Changer d'édition

La chasse aux angles morts pour sauver des vies
Luxembourg 4 min. 14.10.2019

La chasse aux angles morts pour sauver des vies

La chasse aux angles morts pour sauver des vies

Photo: Shutterstock
Luxembourg 4 min. 14.10.2019

La chasse aux angles morts pour sauver des vies

La protection des usagers vulnérables a été érigée en priorité par le ministère de la Mobilité. Ce dernier propose de faire équiper certains véhicules de l’administration de systèmes d’assistance au changement de direction pour réduire le nombre d'accidents.

(DH) - La mortalité sur les routes luxembourgeoises était à la hausse l'an dernier. 109 personnes avaient perdu la vie ou avaient été grièvement blessées. Parmi elles, 12% étaient des piétons et 6% des cyclistes. Ces usagers de la route, particulièrement vulnérables, ont fait l'objet d'une question parlementaire concernant l'obligation d'équiper les camions en assistants de changement de direction.

Pour rappel, les assistants en  changement de direction sont équipés de  caméras ou de capteurs qui analysent en permanence l'environnement du véhicule et préviennent le chauffeur en cas de risque de collision.  

Le ministre de la Mobilité François Bausch (Déi Gréng) a ainsi rappelé «qu'entre 2014 et 2018 quatre accidents avec des cyclistes gravement blessés sont survenus sur les voies publiques luxembourgeoises dans lesquels un véhicule lourd (trois poids lourds et un autobus) et un cycliste ont été impliqués» et que cette problématique demeurait une priorité du gouvernement.

Obligatoire à partir de 2022

 Afin de davantage protéger les «usagers vulnérables», la législation européenne rendra les systèmes d'assistance de changement de direction des poids lourds obligatoires à partir de 2022. La date de 2024 a été retenue pour les autobus. 

Une décision qui pourrait être mise en application au Luxembourg avec un temps d'avance. François Bausch a en effet indiqué qu'il allait «proposer aux membres du gouvernement d'aviser leurs services d'équiper tout nouveau véhicule de service dépassant 3,5 tonnes d'un tel système, dans la mesure du possible».

L'électronique pour améliorer le champ de vision

Tous les constructeurs ont mis l'accent sur la sécurité ces dernières années et en attendant l'avènement du véhicule autonome que nous promettent tous les salons de l'auto, de nombreux modèles sont déjà dotés de systèmes d'aide à la conduite. L'ABS, le correcteur électronique de trajectoire, l'alerte de franchissement involontaire de ligne ou encore le système anti-collision ou de détection de piéton sont désormais proposés.

Mais pour ce qui est des camions, les aides électroniques ne sont pas encore généralisées. Installé sur son siège, le chauffeur d'un grand véhicule, malgré une batterie de rétroviseurs, dispose d'un champ de vision restreint. Notamment les zones du secteur avant droit du véhicule et de la portière droite, le fameux angle mort.


Les cyclistes, ces ignorés de la route
Depuis l'introduction, il y a 14 mois, de la distance minimale d'1,5 mètre entre une voiture et un cycliste lors d'un dépassement, aucune infraction n'a été sanctionnée par la police. Pourtant, elles sont monnaie courante.

C'est ainsi que le scénario des accidents est souvent similaire: le camion oblique à droite et renverse un cycliste ou un piéton qui se fait ensuite happer par la roue arrière du poids lourd. 

Un grand nombre d'accidents dus à l'angle mort pourraient être évités en dotant les véhicules de systèmes d'avertissement avec radar, caméra ou autres capteurs. Certains concepteurs s'appliquent à coupler ces systèmes d'avertissement à une aide au freinage d’urgence.

Des cabines au pare-brise plus grand

L'Allemagne fait figure de précurseur dans ce domaine de la sécurité. Dès 2018, elle a lancé une campagne de promotion de la technique de détection de l'angle mort et équipé une partie des camions de son armée.

«Il est cependant important de ne pas se focaliser exclusivement sur un seul système dans l'objectif de réduire les accidents», avance encore François Bausch. Le ministre met en avant une décision du Parlement européen au sujet «des règles spéciales relatives à la longueur maximale pour les cabines améliorant les performances aérodynamiques, l'efficacité énergétique et les performances en matière de sécurité». 


Les cinq écueils des vélotafeurs au Luxembourg
Tout salarié qui enfourche sa petite reine pour pédaler jusqu'à son travail change sa perception du déplacement. Très vite, il est confronté à des réalités pratiques et des situations dangereuses. Le 4e volet de notre série pointe cinq grands obstacles.

«Avec des pare-brises plus grands et la modification du positionnement du siège du conducteur, une forte réduction de l'angle mort est réalisable», ajoute encore François Bausch. «En outre, en cas d'accident, la forme arrondie de la zone de déformation peut prévenir les risques d'écrasement des cyclistes et des piétons.»

Selon le ministre, les premiers camions avec des formes optimisées en termes de sécurité vont être mis en circulation à partir du 1er septembre 2020 et ainsi contribuer, «même sans être nécessairement équipés par un système d'assistance de changement de direction», à augmenter la sécurité routière.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les cinq écueils des vélotafeurs au Luxembourg
Tout salarié qui enfourche sa petite reine pour pédaler jusqu'à son travail change sa perception du déplacement. Très vite, il est confronté à des réalités pratiques et des situations dangereuses. Le 4e volet de notre série pointe cinq grands obstacles.
642 accidents de moto, 25 morts
Selon un rapport du Statec publié ce jeudi sur la période 2015-2018, les motards blessés ou décédés sont principalement des hommes de 45 à 54 ans et résidents au Luxembourg.
La majorité des accidents de moto a lieu au mois de juillet, les vendredis et en plein jour.
Mortalité sur route en hausse de 30% au Luxembourg
En 2018, 36 personnes ont perdu la vie contre 25 l'année précédente, selon les dernières statistiques présentées ce vendredi par François Bausch, ministre de la Mobilité. Des chiffres qui contrastent avec les bas taux de mortalité enregistrés en 2017.
Plan d'action «Moto» dès ce lundi
Les autorités du pays lancent une campagne de sensibilisation jusqu'au 15 mai prochain contre l'insécurité routière des motocyclistes, afin de réduire le nombre des deux-roues victimes de la route.
Le gouvernement lance un plan d'action en 13 mesures pour mieux sécuriser les deux-roues sur route.