Changer d'édition

L'OGBL appelle Bettel à revoir sa position sur SES
Luxembourg 12.06.2020 Cet article est archivé

L'OGBL appelle Bettel à revoir sa position sur SES

Entre 60 et 75 postes pourraient être supprimés dans le cadre de la restructuration de SES.

L'OGBL appelle Bettel à revoir sa position sur SES

Entre 60 et 75 postes pourraient être supprimés dans le cadre de la restructuration de SES.
Photo: Lex Kleren
Luxembourg 12.06.2020 Cet article est archivé

L'OGBL appelle Bettel à revoir sa position sur SES

Dans son accord de coalition signé en décembre 2018, le gouvernement mettait en évidence l'importance des formations et les reconversions de compétences. Mais dans ce dossier, le syndicat estime que le Premier ministre «oublie ses engagements en faveur du maintien de l'emploi».

(ER) - Dans un communiqué publié ce vendredi, le syndicat socialiste s'est dit surpris par les récentes déclarations du Premier ministre à la Chambre mardi dernier à propos de la restructuration programmée du côté de la  Société européenne des satellites (SES). Xavier Bettel (DP) a notamment qualifié le plan social de «nécessaire» face au changement du marché de la télévision et des habitudes de consommation. 

Selon les chiffres avancés par le Premier ministre, entre «10 et 15%» des 600 salariés devraient être concernés par cette réorganisation. SES, dont l'Etat est un actionnaire important, envisage notamment la division de l'entreprise vers une branche vidéos et une autre réseau. 


SES
SES annonce un plan social
Selon l'opérateur de satellites luxembourgeois, entre 10 et 15% de la main-d'œuvre est concernée. La fermeture de certains de ses bureaux européens est envisagée.

Pour l'OGBL, les explications fournies par Xavier Bettel sont «en contradiction» avec les engagements du gouvernement retenus dans l'accord de coalition 2018-2023. Dans ce dernier, l'exécutif précise que «l'objectif doit être la sécurisation des parcours professionnels» et le «maintien de l'emploi». 

«Les syndicats représentés ont revendiqué la négociation d'un plan de maintien dans l'emploi (PME) avant toute décision de plan social», avance l'OGBL. Et ce dernier de critiquer ouvertement l'Etat luxembourgeois qui ne s'est pas engagé en faveur de la conclusion d'un PME au lieu d'un plan social au sein de la société basée à Betzdorf.  


Mit dem Satellitenfernsehen wurde SES groß - doch der Markt wächst nicht mehr.
SES prête à scinder ses activités
L'opérateur de satellites fermera des sites en Europe et le personnel luxembourgeois n'est pas épargné par ce plan social. L'entreprise envisage de se diviser en deux sociétés dédiées à l'activité réseaux pour l'une, à la partie vidéo pour l'autre.

En filigrane, l'OGBL pointe également la faiblesse de la législation luxembourgeoise concernant les plans sociaux, «largement insuffisante pour assurer une protection adéquate des salariés». Il appelle aussi le gouvernement «à revoir sa position concernant la restructuration chez SES et à s'engager en faveur du maintien de l’emploi tel que prévu par l'accord de coalition». 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les délégations du personnel des différentes entités de la Société européenne des satellites (SES) ont trouvé un accord avec la direction de l'entreprise pour offrir au personnel visé par la restructuration un projet d'accompagnement. La durée de validité de ce programme est de 2 ans.
SES Antenna, Satellit, Parabole, Sender, Empfang
Alors que les députés se penchaient avec passion sur l'avenir de SES après l'annonce d'un plan social et la question du traçage informatique pour lutter contre le covid-19, le Premier ministre a défendu ses positions et le ministre de l'Economie une restructuration de Post Group.
IPO,Déclaration Xavier Bettel Déconfinement,Chamber Cercle Cité. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
En réduisant l'impact de sa dette, l'opérateur satellite luxembourgeois a vu ses gains augmenter en 2019 grâce notamment au développement de SES Networks et du futur développement d'un nouveau satellite.
26.07.13, SES, Astra, Betzdorf, Photo: Lynn Theisen