Changer d'édition

La capitale doit répondre de ses actes devant la justice
Luxembourg 2 min. 20.07.2022
Des passages piétons non conformes

La capitale doit répondre de ses actes devant la justice

Ce passage piéton de la rue du Fort Neipperg fait partie des 475 endroits dangereux recensés par le collectif.
Des passages piétons non conformes

La capitale doit répondre de ses actes devant la justice

Ce passage piéton de la rue du Fort Neipperg fait partie des 475 endroits dangereux recensés par le collectif.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 20.07.2022
Des passages piétons non conformes

La capitale doit répondre de ses actes devant la justice

David THINNES
David THINNES
Le collectif Zentrum fir urban Gerechtegkeet a décidé d'engager une action juridique contre le refus de communiquer des documents.

Le collectif Zentrum fir urban Gerechtegkeet (ZUG) a annoncé lundi soir porter plainte contre la Ville de Luxembourg. Il est question des passages piétons non conformes dans la capitale et du refus du Conseil échevinal de transmettre des documents au collectif.

En mars dernier, la Commission d'accès aux documents (CAD) avait indiqué dans un avis non contraignant que les documents étaient communicables. 


475 passages piétons dangereux dans la capitale
Un tiers des passages piétons ne respectent pas le code de la route selon un collectif d'usagers. De nombreuses traversées de chaussée étant masquées par de possibles véhicules en stationnement.

En avril, une rencontre avait eu lieu entre des représentants de ZUG, la bourgmestre Lydie Polfer (DP) et l'échevin de la mobilité Patrick Goldschmidt (DP). Il s'agissait toutefois d'un échange de vues, sans que les positions des deux parties n'évoluent.

L'origine des divergences de vues est une analyse de ZUG qui a constaté que 475 endroits de la Ville de Luxembourg n'étaient pas conformes. Le Code de la route prévoit que les conducteurs ne peuvent pas garer leur véhicule à moins de cinq mètres d'un passage pour piétons.

Le Conseil échevinal n'était pas de cet avis et n'avait constaté que 37 passages piétons non conformes.

Crowdfunding pour les frais d'avocat

ZUG disposait de trois mois pour réfléchir à l'étape suivante, à savoir le recours au tribunal administratif. Ces trois mois ont expiré début juillet. «Il est inacceptable que la Ville de Luxembourg dissimule son processus de décision, qui nous concerne tous. La Ville de Luxembourg agit de manière opaque, contrairement à une autorité publique moderne et transparente. A notre connaissance, aucun des passages piétons non conformes n'a été mis en conformité - pas même les 37 que la Ville de Luxembourg a elle-même constatés», explique le collectif dans un communiqué de presse pour justifier la démarche devant le tribunal administratif.

La Ville de Luxembourg agit de manière opaque.

Collectif Centre fir urban Gerechtegkeet (ZUG)

Il ne s'agirait pas seulement de ce cas, affirme ZUG : «Nous espérons que la décision du tribunal servira de référence lors de futures demandes de documents et qu'il sera plus difficile pour les autorités de ne pas remplir leurs obligations».

Pour ce faire, le collectif s'est adressé au cabinet d'avocats Thewes&Reuter de la capitale. Un crowdfunding a été lancé pour couvrir les frais : ZUG espère ainsi récolter 10.000 euros. Mardi midi, 3.688 euros avaient déjà été récoltés.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Du 19 août au 7 septembre
Plus de 220 forains participeront cette année à la fête foraine qui comprendra de nombreuses nouveautés.
2022 scheint Schluss zu sein mit den Fouer-Alternativen. Im Spätsommer dürfen sich wieder die Massen auf dem Glacis tummeln.