Changer d'édition

L'octave: Un temps fort pour toute la Grande Région
Luxembourg 23 3 min. 24.04.2015 Cet article est archivé

L'octave: Un temps fort pour toute la Grande Région

Octave Messe pour les oeuvres de la Congrégation des Soeurs Ste Elisabeth

L'octave: Un temps fort pour toute la Grande Région

Octave Messe pour les oeuvres de la Congrégation des Soeurs Ste Elisabeth
Joaquim Valente
Luxembourg 23 3 min. 24.04.2015 Cet article est archivé

L'octave: Un temps fort pour toute la Grande Région

Samedi après-midi, la 336e édition de l'Octave a été solennellement ouverte par une messe en la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg. Retr0uvez les premières images.

Samedi après-midi, la 336e édition de l'Octave a été solennellement ouverte par une messe en la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg. On attend, comme chaque année, des milliers de pèlerins.

Tous les ans, ils sont près de 90.000 fidèles à venir de tout le pays et de la Grande Région, pour se recueillir à la cathédrale à l'occasion de l'Octave. Un rendez-vous que les pèlerins suivent durant seize jours pour fêter la Vierge Marie, consolatrice des affligés.

Placée sous le thème «Spes Nostra! Témoins pleins d'espérance...», l'Octave durera jusqu'au 10 mai. Tous les jours, le prédicateur de l'Octave, le père Maurice Péporté, célébrera une messe durant laquelle il développera le thème de cette année. Le programme complet de ces célébrations religieuses est disponible sur le site Internet de l'Eglise.

Un pèlerinage qui date du XVIIe siècle

Tous les livres d'histoire du pays l'affirment, c'est le 8 décembre 1624 que la première procession en l'honneur de la Vierge Marie a eu lieu au Luxembourg. Elle est menée par un jésuite, le père Jacques Brocquart, qui conduit ses étudiants en procession vers la place du Glacis, endroit qui se situait à l'époque à l'extérieur des remparts de fortification de la capitale.

C'est à cet emplacement qu'ils dressent une statue de la Sainte Vierge, statue faite en bois de tilleul et représentant la femme de l'apocalypse, un croissant de lune à ses pieds. L'adoration de la Vierge Marie est étroitement liée au climat politique et religieux du XVIIe siècle.

A cette époque, le Luxembourg faisait partie des Pays-Bas espagnols et la foi catholique était menacée par la Réforme protestante. La célébration de la consolatrice des affligés et le pèlerinage avaient pour fonction de lutter contre la peste, la famine et la guerre mais aussi de montrer la volonté des Luxembourgeois à maintenir la foi catholique dans leur pays.

A partir de 1625, la consolatrice des affligés est installée dans une chapelle érigée pour elle sur le Glacis, il s'agit de l'actuelle chapelle du Glacis. Là, de nombreux pèlerins viennent l'adorer régulièrement. Les textes parlent même de guérisons miraculeuses qui se seraient déroulées au sein même de la chapelle. En 1639, l'afflux des pèlerins a pris une telle ampleur que la statue de la Vierge est amenée pour une huitaine à l'église des jésuites qui se situait à l'intérieur de la forteresse. De cette durée de pèlerinage est né le terme «Octave».

Quinze jours depuis 1922

C'est en 1922 qu'il est décidé de célébrer l'Octave durant quinze jours et non plus pendant une huitaine. Et c'est à partir de cette date qu'il est demandé aux différentes paroisses d'organiser elles-mêmes leur pèlerinage, ce qui donne alors un caractère davantage national à l'événement, caractère qui va aller en s'intensifiant jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. De nos jours, l'Octave est un temps fort dans le paysage religieux du pays.

Un live streaming permet de suivre les messes qui auront lieu, dès samedi 25 avril 16h, à la cathédrale.


Sur le même sujet

Octave 2015: Live streaming en direct de la cathédrale
Tous les ans, près de 90.000 fidèles viennent se recueillir à la cathédrale à l'occasion de l'Octave. Une caméra vous permet de suivre tous les événements qui vont se dérouler à partir du 25 avril, dont l'Ouverture solennelle de l'Octave, à 16h ce samedi.