Changer d'édition

Brèves Luxembourg 2 min. 10.02.2021

Si des règles sont dictées, encore faut-il qu'elles soient appliquées. Et face à l'épidémie covid (qui vient de faire sa 600e victime), les agents de l'Inspection du travail et des mines n'ont pas baissé les bras en 2020. Au contraire, fort d'un effectif plus étoffé, l'ITM a pu mener à bien 2.102 contrôles l'an passé. Et visiblement, il le fallait puisque 372 verbalisations sont venues sanctionner des comportements inappropriés.

L'information a été donnée par le ministre du Travail à l'occasion d'une réponse parlementaire. Dan Kersch (LSAP) informant le député Déi Lénk Marc Baum que l'ITM avait le plus souvent dû constater des manquements dans l'information des salariés des mesures de prévention ou un manque d'affichage des consignes. Soit 124 infractions relevées. 

Dans 38 situations, les inspecteurs ont aussi relevé la non-mise à disposition des personnels des équipements de protection; 38 autres cas relevaient d'un aménagement de poste déficient (exposant l'employé à un risque de contamination). L'absence de port du masque sur le lieu de travail ou le non-respect de la distanciation étant, eux, l'objet de 24 autres entorses à la loi.

Jusqu'à la fermeture

Mais l'ITM a également dû se montrer sévère avec des sociétés ne mettant pas à disposition les indispensables moyens pour se laver les mains (eau, savon, gel hydroalcoolique...). Et 68 sanctions supplémentaires de tomber. 64 autres infractions relevant de l'absence de concertation entre délégation du personnel et direction pour la mise en place des nouvelles mesures sanitaires de protection des équipes.

Et gare aux entreprises qui, après le passage des inspecteurs, ne se sont pas remises en règle. Treize ont fait l'objet là encore d'une pénalité financière, et même dans un arrêt de l'activité prononcé à l'encontre de trois enseignes traînant des pieds pour adopter les indispensables modalités de travail. 

Aujourd'hui

La police demande à la population de signaler les auto-stoppeurs qu'elle pourrait croiser sur son passage.
Brèves Luxembourg Aujourd'hui à 12:20

(jt) - Ce lundi matin, un cambriolage a eu lieu dans la rue Clairefontaine à Diekirch. Sur les quatre malfaiteurs en fuite au total, l'un d'entre eux a déjà pu être localisé, indique la police.

Les fugitifs portent chacun un sac à dos et se sont enfuis en direction de Sauerwiss. Une chasse à l'homme a été lancée. 

La police demande à la population de signaler les auto-stoppeurs qu'elle pourrait croiser sur son passage, au lieu de les prendre en voiture.

Toute personne suspecte doit être signalée à la police de Diekirch (tél. +352 244 80 1000) ou à la centrale d'appels d'urgence.

Les premières analyses n'ont pas confirmé la présence de mercure ou de métaux lourds dans les eaux du fleuve Oder.
Brèves International Aujourd'hui à 11:31

(AFP) - L'origine de la pollution du fleuve Oder, qui coule à la frontière polono-allemande, ainsi que la substance polluante restent inconnues, a déclaré dimanche soir la ministre polonaise du Climat.

Des dizaines de tonnes de poissons morts continuent à être repêchés, depuis plusieurs jours, le long du fleuve, en Pologne et en Allemagne.

A ce jour, «aucune analyse n'a confirmé la présence de substances toxiques», a déclaré Mme Anna Moskwa, à l'issue d'une rencontre avec son homologue allemande Steffi Lemke, à Szczecin, dans le nord-ouest de la Pologne.

Selon Anna Moskwa, les analyses des poissons repêchés n'ont pas confirmé la présence de mercure ou de métaux lourds. La seule anomalie constatée reste le niveau élevé d'oxygène dans l'eau.

«Nous analysons différentes possibilités, aussi bien l'introduction de substances dangereuses ... que la situation naturelle», la sécheresse et les vagues de chaleur.

La voiture recherchée.
Brèves International Aujourd'hui à 10:59

Une Skoda Scala immatriculée au Luxembourg a été impliquée dans une affaire de meurtre en Belgique. La police fédérale belge a lancé un appel à témoins concernant ce dossier, et relayé par plusieurs médias luxembourgeois, avec l'espoir de récolter des témoignages concernant la scène de crime qui s'est déroulée à la mi-avril à Molenbeek-Saint-Jean, en région bruxelloise.

Vers 20h35 le soir du 18 avril, un homme a été abattu dans son véhicule, une Nissan Note bleu foncé immatriculée en Belgique, qui se trouvait à l'arrêt dans la rue Dubois-Thorn à Molenbeek-Saint-Jean donc. Une Skoda Scala blanche immatriculée au Grand-Duché de Luxembourg s’est alors positionnée à côté du véhicule et un passager est sorti armé, est entré dans la Nissan Note et a tiré sur la victime. L'auteur a ensuite pris la fuite en direction de la rue d'Osseghem. La voiture aurait également pris la même direction.

La victime serait un jeune homme âgé de 20 ans.

Dans le cadre de cette enquête, la police belge est à la recherche de «personnes qui auraient été témoins de ce fait ou qui auraient des informations sur l’auteur ou qui auraient vu la Skoda Scala peu après les faits».

Toute personne disposant d'informations concernant le meurtre qui a eu lieu à Molenbeek-Saint-Jean ou la Skoda impliquée est priée de se manifester auprès de la police fédérale belge en composant le numéro: +32 25 54 44 88. Il est également possible de remplir un formulaire sur le site de la police en cliquant ici. 

Hier

Cette belle performance n'aura malheureusement pas suffi pour atteindre la finale
Brèves Sport 14.08.2022

Rémi Fabiani, Pit Brandenburger, Max Mannes et Julien Henx ont établi ensemble un nouveau record national. Dimanche matin, le relais masculin a terminé le 4 x 100m nage libre en 3'20''92 , battant un record national d'un an de 3'21''62. 

Les Luxembourgeois ont terminé 14e sur 16 équipes participantes et ont donc raté la finale.

A Rome, les représentants du FLNS seront en poste jusqu'à mercredi. Jusqu'à présent, aucun Luxembourgeois n'a réussi à passer la phase des pools.

L'Oranje miraculé, deux ans après la chute qui a failli le tuer dans le Tour de Pologne, confirme qu'il est le meilleur finisseur.
Brèves Sport 14.08.2022

Le Néerlandais Fabio Jakobsen a été couronné champion d'Europe sur route à Munich en s'imposant au sprint dimanche sur l'Odeonsplatz.

Vainqueur de la deuxième étape du Tour de France en juillet, Jakobsen a surgi de la roue du Belge Tim Merlier, troisième. Le Français Arnaud Démare, un temps enfermé, se classe deuxième comme en 2020.

«Je suis sorti de son aspiration et j'ai pu le doubler, je suis ravi d'être champion d'Europe», a livré le nouveau porteur du maillot étoilé.

L'Oranje miraculé, deux ans après la chute qui a failli le tuer dans le Tour de Pologne, continue de rattraper le temps perdu et confirme qu'il est le meilleur finisseur. Seul Wout van Aert manquant à l'appel dimanche parmi les as du peloton.

Après son premier succès dans le Tour de France, le sprinteur de Quick-Step décroche à bientôt 26 ans son premier titre en sélection nationale.

Le collier volé a été retrouvé peu de temps après dans une poubelle.
Brèves Luxembourg 14.08.2022

(m. m.) - Ce samedi, vers 15 h 20, une personne a signalé qu’elle avait été agressée physiquement par un homme dans la rue du Fort Neipperg à Luxembourg-Ville et que son agresseur lui avait arraché son collier. 

La police s'est rendue sur place et a pu confondre l’auteur des faits peu de temps après. Le collier volé a été retrouvé dans une poubelle non loin du lieu où a eu lieu l'agression. Le parquet a ordonné l’arrestation de l'individu et il a été déféré devant le juge d’instruction.  

Les voleurs embarquent des vélos

Un autre vol s'est produit quelques heures plus tard, dans la nuit de samedi à dimanche, à Steinfort. Vers 2h30, un véhicule, de type fourgonnette, a roulé en arrière contre la devanture du magasin de vélos local et a détruit toute la zone d’entrée du commerce. 

Trois malfaiteurs se sont alors emparé de plusieurs vélos, les ont chargés dans la camionnette et ont immédiatement pris la fuite. Selon les premières constatations, des vélos électriques, des vélos de route et des VTT ont été volés.

Deux autres cambriolages d'habitations ont par ailleurs été signalés à Steinfort.

Avant-hier

C'est dans cet état que le radar fixe de la route N7 à Lipperscheid a été retrouvé samedi matin.
Brèves Luxembourg 13.08.2022

La police luxembourgeoise a lancé ce samedi matin un appel à témoins pour savoir qui a détruit le radar fixe de la N7 près de Lipperscheid, dans la commune de Bourscheid, dans le nord du pays.

L'engin a été retrouvé ce matin à 6h30, complètement renversé au sol et avec des fils apparents, indique la police qui veut savoir qui a commis un tel acte et ce qui s'est passé. 

Dans l'appel à témoins, la police demande à toute personne ayant des informations de les signaler au commissariat de Diekirch-Vianden, en appelant le (+352) 244801000 ou par e-mail : police.diekirchvianden@police.etat.lu.