Changer d'édition

La capitale a désormais son propre réseau social
Luxembourg 3 min. 27.09.2022
Succès pour l'application Hoplr

La capitale a désormais son propre réseau social

L'application peut se révéler très utile pour les nouveaux habitants d'une rue ou d'un immeuble.
Succès pour l'application Hoplr

La capitale a désormais son propre réseau social

L'application peut se révéler très utile pour les nouveaux habitants d'une rue ou d'un immeuble.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 3 min. 27.09.2022
Succès pour l'application Hoplr

La capitale a désormais son propre réseau social

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Hoplr, c'est le nom de ce réseau social qui doit permettre de rassembler les habitants d'un quartier. L'application, née en Belgique, s'exporte bien au Luxembourg. Le projet a même séduit la capitale.

L'absence de convivialité entre habitants d'un même quartier peut être sinistre. Règles de distanciation sociale, cercle social restreint, la pandémie de covid-19 a porté un sacré coup à nos traditionnelles habitudes entre voisins. C'est là que le réseau social de quartier Hoplr entre en jeu. Créés en 2014 en Belgique, cette application et ce site internet ont vu le jour pour rassembler les gens d'un même quartier. Depuis son lancement, c'est le carton plein dans le plat pays. Dans un premier temps largement plébiscité en Flandre, Hoplr s'est également imposé à Bruxelles et dans plusieurs villes wallonnes, de quoi donner des envies à l'entreprise de s'exporter à l'international. 


Que faire lorsque les voisins sont trop bruyants?
Les chaudes soirées d'été ne font pas le bonheur de tous. D’ailleurs, pour la police et les communes qui doivent traiter les plaintes en matière de tapage nocturne, c'est actuellement «la haute saison».

Un nouveau pari réussi puisque aux dernières nouvelles, l'application revendique pas moins de 400.000 utilisateurs en Belgique mais aussi aux Pays-Bas... et au Luxembourg ! 

C'est en effet en octobre 2021, il y a donc un peu moins d'un an, qu'Hopler a fait sa première incursion sur le marché luxembourgeois en se déployant sur le territoire de la commune de Strassen. Au fil des mois, des communes telles que Hesperange, Betzdorf, Bettendorf, Mertzig, Junglinster et plus récemment Luxembourg-Ville ont ainsi rejoint le mouvement. La capitale organisera d'ailleurs le mardi 4 octobre prochain à 19h au Tramsschapp, une séance d'informations afin d'expliquer les tenants et aboutissants de ce service permettant d'établir un meilleur contact avec les habitants d'un même quartier. 

Un plombier, une baby-sitter, etc.


Le mazout de chauffage a subi une augmentation de près de 20% en juin
La commande groupée de mazout ne passe pas la frontière
En France ou en Belgique, les commandes groupées de mazout, qui permettent de gagner quelques centimes sur le prix au litre, existent depuis des années et connaissent un grand succès en ce moment. Au Luxembourg, la pratique est quasi inexistante.

Concrètement, après leur inscription via leur adresse et un code de quartier fourni préalablement par courrier, les utilisateurs enregistrés peuvent échanger facilement avec leurs voisins également inscrits. Dans les faits, cela peut être utile pour les néo-habitants d'une rue ou d'un immeuble afin de faire connaissance. Dans un pays cosmopolite comme le Luxembourg, l'application prend également tout son sens pour les personnes souhaitant élargir leur cercle social à des personnes issues de cultures différentes. 

Via l'application, il est aussi possible de créer une activité de quartier (jogging, vide-grenier, etc.) ou encore de passer une petite annonce pour se faire prêter du matériel de bricolage ou pour trouver un plombier, une baby-sitter ou tout simplement pour proposer une aide ponctuelle dans son voisinage en indiquant ses disponibilités. Conçue comme une véritable plate-forme d'échanges, Hoplr sert par ailleurs à discuter entre riverains des problèmes de circulation ou des travaux de voirie.

Soumettre des idées à la commune

Et puis, ce réseau peut aussi servir aux autorités locales pour publier des messages utiles dans les différents quartiers (travaux, nuisances, sécurité, etc.). À noter que s'il est possible pour les utilisateurs de soumettre des idées à leur commune respective, les échanges entre les différents voisins restent quant à eux privés. 


Millions of people are using Zoom to communicate, but the company is facing mounting scrutiny over whether it is adequately protecting users.
La vie de quartier (re)naît en version 2.0
Malgré les mesures strictes en vigueur depuis plus d'un mois pour lutter contre la pandémie, les réseaux sociaux font naître de nouvelles relations de voisinage. Un moyen de venir en aide aux plus fragiles face au virus, mais aussi de créer du lien.

Cécile (prénom d'emprunt) vit dans le quartier de Neudorf-Weimershof à Luxembourg. Comme 200 autres membres de son quartier, cette dernière a rejoint le mouvement en s'inscrivant sur Hoplr. «Je trouve l'initiative particulièrement intéressante dans le sens où l'application est un peu le prolongement de ce qu'on avait pu voir durant le confinement sur des groupes Facebook où, par solidarité, de nombreux habitants ont proposé une aide aux personnes plus isolées», explique-t-elle. «Cela permet de recréer une vie de quartier, chose que l'on a perdue lors de la crise sanitaire». 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Malgré les mesures strictes en vigueur depuis plus d'un mois pour lutter contre la pandémie, les réseaux sociaux font naître de nouvelles relations de voisinage. Un moyen de venir en aide aux plus fragiles face au virus, mais aussi de créer du lien.
Millions of people are using Zoom to communicate, but the company is facing mounting scrutiny over whether it is adequately protecting users.