Changer d'édition

L'interminable carrousel des chantiers
Luxembourg 11 4 min. 12.07.2019

L'interminable carrousel des chantiers

Le rond-point Irrgarten, un des nombreux chantiers en cours dans le pays.

L'interminable carrousel des chantiers

Le rond-point Irrgarten, un des nombreux chantiers en cours dans le pays.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 11 4 min. 12.07.2019

L'interminable carrousel des chantiers

Des chantiers, des chantiers, toujours des chantiers... même le week-end. Paul Mangen, directeur-adjoint de l'administration des Ponts et Chaussées, explique la nécessité de poursuivre les travaux surtout en fin de semaine, au grand dam parfois des usagers de la route.

(Diana Hoffmann, traduction DH) - Constructions, travaux de voiries, véhicules encombrants, circulation alternée, tous les usagers de la route, ou presque, sont confrontés aux nuisances qu'ils engendrent et qui sont principalement matérialisées par des embouteillages comme c'est le cas au rond-point Irrgarten.

Dernier et désagréable exemple de problème en date, le samedi 29 juin. Ce jour-là, des automobilistes et leurs passagers sont restés bloqués sur l'A1 avec une température extérieure qui a dépassé les 30° C.

Paul Mangen, directeur -adjoint de l'administration des Ponts et Chaussées, explique la nécessité de poursuivre les travaux sur les autoroutes pendant les mois d'été et combien leur planification est complexe.

«Nous ne pouvons travailler davantage durant la semaine sinon le pays serait à l'arrêt», indique-t-il. C'est ainsi que  les 72 heures de la fin de semaine sont utilisées au mieux avec des travaux qui débutent généralement le vendredi à 20h et qui prennent fin tôt le lundi, vers 6h.

En raison du trafic qui reprend, la réouverture des autoroutes doit être effective à cette heure.

Nous coordonnons les chantiers avec les périodes de vacances au Luxembourg, en Belgique, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas."

Une alternative aux chantiers ouverts le week-end existe toutefois et est adoptée couramment chez nos voisins: le travail de nuit. L'inconvénient reste qu'une fois libéré à la circulation, le tronçon risque d'être dégradé. Environ 500 mètres de revêtement sont remplacés en trois nuits alors qu'au Luxembourg 2,5 kilomètres peuvent être renouvelés dans un délai maximum de 72 heures.

Paul Mangen, directeur-adjoint de l'administration des Ponts et Chaussées.
Paul Mangen, directeur-adjoint de l'administration des Ponts et Chaussées.
Photo: Guy Jallay

Planification

Le fait que de tels chantiers ne sont mis en place que lors des derniers jours de la semaine pose aussi le problème de leur planification. Un véritable défi, sinon un casse-tête, car tous les week-ends ne sont pas «ouvrables».

«Nous coordonnons les chantiers avec les périodes de vacances au Luxembourg, en Belgique, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas. D'autre part, des événements importants, à l'image du marathon de nuit qui se dispute dans la capitale, doivent être pris en compte dans notre planification», souligne M. Mangen.

Des discussions sont aussi engagées avec d'autres parties, les responsables de la circulation à l'étranger et les personnes des CFL compétentes car les autobus mis en service par les CFL ne doivent pas se retrouver bloqués dans le trafic.

L'administration des Ponts et Chaussées n'a toutefois pas une vue d'ensemble de tous les chantiers en cours sur le territoire. Certains petits chantiers réalisés à travers le territoire peuvent lui échapper.

Pour ce qui est des travaux d'importance, l'idée est de diriger le trafic sur une des voies opposées de manière à garantir la circulation dans les deux sens.

«Mais cela n'est pas toujours possible pour diverses raisons, telles une ligne continue, une entrée ou une sortie d'autoroute. Pour la majeure partie des travaux de maintenance des 22 tunnels autoroutiers, la circulation s'effectue dans les deux sens tout en travaillant sur la voie opposée.

Ce travail est effectué pendant la semaine et généralement la nuit. Il est rare qu'une section entière de l'autoroute soit bloquée», ajoute M. Mangen

150 kilomètres d’autoroutes

Qu'il s'agisse d'un blocage partiel ou total, le personnel de la direction des Ponts et Chaussées communique dans tous les cas. La plupart du temps, plusieurs voies d'accès doivent être fermées. L'installation de panneaux de signalisation et de balises commence environ 400 mètres avant la voie d'accès et se termine par des barrières fixes. Pour débuter des travaux programmés, des déviations sont indiquées avant la fermeture annoncée.

Cela peut déjà entraîner des perturbations de la circulation.

Une fois la circulation endiguée, la voie est libre pour que les entreprises locales ou étrangères débutent les travaux. Le revêtement des autoroutes doit être renouvelé tous les dix à quinze ans, en raison du volume élevé du trafic routier. 

Chaque année, une dizaine de kilomètres de revêtement bitumineux est rénové.
Chaque année, une dizaine de kilomètres de revêtement bitumineux est rénové.
Archive LW

150 kilomètres d’autoroutes sont gérés par l'administration des Ponts et Chaussées. L'entretien concerne bien entendu les deux sens mais aussi les entrées et sorties, ce qui demande une planification des plus précises. 


Les chantiers du tram prévus cet été
De la Place de l’Etoile à celle de la Gare, le point sur les différents travaux prévus sur le réseau de fin juin à fin octobre dans la capitale.

Le calendrier des travaux est élaboré un an à l’avance, mais il n'est communiqué, en moyenne, que quatre jours à l'avance pour parer à toute éventualité comme, par exemple, un orage avec un déluge de pluie ou des matériaux qui ne sont pas livrés dans les temps. Il arrive donc que certains travaux soient reportés.

«Nous sommes  préparés à de tels cas», explique M. Mangen «puisque deux week-ends en automne, prévus à cet effet, nous permettent de rattraper les rendez-vous manqués.»

Après le décompte des jours fériés et des vacances, l'administration des Ponts et Chaussées ne dispose que de dix à douze week-ends pour effectuer les travaux programmés en fin de semaine. Autre paramètre, l'administration doit aussi prendre en compte les congés collectifs, qui, cette année, sont programmés du 26 juillet au 18 août.

A part deux derniers week-ends au mois de septembre, la circulation routière devrait retrouver davantage de normalité... mis à part là où les chantiers de construction sont prévus à long terme.

Les agents des Ponts et Chaussées seront ensuite affectés à d'autres tâches pour faire face aux problèmes qui arrivent dans le sillage de l'hiver. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.