Changer d'édition

L'Irak et le Mozambique dans le viseur de l'armée
Luxembourg 2 min. 21.09.2021
Déploiements militaires

L'Irak et le Mozambique dans le viseur de l'armée

Déjà présents au Mali et en Lituanie, les soldats luxembourgeois seront aussi déployés en Irak et au Mozambique.
Déploiements militaires

L'Irak et le Mozambique dans le viseur de l'armée

Déjà présents au Mali et en Lituanie, les soldats luxembourgeois seront aussi déployés en Irak et au Mozambique.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 21.09.2021
Déploiements militaires

L'Irak et le Mozambique dans le viseur de l'armée

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Dans un contexte politique international toujours marqué par les actions de l'Etat islamique, le Luxembourg annonce l'envoi de contingents en Afrique et au Moyen-Orient. Pour y réaliser des opérations non combattantes.

A en croire François Bausch (Déi Gréng), «ne rien faire ne constitue pas une solution». Pour le ministre de la Défense, la validation lundi en commission de l'envoi de troupes en Irak et au Mozambique répond au besoin d'opérations de maintien de la paix «indispensables» dans un contexte géopolitique mondial tendu.


Présentation A33oMRTT et départ Contingent Luxembourgeois au Mali en Présence de François Bausch Ministre de la défense Luxembourg le 16 mai 2021 Photo Christophe Olinger
Les soldats luxembourgeois déployés sur trois fronts
Actuellement, une trentaine de militaires participent à des missions à l'étranger. Le ministre de la Défense, François Bausch, a détaillé à la Chambre des députés les forces mises à disposition.

Comme c'est déjà le cas pour la mission en cours au Mali, les soldats luxembourgeois envoyés sur le terrain ne participeront pas directement aux combats contre l'Etat islamique mais réaliseront des missions «de soutien et de formation» des forces armées actives sur place. Une mission d'une durée de 25 mois pour un soldat par rotation pour la mission en Irak et de deux semaines pour deux équipes de deux soldats au Mozambique, selon les données détaillées en commission parlementaire.

Dans le détail, les représentants luxembourgeois qui seront envoyés sur le continent africain auront pour mission d'établir une communication par satellite via GovSat dans la capitale Maputo et dans la ville de Chimoio, dans le centre du pays. Objectif: établir une connexion directe avec Bruxelles et former les personnels sur place à son utilisation. Un suivi de cette opération doit être réalisé pendant deux ans.


Octave 2015, Messe Fur die Luxemburger Armee und die Police Grand Ducale a la Cathedrale de Luxembourg, le 28 Avril 2015. Photo: Chris Karaba
Sécurité et Défense au rapport à mi-mandat
Le gouvernement de Xavier Bettel a-t-il réussi à changer le fonctionnement et l'efficacité de la police grand-ducale et de l'armée. Si oui, pas en bien selon Léon Gloden (CSV). Si non, ça ne saurait tarder pour Stéphanie Empain (Déi Gréng).

En ce qui concerne l'opération en Irak, un sous-officier sera basé à Bagdad pour une durée de quatre mois d'affilée, dans le cadre d'engagement auprès de l'OTAN. Étendue sur deux ans, la mission doit permettre «la formation et le renforcement des capacités des forces de sécurité en Irak». En commission parlementaire, François Bausch et le général Steve Thull ont assuré que les personnes déployées seraient hébergées dans des zones éloignées des conflits.

Selon les chiffres dévoilés lundi, le déploiement au Moyen-Orient représente un coût de 141.000 euros inscrit au budget de l'armée, tandis que celui au Mozambique représente 70.400 euros. Les deux missions seront effectives dès l’entrée en vigueur d’un règlement grand-ducal dédié.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le gouvernement de Xavier Bettel a-t-il réussi à changer le fonctionnement et l'efficacité de la police grand-ducale et de l'armée. Si oui, pas en bien selon Léon Gloden (CSV). Si non, ça ne saurait tarder pour Stéphanie Empain (Déi Gréng).
Octave 2015, Messe Fur die Luxemburger Armee und die Police Grand Ducale a la Cathedrale de Luxembourg, le 28 Avril 2015. Photo: Chris Karaba
A peine rentré de mission en Afghanistan, voilà l'A400M belgo-luxembourgeois sur le tarmac du Findel. Cette fois, l'Airbus a pris à son bord des soldats engagés dans une mission de formation d'unités combattantes maliennes.
L'armée luxembourgeoise veut attirer plus de monde, plus de femmes et plus de nouvelles compétences dans ses rangs. Pour gagner cette bataille, sa stratégie RH va être totalement révisée.
Les militaires de l'armée luxembourgeoise déployés à l'étranger n'échappent pas au covid. Mais comme l'uniforme ne protège pas, le protocole sanitaire ordonné aux troupes est tout aussi strict que pour le reste de la population.
Lokales,Sankt-Martin Feier der Armee ,Härebierg.Kaserne Grand-Duc Jean,Diekirch. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le chef d'état-major s'apprête à quitter l'armée luxembourgeoise après lui avoir consacré 42 ans. L'officier laisse un millier d'hommes. Un effectif qui va être renforcé bien vite, autant que les capacités opérationnelles.
online.fr, Portrait Alain Duschene  Armee Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort