Changer d'édition

La CGFP réagit face au potentiel déclenchement de l’index
Luxembourg 15.03.2022 Cet article est archivé
Explosion des prix de l'énergie

La CGFP réagit face au potentiel déclenchement de l’index

L'inaction du gouvernement face à l'explosion des prix de l'énergie irrite désormais aussi le syndicat des fonctionnaires CGFP.
Explosion des prix de l'énergie

La CGFP réagit face au potentiel déclenchement de l’index

L'inaction du gouvernement face à l'explosion des prix de l'énergie irrite désormais aussi le syndicat des fonctionnaires CGFP.
Photo: dpa
Luxembourg 15.03.2022 Cet article est archivé
Explosion des prix de l'énergie

La CGFP réagit face au potentiel déclenchement de l’index

L'État dispose d'une marge de manœuvre financière et ne prend pourtant aucune mesure pour soulager les ménages privés, s'indignent les fonctionnaires de l'État.

(MKa avec Annette WELSCH) - Si la semaine dernière, les syndicats OGBL et LCGB se disaient déjà «stupéfaits» que le gouvernement attende la tripartite avant Pâques pour prendre des mesures visant à amortir les prix de l'énergie, le syndicat des fonctionnaires CGFP a également eu des mots durs hier. «Il n'est pas acceptable que les ménages privés doivent payer les frais d'une guerre et d'une pandémie dont ils ne sont pas responsables», peut-on lire dans un communiqué.


Wirtschaft, Mieten, Residenz, Sozialalmanach, Wohnung, Wohnungsbau, Wohnungsmarkt, Immobilien,  Immobilienmarkt, A louer, A vendre, Location, Immobilier, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Ce que l'indice contient - et ce qu'il ne contient pas
Les frais de location sont pris en compte, mais pas les dépenses liées à l'achat d'un logement. Néanmoins, l'augmentation des prix est telle que la tranche suivante de l'indice chute.

Les recettes fiscales de l'Etat ont considérablement augmenté suite à la hausse des prix, de sorte que les pouvoirs publics disposent d'une marge de manœuvre financière suffisante. Le gouvernement est resté trop longtemps les bras croisés et ne saisit pas la possibilité autorisée par la Commission européenne de plafonner les prix de l'électricité pour les ménages, pas plus qu'il ne réduit la TVA sur l'électricité et le gaz, ne diminue les taxes sur les carburants ou ne procède à l'augmentation attendue de l'indemnité kilométrique. 

Menace de protestation publique

La CGFP qualifie le Energiedësch de «tempête dans un verre d'eau», dont les quelques petites mesures symboliques n'ont pour la plupart pas été mises en œuvre jusqu'à présent.

Les fonctionnaires craignent maintenant que le gouvernement veuille discuter de manipulations de l'index lors de la tripartite et mettent en garde: «Assouplir le mécanisme éprouvé de l'index justement en période de hausses massives des prix, sans avoir mis en place au préalable des alternatives pour amortir la spirale des prix, serait d'une audace sans pareille».

Tout démantèlement social serait en outre contraire à l'accord salarial dans la fonction publique. Si les partenaires sociaux ne sont informés que lors de la tripartite de mesures décidées depuis longtemps, la CGFP s'y opposera publiquement et avec la plus grande fermeté, conclut le communiqué.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Approuvé par tous les partenaires
Afin d'alléger la charge financière des citoyens et des entreprises au cours des 15 prochains mois, le ministère des Finances s'attend à des dépenses supplémentaires d'environ un milliard d'euros.
IPO,Signature Tripartite .Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Accompagné des ministres de l'Energie, de la Famille, et de l'Economie, Xavier Bettel (DP) a présenté ce lundi une série de mesures visant à venir en aide aux ménages face à la hausse des prix de l'énergie.
IPO,Ministerrat&Briefing-Senningen,Xavier Bettel,Franz Fayot,Corinne Cahen,Claude Turmes, Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les dépenses incompressibles pèsent de plus en plus lourd dans les finances des résidents luxembourgeois. Devant ce constat, une question simple: le Grand-Duché devient-il réellement hors de prix pour qui fait le choix d'y vivre, d'y rester, de s'y installer?