Changer d'édition

La Chambre valide l'allègement du dispositif sanitaire
Luxembourg 2 min. 14.05.2021

La Chambre valide l'allègement du dispositif sanitaire

Encore une fois, les nouvelles mesures sanitaires ont été adoptées avec les seules voix de la majorité.

La Chambre valide l'allègement du dispositif sanitaire

Encore une fois, les nouvelles mesures sanitaires ont été adoptées avec les seules voix de la majorité.
Photo:Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 14.05.2021

La Chambre valide l'allègement du dispositif sanitaire

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Avec les 31 voix de la majorité DP-LSAP-Déi Gréng, la nouvelle version de la loi covid-19 a été adoptée ce vendredi. Parmi les mesures qui entreront en vigueur dimanche, la réouverture des restaurants jusqu'à 22h, la possibilité d'inviter jusqu'à quatre personnes à domicile ou le report du couvre-feu.

Malgré l'opposition ferme du CSV, de l'ADR, de déi Lénk et des Piraten, les allègements sanitaires entreront bel et bien en vigueur au Luxembourg. Ce vendredi, les députés de la majorité DP-LSAP-Déi Gréng ont validé la nouvelle version de la loi covid-19 qui prévoit d'assouplir le régime sanitaire en vigueur.


19.01.2021, Hessen, Frankfurt/Main: Zeynep Kallmayer, Pflegegruppenleiterin der Covid-19-Intensivstation C1 am Uniklinikum Frankfurt, zeigt ihren Impfpass mit den beiden Eintragungen für die Corona-Impfung. Kallmayer hat ihre zweite Impfung gegen das Coronavirus erhalten. Für den vollen Impfschutz ist mit Abstand von mehreren Wochen eine zweite Impfung nötig. Foto: Andreas Arnold/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le Luxembourg n'accordera pas de passe-droit aux vaccinés
Alors que la campagne de vaccination s'accélère et que le dispositif sanitaire s'allège, le gouvernement se refuse à permettre aux personnes ayant reçu leur dose de bénéficier d'un quelconque avantage. Notamment dans l'accès aux bars et aux restaurants.

Justifiées par le Premier ministre par «la stabilité» des infections au cours des dernières semaines, les mesures concernent un éventail assez large de domaines, allant de la réouverture complète du secteur Horeca au doublement du nombre de personnes qu'il sera possible d'inviter chez soi ou la suppression du huis clos pour les événements sportifs. Sans oublier le report du début du couvre-feu de 23h à minuit ou la possibilité de se rassembler à l'extérieur jusqu'à 150 personnes, contre une limite imposée à 100 jusqu'à présent. 

A noter que la reprise de l'activité à l'intérieur au sein des établissements du secteur Horeca se fera après présentation d'un test négatif. Que ce soit via un test PCR de moins de 72 heures, un test antigénique rapide de moins de 24 heures ou un test autodiagnostic qui devra être réalisé sur place. Une dernière disposition qui soulève encore et toujours des interrogations, puisque la mise en place de la mesure restera à la discrétion des cafés et restaurants.


Le flou reste de mise pour les restaurateurs
Alors que la nouvelle version de la loi covid doit entrer en vigueur ce dimanche, les nouvelles dispositions prévues se trouvent toujours au cœur de nombreuses interrogations dans le secteur Horeca. En cause, la possibilité pour les clients de passer un test rapide.

Le texte prévoit également des modifications en ce qui concerne l'aide aux coûts non couverts, puisque les entreprises qui ont été contraintes de totalement fermer verront le dispositif étendu sur l'ensemble du mois de mai. Le chiffre d'affaires réalisé sur les ventes à emporter et les livraisons n'étant pas pris en compte. Les entreprises qui n'ont pas été entièrement fermées mais qui ont subi une perte de 75% de leur chiffre d'affaires seront également soutenues. Au même titre que les forains pour les mois de février et mars 2021.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Instaurée voilà plus de six mois au Luxembourg, l'interdiction de sortie nocturne a-t-elle encore un sens ? Le gouvernement affirme que oui, le CSV et la Commission des droits de l'homme s'opposent à sa reconduite.
Lokales,Couvre-Feu-Kontrolle der Polizei,Ausgangssperre wegen Corona,Covid,Polizeokontrolle in Lintgen. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Alors que la campagne de vaccination s'accélère et que le dispositif sanitaire s'allège, le gouvernement se refuse à permettre aux personnes ayant reçu leur dose de bénéficier d'un quelconque avantage. Notamment dans l'accès aux bars et aux restaurants.
19.01.2021, Hessen, Frankfurt/Main: Zeynep Kallmayer, Pflegegruppenleiterin der Covid-19-Intensivstation C1 am Uniklinikum Frankfurt, zeigt ihren Impfpass mit den beiden Eintragungen für die Corona-Impfung. Kallmayer hat ihre zweite Impfung gegen das Coronavirus erhalten. Für den vollen Impfschutz ist mit Abstand von mehreren Wochen eine zweite Impfung nötig. Foto: Andreas Arnold/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La ministre de la Santé reconnaît que quelques centaines de personnes ont été infectées par le covid-19 après avoir reçu la première ou la seconde injection. Des cas étudiés mais pas si étonnants.
A medical worker administer the Jansen (Johnson and Johnson) Covid-19 vaccine to the public at a FEMA run mobile Covid-19 Vaccination clinic at Biddeford High School in Bidderford, Maine on April 26, 2021. - The clinic is jointly run by FEMA and the state of Maine with the help of other federal agencies and the Maine National Guard. The United States has resumed vaccinations with the Johnson & Johnson shot, the third authorised injection, after a brief pause over links to a rare form of clotting. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)