Changer d'édition

La Chambre de Commerce s'interroge sur le CovidCheck au travail
Luxembourg 4 min. 11.01.2022
Nouvelle politique sanitaire

La Chambre de Commerce s'interroge sur le CovidCheck au travail

A partir du 15 janvier prochain, le régime 3G (testé, guéri ou vacciné) sera obligatoire sur le lieu de travail.
Nouvelle politique sanitaire

La Chambre de Commerce s'interroge sur le CovidCheck au travail

A partir du 15 janvier prochain, le régime 3G (testé, guéri ou vacciné) sera obligatoire sur le lieu de travail.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 4 min. 11.01.2022
Nouvelle politique sanitaire

La Chambre de Commerce s'interroge sur le CovidCheck au travail

Simon Laurent MARTIN
Simon Laurent MARTIN
L'année 2022 s'annonce encore et toujours rythmée par la politique sanitaire. De récentes mesures sont déjà entrées en application tandis que d'autres le seront d'ici quelques jours. La Chambre de Commerce a rendu son avis sur celles-ci.

Le 24 décembre dernier, les députés approuvaient la 24e version du texte de loi régissant la politique sanitaire du Luxembourg. Ce projet visait principalement à lutter contre la propagation du variant Omicron, qui sera sans aucun doute bientôt majoritaire au Luxembourg. Parmi les nouvelles mesures annoncées, la fermeture du secteur horeca à 23h venait s'ajouter à l'extension du CovidCheck au monde du travail, mesure déjà votée quelques jours plus tôt.


online.fr.Covid Check in Restaurants,Bars,Cafes. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le Conseil d'Etat critique l'allègement des mesures
Les Sages ont émis des remarques sur l'élargissement du champ d'application du régime 2G+ et sur la réduction des délais en matière d'isolement.

Rappelons qu'à partir du 15 janvier prochain, le régime 3G (testé, guéri ou vacciné) sera obligatoire sur le lieu de travail. Ainsi, tout salarié se rendant sur son lieu de travail devra présenter impérativement soit un certificat de vaccination (CovidCheck), soit un certificat de rétablissement, soit un certificat de test covid négatif, pour pouvoir embaucher. 

Enfin, il y a quelques jours à peine, Xavier Bettel (DP) annonçait que les personnes vaccinées verront leur durée d'isolement réduite de dix à six jours, en cas de test positif au covid-19. Une décision qui permettait au Luxembourg de s'aligner par rapport à ses voisins européens.

La Chambre de Commerce a rendu, ce lundi, son avis concernant toutes ces dernières mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19. Cette dernière tient d'abord à saluer l’effort de simplification et d’unification des conditions d’accès aux lieux soumis au régime Covid check. «Cela apporte un peu plus de lisibilité à une loi touffue que de nombreuses personnes, notamment non-juristes, sont régulièrement amenées à lire et à appliquer», précise l'institution.

Une réduction du délai d'isolement saluée

Elle salue également la réduction du délai en matière d’isolement des personnes infectées vaccinées ou rétablies. «Notamment afin d’éviter un « blocage » de l’économie nationale en raison de l’absentéisme trop important d’une part de la population active», poursuit la Chambre de Commerce.

Toutefois, l'institution s'interroge sur plusieurs points, sur l'introduction du CovidCheck au travail par exemple. En effet, si elle accueille favorablement l’inscription d’une durée de validité du certificat de vaccination de deux cent soixante-dix jours dans la loi luxembourgeoise. Elle s’interroge cependant, sur la mise en œuvre pratique de ce délai. «De nouveaux certificats de vaccination, incluant la durée de validité seront-ils émis ? L’application CovidCheck.lu utilisée pour scanner les certificats indiquera-t-elle la durée de validité à l’écran ?», s'interroge la Chambre de Commerce.

Bref, cette dernière regrette ces nouvelles modifications qui devront être mises en œuvre par les entreprises dans un délai très court. Ceci implique notamment pour les entreprises en cours de constitution des listes aux fins d’accès simplifié aux lieux de travail. «De plus, rappelons que les cantines d’entreprise restent soumises au même régime que les établissements de restauration (CovidCheck), ce qui n’est pas cohérent avec la mise en œuvre du régime 3G obligatoire sur le lieu de travail, étant donné que l’accès à une cantine d’entreprise n’est en aucun cas comparable à une activité de loisir et devrait dès lors être soumis aux mêmes conditions que l’accès au lieu de travail lui-même.» 


Quatre jours d'isolement en moins pour les vaccinés
Les personnes vaccinées verront leur durée d'isolement réduite de dix à six jours, en cas de test positif au covid-19. Une décision qui permet au Luxembourg de s'aligner par rapport à ses voisins européens.

Dans la dernière loi covid, il est également stipulé que les obligations de port du masque et de distance minimale de deux mètres entre les personnes ne s’appliqueront pas dans un périmètre défini à partir du 15 janvier prochain. De quoi provoquer des questions dans le chef de la Chambre de Commerce. Au-delà de sa demande de «préciser» le périmètre qui devra être défini dans chaque entreprise, l'organisme se demande si les salariés et le cas échéant les visiteurs, pourront circuler ou se réunir sans masque et sans respecter une distance physique de deux mètres, même au-delà des seuils prévus pour les rassemblements. «La Chambre de Commerce s’étonne également de la dispense de port du masque et du respect de la distanciation physique dans le contexte sanitaire du variant Omicron extrêmement contagieux».

Un alignement des règles

Enfin, la Chambre de Commerce  appelle de ses vœux un alignement des règles applicables au domaine de la formation professionnelle sur le régime 3G sur le lieu de travail. «Pour le moment, pour passer un examen d’une formation professionnelle dans le cadre de son travail avec plus de vingt personnes, il lui faudra remplir les conditions d’accès à un évènement obligatoirement soumis au régime CovidCheck. Cette absence de cohérence entre les règles applicables au lieu de travail et les règles applicables à des circonstances relevant du travail en dehors du lieu de travail crée des situations complexes et injustifiées dans le contexte de la formation professionnelle. La Chambre de Commerce appelle donc de ses vœux un alignement des règles applicables au domaine de la formation professionnelle sur le régime 3G sur le lieu de travail.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Cette nouvelle loi covid, approuvée ce jeudi par la Chambre des députés, comprend notamment l'extension du dispositif CovidCheck à l'ensemble du monde du travail. Cette mesure entrera donc en application à partir du 15 janvier.