Changer d'édition

La CHFEP souligne le danger des taux négatifs
Luxembourg 27.11.2019 Cet article est archivé

La CHFEP souligne le danger des taux négatifs

Pour la CHFEP, le gouvernement manque d'originalité et mise trop sur le développement d'infrastructures pour les transports en commun.

La CHFEP souligne le danger des taux négatifs

Pour la CHFEP, le gouvernement manque d'originalité et mise trop sur le développement d'infrastructures pour les transports en commun.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 27.11.2019 Cet article est archivé

La CHFEP souligne le danger des taux négatifs

Pour la Chambre des fonctionnaires et employés publics (CHFEP), le projet de budget 2020 de l'Etat se présente sous de bons auspices mais cela ne l'a pas empêché d'émettre quelques critiques sur les priorités du gouvernement en matière de fiscalité et d'environnement.

(ER) - «70% des investissements annoncés en faveur de l'environnement concernent uniquement le développement d'infrastructures des transports en commun.» C'est une des conclusions émises ce mardi par la CHFEP, au lendemain des recommandations de la Cour des comptes

A l'instar de cette dernière, la Chambre s'est montrée sceptique sur les projets visant à lutter contre le réchauffement climatique. Elle pointe également l'effet pervers des divers accords commerciaux internationaux (CETA, TiSA, TTIP) qui mettent en évidence les failles dans les tentatives des Etats qui désirent mettre fin à certaines activités destructrices de l'environnement.

Danger de la spéculation 

En ce qui concerne le déploiement de la 5G, la Chambre évoque la nécessité d'appliquer le principe de précaution et de procéder à des études d'impact environnemental et social au préalable.


La Chambre des Métiers plaide pour un soutien plus franc au développement des zones artisanales et au comblement des besoins en main d'œuvre
Un budget 2020 mitigé pour la Chambre des métiers
Dans son analyse publiée vendredi, l'organe représentant les artisans plaide pour un soutien plus franc au développement des zones artisanales et au comblement des besoins en main-d'œuvre. En revanche, les efforts en matière de digitalisation et d'éducation sont salués.

Au niveau de la fiscalité, la CHFEP tient à pointer l'augmentation exponentielle de la part des impôts directs payés par les personnes physiques par rapport aux impôts à charge des entreprises. 

Elle met aussi en garde contre les conséquences d'une politique de taux d'intérêt bas, voire négatifs. Elle invite même le gouvernement à mettre fin aux branches d'activités spéculatives dans l'éventualité d'une nouvelle crise financière. La Chambre regrette également le silence autour du projet de loi concernant la nouvelle réforme fiscale.


Le Conseil national des finances publiques a examiné le budget de l'Etat pour 2020 et le projet de programmation financière pluriannuelle et a formulé ses recommandations.
Le CNFP scrute le budget et appelle à la prudence
Le Conseil national des finances publiques a examiné le budget de l'Etat et critique le fait que le projet de programmation financière (2019-2023) ne tient compte ni de la réforme fiscale prévue ni des mesures pour protéger le climat.

Enfin sur le plan du logement, la CHFEP veut mettre fin au régime fiscal permettant aux fonds d'investissement spécialisés (FIS) d'investir dans des biens immobiliers tout en étant exonérés d'impôts. 

Elle demande que le montant maximal de 1.344 euros de cotisation versé dans le cadre d'un contrat d'épargne-logement, seulement déductible pour les contribuables jusqu'à l'âge de quarante ans, soit déductible jusqu'à l'âge légal de départ à la retraite.


Sur le même sujet

La Cour des comptes épingle la fiscalité verte
Le Luxembourg ne pourra pas atteindre ses objectifs environnementaux à l'horizon 2020. C'est un des enseignements du rapport de la Cour des comptes qui était ce lundi au menu de la commission des Finances à la Chambre. 
IPO , Chamber , depot Budget 2020 , Pierre Gramegna , Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort