Changer d'édition

L'Observatoire de la santé sur les rails
Luxembourg 27.10.2020

L'Observatoire de la santé sur les rails

Le futur Observatoire national devra notamment publier les résultats de ses études et évaluer l'état de santé de la population du pays.

L'Observatoire de la santé sur les rails

Le futur Observatoire national devra notamment publier les résultats de ses études et évaluer l'état de santé de la population du pays.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 27.10.2020

L'Observatoire de la santé sur les rails

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Huit spécialistes indépendants, des études sur l'état de la population ou les politiques à mettre en place, les députés ont dévoilé les principaux contours de ce futur institut.

Une partie du voile a été levé sur le futur Observatoire de la santé ce mardi à la Chambre. Son rôle sera de «donner son avis sur toutes les questions relatives à la santé», a précisé Paulette Lenert (LSAP). A noter que les données qu'il traitera seront fournies par les administrations et autres organismes luxembourgeois.    

Les députés ont notamment insisté sur le fait que les huit experts, qui seront nommés pour une durée de sept ans sur proposition du ministre de la Santé, travailleront en toute indépendance. Un projet de loi devra d'ailleurs définir les compétences qui seront traitées dans cet observatoire (épidémiologie, l'analyse des systèmes de santé, démographie,...). 


Wi , LIST , Belvaux , Cross-Functional Dashboard , Covid-19 Dashboard , Cross Domain View , Pres. Benoit Otjacques   , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Un tableau de bord pour soutenir les décideurs
Opérationnel depuis mai, le «dashboard» répond à un double besoin: aider les politiques luxembourgeois à prendre les bonnes décisions dans le cadre de la lutte contre le covid-19 mais aussi offrir aux chercheurs une meilleure compréhension de la pandémie.

De plus, ce dernier devra fournir un rapport d'activités chaque année et tous les trois ans, il devra produire un compte rendu national sur la santé de la population au Grand-Duché. 

Par ailleurs, le projet de loi 7332 ne traite pas uniquement de l'Observatoire de la santé, il évoque également le don d'organes et les règles à respecter en faisant référence au dossier de soins partagés. L'autre volet concerne le Laboratoire national de santé (LNS). Afin de pouvoir améliorer la protection des consommateurs, un membre du ministère en question sera présent au sein du conseil du LNS. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un Centre de consultation covid ouvre au Kirchberg
C'est une première : le ministère de la Santé a annoncé, lundi, la mise en service d'un premier centre de consultation pour toute personne présentant des signes d'infection. Un second pourrait suivre au sud du pays.
09.10.2020, Sachsen, Dresden: Ein Arzt der Kassenärztlichen Vereinigung Sachsen macht in der Corona-Teststation für Urlaubsrückkehrer am Flughafen Dresden International einen Coronavirus-Test. Foto: Robert Michael/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le vaccin anti-grippe se fait déjà désirer
Selon l'association des pharmaciens, les officines luxembourgeoises ont déjà vendu l'ensemble des dosettes de sérum. Autant dire que les prochaines livraisons sont attendues avec anxiété.
LAKEWOOD, CALIFORNIA - OCTOBER 14: A nurse delivers a flu vaccination shot to a woman at a free clinic held at a local library on October 14, 2020 in Lakewood, California. Medical experts are hoping the flu shot this year will help prevent a �twindemic�- an epidemic of influenza paired with a second wave of COVID-19 which could lead to overwhelmed hospitals amid the coronavirus pandemic.   Mario Tama/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Un futur laboratoire armé contre les agents chimiques
Alors que l'affaire Navalny empoisonne les relations entre l'UE et la Russie, le Luxembourg entend se doter d'une nouvelle entité destinée à détecter des toxines mortelles. Une enveloppe de 667.000 euros destinée à l'acquisition de matériel est d'ores et déjà prévue.
This photo taken on February 6, 2020 shows a laboratory technician working on samples from people to be tested for the new coronavirus at "Fire Eye" laboratory in Wuhan in China's central Hubei province. - BGI Group, a genome sequencing company based in southern China, said it opened on February 5 a lab in Wuhan able to test up to 10,000 people per day for the virus. The official Chinese death toll from the coronavirus outbreak rose on February 7 to 636, with the government saying total infections had climbed past 30,000. (Photo by STR / AFP) / China OUT (Photo by STR/AFP via Getty Images)
Les tests covid rapides à l'essai
Jusqu'à présent, le Luxembourg a privilégié les tests PCR, produit réputé pour sa fiabilité. Mais la donne pourrait bien changer avec l'arrivée des tests antigéniques de deuxième génération. Le Laboratoire national de santé (LNS) les teste actuellement.
A medical worker of the Medical Emergency Services of Madrid (SUMMA 112) runs a rapid test for COVID-19 at the Lope de Vega Cultural Center in the Vallecas neighbourhood, in Madrid, on October 1, 2020 while testing for potential coronavirus disease cases. - Spain's government published a decree extending drastic restrictions across the capital today, with partial lockdown measures to come into play within 48 hours, despite fierce opposition from Madrid's regional authorities. (Photo by OSCAR DEL POZO / AFP)
420.000 vaccins anti-covid pour le Luxembourg
C'est le quota minimal que le Grand-Duché pourra obtenir sur le marché d'achat passé en commun avec la Commission européenne. Mais le ministère de la Santé pourra demander un surplus, si besoin.
(FILES) In this file photo Dr. Nita Patel, Director of Antibody discovery and Vaccine development, lifts a vial with a potential coronavirus, COVID-19, vaccine at Novavax labs in Gaithersburg, Maryland on March 20, 2020, one of the labs developing a vaccine for the coronavirus, COVID-19. - New York Governor Andrew Cuomo said September 24, 2020 his state will conduct its own verification of any federally approved vaccination, citing concerns that the vetting process is overly politicized. "Frankly, I'm not going to trust the federal government's opinion," the Democratic state leader told journalists. (Photo by ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP)
Forces et faiblesses avouées du système de santé
L'absence de clarté sur le port des masques, le manque de données sur le matériel, un système qui repose en grande partie sur les frontaliers. Propulsée ministre de la Santé juste avant la crise sanitaire, Paulette Lenert, fait le point.
Coronavirus - Hôpital Kirchberg - COVID-19 Stock  - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort