Changer d'édition

La capitale à portée de main
Luxembourg 3 min. 29.09.2020 Cet article est archivé

La capitale à portée de main

La bourgmestre Lydie Polfer, ainsi que les échevins Patrick Goldschmidt (à g.) et Serge Wilmes ont présenté ce mardi la nouvelle «cityapp – VDL»

La capitale à portée de main

La bourgmestre Lydie Polfer, ainsi que les échevins Patrick Goldschmidt (à g.) et Serge Wilmes ont présenté ce mardi la nouvelle «cityapp – VDL»
Photo: Charles Soubry
Luxembourg 3 min. 29.09.2020 Cet article est archivé

La capitale à portée de main

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Lancée ce mardi, la nouvelle «cityapp – VDL» propose à ses utilisateurs toute une série de services utiles et renforce le lien entre la Ville de Luxembourg et sa population. L'outil est disponible en trois langues: français, allemand et anglais. Dont coût: 347.000 euros.

Depuis février 2019, plusieurs enquêtes ont permis de cerner les besoins réels des utilisateurs d'une application dédiée à la capitale. Cette participation citoyenne - qui a réuni plus de 1.700 personnes - a abouti à la conception et au lancement ce mardi de «cityapp – VDL». Pour un coût total de près de 350.000 euros, le nouvel outil a été développé par le service Communication et relations publiques de la Ville de Luxembourg, en collaboration avec les services Technologies de l'information et de la communication et Autobus.

Pour la bourgmestre Lydie Polfer (DP), «la communication et l'échange d'informations avec les citoyens de la ville et ceux qui se rendent quotidiennement dans la capitale sont particulièrement importants pour le collège échevinal.» Dans un communiqué publié ce mardi, la bourgmestre dit espérer que «le plus grand nombre de personnes bénéficieront de ce merveilleux outil et le téléchargeront sur leur smartphone.»


Das Bauvorhaben auf dem Gelände Schoettermarial in Kirchberg/Weimerskirch ist eines von insgesamt 30 Großprojekten, bei denen die Bürger laut „Eis Stad“ mitentscheiden sollten.
Les citoyens veulent faire entendre leur voix
«Eis stad» prône pour davantage de participation citoyenne dans les aménagements urbains au Luxembourg. L'association veut même aller plus loin dans sa réflexion et souhaite l'institutionnaliser.

Disponible en français, allemand et anglais, «cityapp – VDL», l'application a été pensée comme un outil complémentaire au site Internet de la Ville lancé en 2017. Elle s'utilise grâce à cinq onglets de navigation: accueil, explorer, mobilité, services et notifications. A charge ensuite pour l'utilisateur de personnaliser l'appli en installant des «widgets», puis de découvrir tout ce que la ville lui offre à proximité: aires de jeu, parcs, points d'intérêt, sport, arts et culture, ... Des offres qui seront complétées dès fin octobre par les commerces, restaurants et cafés.

Capture d'écran

De quoi faire de cette nouvelle application un «outil 100% personnalisable», comme le décrit Patrick Goldschmidt, l'échevin responsable en matière de Mobilité et d'Hygiène. Sous l'onglet «mobilité» justement, véritable pierre angulaire de l'outil, se loge toute l'offre de la capitale grand-ducale en la matière. Grâce à la géolocalisation, il est possible en un seul clic de découvrir les tracés, arrêts et horaires de toutes les lignes de bus et de tram, les stations vel'OH! et le nombre de vélos disponibles, ou encore de visualiser la fréquentation des parkings en temps réel.


Lok , Station Veloh Ban de Gasperich , zwischen  Centre Commercial und Lycee Vauban , Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
La Ville souhaite des garanties sur le système vel'OH
Cela fait plusieurs semaines que de nombreux utilisateurs ont constaté des défauts sur les vélos de location. Les responsables de Luxembourg comptent rencontrer prochainement la société JCDecaux qui gère ce projet.

Dans la rubrique «services», l'habitant de la capitale pourra consulter toutes les infos afférentes à la collecte des déchets, la qualité de l'eau et les actualités de la Ville. Les emplacements des WC publics et des fontaines d'eau intéresseront davantage les visiteurs. Cet onglet se révèle aussi interactif, dans la mesure où l'usager peut entrer en contact avec la Ville et signaler directement aux services municipaux l'existence d’un problème dans l'espace public.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

A compter de la mi-octobre, le site de stationnement devrait faire l'objet d'un vaste chantier de rénovation. Au total, 18 mois de travaux ont été programmés par le gestionnaire.
Lokales, Entrée Parking Saint-Esprit Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Eis stad» prône pour davantage de participation citoyenne dans les aménagements urbains au Luxembourg. L'association veut même aller plus loin dans sa réflexion et souhaite l'institutionnaliser.
Das Bauvorhaben auf dem Gelände Schoettermarial in Kirchberg/Weimerskirch ist eines von insgesamt 30 Großprojekten, bei denen die Bürger laut „Eis Stad“ mitentscheiden sollten.
Alors que la «Stater Braderie» doit redonner une bouffée d'oxygène aux commerces, le Premier échevin, Serge Wilmes, relève que les terrasses à même la rue créent un «tout nouveau sentiment de vivre-ensemble» en Ville.
Lokales, Vorläufige Terrassen Rue Notre-Dame & Rue du Fossé, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Ce sont les trois grands sujets abordés par le ministre de la Mobilité, François Bausch, en toute décontraction. Il est d'avis qu'il faut «penser et agir de manière plus flexible. Le coronavirus a montré que c'est possible».
Unterwegs mit Francois Bausch, im Tram, Luxtram, Vizepremierminister, Minister für Verteidigung, Mobilität und öffentliche Arbeiten. Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Avec l'ouverture du Lycée Vauban au ban de Gasperich, certaines lignes des Autobus de la Ville de Luxembourg seront adaptées à compter du lundi 19 février 2018. La ligne 21 sera adaptée au sud, la ligne 22 sera prolongée et une nouvelle ligne 32 reliera le P+R Lux-Sud à la Cloche d'Or.
Dès le 1er février à Luxembourg
Des chantiers comme celui de la place de Gare s'achèvent, d'autres vont démarrer à Luxembourg. Pour s'adapter à la nouvelle situation, les horaires de toutes les lignes de bus seront modifiés à compter de ce 1er février 2017.