Changer d'édition

La 4e dose est prête
Luxembourg 01.07.2022
Covid-19

La 4e dose est prête

La 4e dose est prête.
Covid-19

La 4e dose est prête

La 4e dose est prête.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 01.07.2022
Covid-19

La 4e dose est prête

Les personnes âgées de plus de 70 ans ou celles présentant des risques de développer une forme grave, peuvent se refaire vacciner.

La Covid-19 est loin d'être un mauvais souvenir. Depuis deux ans, ses variants ne cessent de proliférer. S'ils sont moins virulents, ils sont toujours bien présents. Ainsi, les chiffres liés au taux de contaminations sont en progression ces derniers jours. Si la situation est loin d'être dramatique - la plupart des personnes testées sont asymptomatiques - elle requiert selon les autorités une certaine vigilance. Et une 4e dose pour les plus de 70 ans est évoquée.


L'OMS s'attend à des «niveaux élevés» de Covid-19 cet été
Après avoir avoisiné les 4.000 à 5.000 décès par jour pendant une bonne partie de l'hiver, le nombre de morts reste lui actuellement à un niveau bas d'environ 500, soit son niveau de l'été 2020.

«Malgré une situation épidémiologique justifiant un assouplissement des mesures sanitaires et des gestes barrières», le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région appelle à «la prudence et plaide pour la continuation du respect des gestes barrières (port du masque, hygiène des mains, distanciation, éternuer dans le pli du coude, aération,…) au contact avec les personnes âgées et vulnérables».

Quatre mois après le booster

Si le test rapide antigénique n'est plus obligatoire, il reste fortement recommandé et le gouvernement continuera de le «mettre à disposition des gestionnaires des structures d’hébergement, des réseaux d’aide et de soins et des centres psycho-gériatriques». 

De son côté, le ministère de la Santé se fie à la recommandation du Conseil supérieur des maladies infectieuses (CSMI) et recommande une 4e dose de vaccin aux «personnes de plus de 70 ans ainsi qu'à celles présentant un facteur de risque de forme grave du Covid». Celle-ci est administrée à un intervalle d'au moins 4 mois après la dose booster.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La recrudescence de l'épidémie de Covid se poursuit, avec 4.485 personnes testées positives durant la semaine du 20 au 26 juin, selon les données fournies par le ministère de la Santé. Sept nouveaux décès sont à déplorer sur cette même période.
La ministre française de la Santé, Brigitte Bourguignon, a fait cette recommandation lundi, tandis que ce mardi la Première ministre Elisabeth Borne réunit les préfets et directeurs d'agences régionales de santé pour évoquer la situation sanitaire.
Le port du masque reste obligatoire lors d'une visite à l'hôpital.