgétaire pour soutenir les ménages

« Les aides sont payées aux ménages ayant bénéficié de l’AVC. Les montants déboursés en 2021 se rapportent à l’AVC de 2020. En 2021, le total des montants de l’allocation payée par la Ville d’Esch-sur-Alzette, qui a été doublé suite à la crise du covid, s’élevait à 1.931.000 €», précise Emmanuel Cornelius, agent du développement social de la commune du Sud.

«Cela n'aidera pas seulement les citoyens eschois, mais tout le monde.»

Christian Weis, échevin en charge des Affaires sociales à Esch

Ce dernier explique que la commune n'a pas inscrit de montant fixe dans son règlement pour les aides énergétiques, mais un pourcentage du montant dû par le Fonds national de Solidarité au titre de l'AVC. Un ménage composé de quatre personnes perçoit par exemple 559,02 euros, soit 22% de l'AVC. Pour l'année 2022, la commune a doublé l'inscription budgétaire pour les aides énergétiques, pour atteindre un montant de 1.200.000 euros. Emmanuel Cornelius indique également que 2.650 ménages d'Esch-sur-Alzette bénéficient de l'allocation communale, soit 17% de l’ensemble des ménages.

La hausse des prix de l'énergie impacte aussi directement la commune qui a vu ses factures tripler en ce qui concerne la consommation d'énergie des bâtiments publics, selon Christian Weis.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Hausse des prix de l’énergie
Le gouvernement, les syndicats et le patronat seront réunis la semaine prochaine dans le but d’apporter des solutions à la hausse des prix de l'énergie.
Politik, Tripartite, Chateau de Senningen, Nora Back, Patrick Dury, Romain Wolff, Steve Heiliger, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort