Changer d'édition

L'Uni soigne sa filière santé
Luxembourg 2 min. 28.05.2021 Cet article est archivé

L'Uni soigne sa filière santé

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 18 juin 2021 pour les trois nouveaux niveaux enseignés.

L'Uni soigne sa filière santé

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 18 juin 2021 pour les trois nouveaux niveaux enseignés.
Photo : uni
Luxembourg 2 min. 28.05.2021 Cet article est archivé

L'Uni soigne sa filière santé

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
A la rentrée, l'Université du Luxembourg proposera trois poursuites de formations pour les titulaires de master en médecine. Former plus de soignants au niveau national étant clairement un des objectifs visés.

La filière médicale de l'Uni est en pleine croissance. Après le lancement du bachelor en médecine en 2020 et en attendant l'ouverture annoncée de huit autres bachelors infirmiers, voilà l'Université de Luxembourg qui envisage désormais trois voies de spécialisation pour les étudiants déjà diplômés d'un master en médecine. Cette fois, la poursuite d'études sera proposée en médecine générale, oncologie médicale et neurologie.


La réforme du système de santé se prépare
Initiée quelques mois avant le début de la pandémie pour tenter de pallier les lacunes actuelles, la table ronde Santé a initié à ce jour 13 projets, tous voués à réformer le système actuel. Tour d'horizon des changements à venir.

 Ce programme vise à la fois à offrir une formation médicale de haute qualité, multilingue (français et allemand) et reposant sur des technologies et thérapies innovantes. Former et diplômer ainsi a aussi pour objectif la promotion de la recherche médicale dans des domaines stratégiques. Enfin, il est ici question d'un plus apporté afin de contribuer au renouvellement du corps médical luxembourgeois. 

Premier ambassadeur des disciplines santé enseignées à l'Uni, le Pr Gilbert Massard, directeur des études médicales à l’université, ne manque pas d'argumenter pour attirer les candidatures : que ce soit la «qualité des maîtres de stage qui accueilleront nos jeunes collègues dans les hôpitaux et dans leurs cabinets» ou encore l'«arsenal d’outils d’apprentissage digitaux de dernière génération et les structures de recherche» à disposition des étudiants.

En quatre ou cinq ans

La formation ouvrant sur le diplôme d’études spécialisées en neurologie est dispensée à temps plein et a une durée de cinq ans au moins, y inclus une année en recherche. Même chose pour les cours menant sur le diplôme d’études spécialisées en oncologie

Par contre, le diplôme d’études spécialisées en médecine générale s'acquiert sur quatre années : trois de formation clinique et deux semestres dans un service spécialisé dans la recherche biomédicale, clinique ou en soins primaires. 

Pour cette première session, le nombre de places sera toutefois assez restreint. Il est ainsi question d'accueillir 25 étudiants pour la médecine générale, cinq en neurologie et autant en oncologie médicale.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'Université de Luxembourg va ajouter, dès septembre 2021, une nouvelle formation à la cinquantaine de masters déjà proposés. De quoi former les futurs spécialistes en intelligence artificielle, gestion de données et autre cloud computing.
Artificial intelligence
Si les étudiants ne peuvent suivre, pour l'heure, qu'un cursus limité à Belval, l'idée de prolonger le parcours au Luxembourg pour les futurs praticiens suit son cours. L'option, en cours d'analyse, ne devrait toutefois pas se concrétiser avant deux ans.
Le classement académique 2020 des universités du monde, publié par le cabinet de conseil ShanghaiRanking, positionne l'Uni entre la 601e et 700e place parmi les 1000 meilleures universités du monde. Soit un bond d'une centaine de places.
Les étudiants peuvent trouver un soutien financier comme psychologique auprès de l'Uni.
L'indemnité versée aux médecins en cours de formation va être augmentée de plus de 800 euros en première année. Les maîtres de stage aussi se voient revalorisés. Par ailleurs, l'obtention du diplôme d'étude spécialisé en médecine se fera au bout de quatre ans.