Changer d'édition

L'ULC exige la gratuité des transports pour les handicapés
Luxembourg 11.07.2019

L'ULC exige la gratuité des transports pour les handicapés

L'ULC exige la gratuité des transports pour les handicapés

Photo: Chris Karaba
Luxembourg 11.07.2019

L'ULC exige la gratuité des transports pour les handicapés

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
L'Union luxembourgeoise des consommateurs a pris position ce jeudi matin face au ministre des Transports, François Bausch, qui avait annoncé, le 2 juillet dernier, que le service ADAPTO, pour personnes à mobilité réduite, ne bénéficierait pas de la gratuité au 1er mars 2020.

Face à l'annonce du ministre François Bausch la semaine passée du refus de la gratuité pour les transports ADAPTO pour personnes à mobilité réduite, l'Union luxembourgeoise des consommateurs (ULC) est montée au créneau ce jeudi.


Une exception à la gratuité des transports en commun
Les personnes handicapées devront continuer à payer pour utiliser les autobus ADAPTO, alors que les transports publics seront gratuits au Luxembourg dès le 1er mars 2020.

«Nous ne partageons pas l'opinion du ministre des Transports», explique l'association dans son communiqué. «Un système de transport adapté aux personnes handicapées est essentiel, car les transports publics ne sont pas en mesure de les transporter», appuie-t-elle.

10,4 millions d'euros

En effet, même si de nombreux efforts sont menés dans ce domaine, pour permettre une multimodalité pour tous, l'accès aux transports en commun au Luxembourg reste compliqué pour les personnes handicapées, surtout en dehors de la capitale. L'ULC souligne ainsi que «les infrastructures existantes ne sont pas toujours ajustées».

Au cours de son allocution, François Bausch avait justifié son choix en faisant référence aux 10,4 millions d'euros investis dans le système ADAPTO et au fait qu'il soit davantage assimilé à un taxi plutôt qu'à un transport public.

Argent du contribuable

Un argument que balaie d'un revers de la main l'association des consommateurs. «Des centaines de millions d'euros des contribuables ont été investis dans les transports en commun et ses infrastructures au cours des dernières années. Le fait qu'ADAPTO possède des bus accessibles aux personnes à mobilité réduite, gérés par des entreprises privées, ne change rien à la situation: certaines entreprises de transport privées sont également payées avec l'argent des contribuables», expose-t-elle.

L'ULC demande ainsi officiellement au gouvernement «l'instauration de la gratuité des voyages pour les personnes handicapées au plus tard en mars 2020» ainsi que «les personnes concernées puissent avoir accès à ces transports au-delà des quinze voyages actuellement autorisés».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Transports gratuits au Luxembourg: les réponses aux questions
La gratuité des transports est sans conteste l'une des mesures phares du gouvernement Bettel pour cette coalition 2018-2023. Le Luxembourg est en effet le premier pays à introduire une telle mesure à l'échelle nationale. Quelles en sont les modalités? Réponses.
Lokales, 1 Jahr Tram, Mobilität,Kirchberg. Foto: Gerry Huberty
Transports en commun: la multimodalité pour tous?
Comment emprunter les transports en commun lorsqu'un handicap sème le paysage urbain d'embûches? Dans les transports du Grand-Duché, plusieurs installations permettent aux personnes à mobilité réduite d'utiliser tram, bus, train et funiculaire dans les meilleures conditions, ce qu'approuvent les premiers concernés.
Reportage über öt für behinderte Personen, Multimodalité pour tous, le 19 Septembre 2018. Photo: Chris Karaba