Changer d'édition

L’OGBL décrète «l’état d’urgence sur le logement»
Luxembourg 3 min. 03.07.2019 Cet article est archivé

L’OGBL décrète «l’état d’urgence sur le logement»

L’OGBL décrète «l’état d’urgence sur le logement»

Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 3 min. 03.07.2019 Cet article est archivé

L’OGBL décrète «l’état d’urgence sur le logement»

L’accès à l’habitat est devenu si coûteux que le syndicat a décidé d’agir. Le syndicat aimerait que le Luxembourg adopte de nouvelles taxes pénalisant les propriétaires fonciers ou immobiliers jouant trop le jeu de la spéculation.

 «Il faut interdire la spéculation ou la rendre plus chère.» André Roeltgen, le président de l’OGBL, n’a pas mâché ses mots, ce 2 juillet, lors de la réunion du comité national du syndicat. Dans le collimateur du responsable : la difficulté pour de plus en plus de résidents de trouver le logement adapté à leurs besoins. 

La problématique est devenue à ce point centrale que le syndicat se devait de s’emparer du dossier dans le cadre de la défense des salariés des classes moyennes ou aux revenus plus faibles. Et André Roeltgen de déplorer la timidité de l’action gouvernementale. «Nous, on ne lâchera rien. Nous décrétons l’état d’urgence sur le logement.»

André Roeltgen a distribué les coups aussi bien côté gouvernement que côté spéculateurs.
André Roeltgen a distribué les coups aussi bien côté gouvernement que côté spéculateurs.
Photo: Pierre Matgé

Pour l’OGBL qui souhaite que «le paradis des spéculateurs soit supprimé», deux actions s'imposent. D'une part, le syndicat souhaite voir instaurer une réforme de l’impôt foncier. But : «Taxer progressivement les propriétaires en fonction du nombre de leurs propriétés». 

D'autre part, André Roeltgen insiste sur la mise en place d’une taxation des propriétaires conservant leurs biens dans le seul but de spéculer. « À elles seules, 159 personnes, soit 0,003 % de la population, détiennent des terrains pour une valeur de 3,4 milliards d’euros… C’est ce qu’on appelle une répartition des richesses.»

Plafonnement des loyers

Dans les mois à venir, l’OGBL entend donc mettre la pression sur le gouvernement, et particulièrement la nouvelle ministre du Logement. Sam Tanson (Déi Gréng) devrait ainsi réentendre les regrets du syndicat sur la «passivité politique». André Roeltgen n’a pas fini de rappeler qu’aux yeux de son organisation « l’augmentation de l’offre ne suffira pas à stopper la spirale des prix ».

 Cette inflation des tarifs des m² a d’ailleurs été évoquée lors du comité national, chiffres à l’appui. Ainsi, le syndicat reprend à son compte une étude de l’Observatoire de l’Habitat indiquant que si le prix d’achat d’un appartement a augmenté de 66,5 % entre 2005 et 2016, le salaire moyen, lui, n’a augmenté que de 33 %.  


Logement - Photo : Pierre Matgé
Le logement social suscite une nouvelle prise de conscience
Face à la flambée des prix de l'immobilier, les organismes sociaux et caritatifs sont de plus en plus mis à contribution pour accroître le parc immobilier locatif social. Désormais, les associations philanthropiques n'hésitent plus elles aussi à mettre la main au portefeuille.

Parmi ses autres revendications, le syndicat évoque aussi le renforcement des aides en faveur de l'efficacité énergétique, un «vrai» plafonnement des loyers ou l'augmentation de l'offre en logements sociaux.



Sur le même sujet

La SNHBM construira 300 logements en un an, son record
Face à la demande, la Société nationale des habitations à bon marché (SNHBM) continuera à produire des logements à un rythme élevé et compte mettre en chantier 300 logements sur sept sites en 2019. C'est bien plus que l'objectif moyen fixé jusqu'en 2024.
Lokales,Neue Wohnungen Quartier Réimerwee, Kirchberg.Wohnungsbau.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le logement, cette «priorité» pour la Croix-Rouge
Face aux difficultés rencontrées par les personnes qu'elle soutient à trouver un toit, l'organisation humanitaire annonce mardi sa volonté de renforcer son action dans le domaine. Ce qui passera notamment par la création de nouvelles structures.