Changer d'édition

L'UE attaque le laboratoire AstraZeneca
Luxembourg 2 min. 26.04.2021

L'UE attaque le laboratoire AstraZeneca

Le laboratoire n'aura plus de commande anti-covid de la part de l'Europe l'an prochain. Mais la commission entend lui faire payer son non-respect du contrat de fourniture de doses actuel.

L'UE attaque le laboratoire AstraZeneca

Le laboratoire n'aura plus de commande anti-covid de la part de l'Europe l'an prochain. Mais la commission entend lui faire payer son non-respect du contrat de fourniture de doses actuel.
Photo : dpa
Luxembourg 2 min. 26.04.2021

L'UE attaque le laboratoire AstraZeneca

Lui reprochant de ne pas avoir tenu ses engagements en matière de livraisons de vaccins anti-covid, l'Union européenne a lancé une action en justice contre le laboratoire suédo-britannique.

«Les termes du contrat n'ont pas été respectés et l'entreprise n'a pas été en position de mettre en oeuvre une stratégie fiable afin d'assurer des livraisons en temps et en heure.» Partant de ce constat, la Commission européenne a décidé que sermonner le laboratoire AstraZeneca ne suffisait plus, et qu'il fallait passer au stade supérieur. Aussi, a-t-on appris lundi que l'exécutif européen (au nom des 27 Etats «unanimement d'accord») allait engager une action en justice.


(FILES) In this file photo Heather Lieberman (L), 28, receives a COVID-19 vaccination from Yaquelin De La Cruz at the Research Centers of America in Hollywood, Florida, on August 13, 2020. - A key facet of the global mad scramble by Pfizer, Moderna and other pharma groups to develop a viable coronavirus vaccine is the recruitment of tens of thousands of volunteers willing to participate in clinical trials. AFP's correspondent in Miami, Leila Macor, took part in such a trial organized by US biotech firm Moderna, which on November 16, 2020 announced that its experimental vaccine against Covid-19 was nearly 95 percent effective.
Why did Macor, who suffers from asthma, decide to be one of Moderna's 30,000 test subjects? Here, she recounts her experience, which began just weeks after her own father died of Covid-19 in Chile. (Photo by CHANDAN KHANNA / AFP)
Bruxelles mise sur 70% d'adultes vaccinés cet été
Se fixant juillet comme nouvel objectif, la présidente de la Commission européenne est optimiste ce vendredi quant au rythme de vaccination au sein de l'Union européenne. Mais les retards de livraison pourraient changer la donne.

Déjà en mars dernier, la Commission avait envoyé un courrier au groupe pharmaceutique en vue d’engager avec elle un processus de résolution de conflit. La société y a répondu et des contacts ont eu lieu entre responsables des deux parties, mais ces négociations n’ont pas permis de dégager une solution assurant à l’Europe qu’il y aura bien «livraison dans les temps d’un nombre suffisant de doses».

Ainsi, depuis fin décembre, les chiffres de livraison ont été bien moindres qu’attendus. Avec environ 30 millions de doses livrées au premier trimestre, tandis que pour le deuxième, le contrat prévoyait 180 millions de doses mais la société a indiqué n'être plus en mesure que d'en diffuser... 70 millions. Le contrat conclu au niveau européen avec AstraZeneca à l’été dernier portait sur 300 millions de doses, avec une option pour l’achat de 100 millions supplémentaires. Le délai pour exercer cette option est entre-temps dépassé, le contrat restera donc limité aux 300 millions de doses initiales.

Pour le Luxembourg, pour les six premiers mois, le ministère de la Santé espère pouvoir compter sur les doses d'AstraZeneca, ce qui en fait le deuxième fournisseur de la campagne vaccinale débutée le 28 décembre. Campagne pour laquelle il espère 1,8 million de doses. Reste que c'est bien ce vaccin anglo-suédois dont le gouvernement de Xavier Bettel vient d'autoriser la délivrance, en dehors du phasage prévu, aux 30-54 ans volontaires


19.04.2021, Russland, Moskau: Eine Lieferung des Corona-Impfstoffes Sputnik V steht in einem Flugzeug der argentinischen Fluggesellschaft Aerolineas Argentinas. Am Abend werden 800.000 Dosen des russischen Impfstoffes in der argentinischen Hauptstadt erwartet. Mit dieser Lieferung wird das südamerikanische Land 8.932.600 Dosen des Impfstoffes erhalten haben. Angesichts der zweiten Welle der Corona-Pandemie in Argentinien hatte die Regierung Ende vergangener Woche für große Teile des südamerikanischen Landes wieder strenge Ausgangsbeschränkungen verhängt. Foto: ---/telam/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
L'Allemagne négocierait 30 millions de doses Spoutnik
Le ministre-président de la Saxe, Michael Kretschmer, a révélé que Berlin envisage de passer commande du vaccin russe anti-covid Spoutnik. Cela alors même que le sérum n'a pas reçu le feu vert de l'Europe

C'est aussi ce même produit que les autorités du Grand-Duché ont réclamé à la Norvège, pays ayant fait le choix de ne plus administrer ce vaccin anticovid (après le signalement de thromboses en guise d'effets indésirables). Oslo n'a pas dit non, mais la répartition des doses non utilisées par le pays passera forcément par une répartition de la Commission, et non d'Etat à Etat.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Travel Pro est la première société luxembourgeoise à vouloir se lancer dans le tourisme vaccinal. Sa destination : une jolie ville, sur le continent européen, où les voyageurs pourront recevoir leur injection. Pfizer garanti!
Otto Delcid is inoculated by nurse Nicole Colon with the Pfizer-BioNTech Covid-19 vaccine at the UMass Memorial Health Care COVID-19 Vaccination Center in the Mercantile Center in Worcester, Massachusetts on April 22, 2021. - The center has the capacity to do 600 vaccinations a day and has vaccinated 20,000 people so far as the US celebrates 200,000,000 doses in the US this week. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)
Quelques heures après l'ouverture du portail destiné aux 30-54 ans désireux d'être vaccinés plus rapidement que le phasage prévu, plusieurs dizaines de milliers de résidents ont souhaité s'inscrire. Mais seuls 15.000 formulaires ont officiellement été enregistrés, indique jeudi le ministère d'Etat.
Lokales, Impfzentrum Esch Belval, maison des matériaux, Gebäude Nord Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
L'Agence européenne des médicaments a annoncé que les caillots sanguins devraient être répertoriés comme «effet secondaire très rare» du vaccin américain. La distribution des flacons de Johnson & Johnson devrait donc reprendre.
A patient receives her first dose of the Moderna Covid-19 vaccine at a pop up vaccine clinic at the Jewish Community Center on April 16, 2021 in the Staten Island borough of New York City. (Photo by Angela Weiss / AFP)