Changer d'édition

L'impôt foncier gagne en popularité
Luxembourg 3 min. 17.11.2021 Cet article est archivé
Crise du logement

L'impôt foncier gagne en popularité

Pour faire cesser l'inflation des prix des terrains et des logements, agir sur la fiscalité s'impose dans les esprits.
Crise du logement

L'impôt foncier gagne en popularité

Pour faire cesser l'inflation des prix des terrains et des logements, agir sur la fiscalité s'impose dans les esprits.
Luxembourg 3 min. 17.11.2021 Cet article est archivé
Crise du logement

L'impôt foncier gagne en popularité

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Jamais l'opinion luxembourgeoise n'a semblé aussi ouverte à l'introduction d'une taxe dissuasive sur les terrains vierges ou les appartements inoccupés, révèle le sondage Politmolitor du jour. Une aubaine à saisir pour l'exécutif.

Que le logement soit devenu une «priorité gouvernementale» fait écho à une préoccupation de la population. Ne pas trouver un toit à la taille de son foyer et à la hauteur de ses revenus restant bien LE principal sujet d'inquiétude des électeurs luxembourgeois. Le sentiment transpire ainsi nettement du dernier sondage Politmolitor publié mercredi par Tns/Ilres. Et si, depuis des décennies, l'exécutif a hésité à trop taxer les terrains laissés vides de tout bâti ou les logements inoccupés, une ''fenêtre de tir'' se présente. Ces choix (longtemps impopulaires) paraissant désormais mieux acceptés.


Luxtimes,Xavier Bettel live interview - Time to Talk event.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
«Le logement constitue l'un de nos principaux problèmes»
Deux semaines après son discours sur l'état de la Nation, le Premier ministre est revenu sur les différentes mesures annoncées lundi soir, lors d'un échange organisé par le «Luxembourg Times». Future taxe foncière, légalisation du cannabis ou espionnage étatique étaient au menu.

Ainsi, sur 1.019 adultes questionnés pour RTL et le Luxemburger Wort, 62% estiment cette taxation nécessaire pour faire avancer les choses. A peine 25% voient rouge quand les autorités agitent l'idée d'une nouvelle imposition. Mais la folle spéculation immobilière de ces dernières années (dépassant les 10% par an), l'envolée des prix du m2 de foncier disponible et la croissance de la population ont fait évoluer les mentalités. 

Aussi, les dirigeants politiques ne devraient plus avoir peur de se frotter aux propriétaires terriens ou à ceux qui font des appartements un simple objet de profit. D'autant que l'opinion publique soutient maintenant largement cette incitation qui doit aboutir à la construction de plus de logements à tarifs plus décents dans le pays. L'attachement à la réforme -annoncée pour les mois à venir-va même crescendo en fonction de l'âge des sondés.


Wirtschaft, Mieten, Residenz, Sozialalmanach, Wohnung, Wohnungsbau, Wohnungsmarkt, Immobilien,  Immobilienmarkt, A louer, A vendre, Location, Immobilier, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Des résultats concrets sur le logement? Ça se saurait...»
Six mois après la dernière manifestation nationale pour le logement abordable, les avancées concrètes sur le principal sujet de préoccupation des résidents restent minces. Ce que dénonce Jean-Michel Campanella, président de l'association Mieterschutz Lëtzebuerg.

On passe ainsi de 62% d'avis favorables parmi les 25-34 ans à 70% chez les seniors de plus de 65 ans. Et cela même si ces derniers sont normalement ceux qui a priori sont en mesure de détenir ce type de patrimoine. 

Si la volonté d'introduire une fiscalité plus forte sur les terrains vacants et les appartements vides dépasse les frontières générationnelles, elle s'affranchit également de toute considération politique. 

Certes du côté des sympathisants du CSV, une petite majorité (51%) approuverait la mise en oeuvre de ces charges nouvelles; mais du côté des partis de la majorité gouvernementale, le cœur penche plus franchement vers ce possible impôt. Les sondés proches du DP approuveraient ainsi la démarche pour 69% d'entre eux; 71% du côté de Déi Gréng et même 78% chez les électeurs proches du LSAP.


A man enjoys a sunny day at the open air 0.8-mile painted section of the Berlin Wall known as the "East Side Gallery" in Berlin March 2, 2013. Developers plan to build luxury apartments close to the East Side Gallery, which is adorned with the work of artists such as Keith Haring and Gerald Scarfe, but builders had to stop tearing down the wall on Friday due to protests.  REUTERS/Tobias Schwarz (GERMANY - Tags: POLITICS SOCIETY CIVIL UNREST BUSINESS CONSTRUCTION REAL ESTATE CITYSCAPE)
La pierre attire les fonds d'investissement internationaux
L'immobilier luxembourgeois commence à voir arriver de grandes sociétés d'investissement spéculant sur les prix du m2. Une situation d'autant plus préoccupante que le marché de l'habitat est déjà sous tension.

Autant dire que Pierre Gramegna, Henri Kox ou Taina Bofferding qui vont plancher sur le juste niveau d'imposition à fixer seront portés par les encouragements de la population. Mais à deux ans des élections législatives, les ministres des Finances, du Logement et de l'Intérieur oseront-ils employer le marteau pour aplanir la difficulté à trouver des hectares constructibles ou un logis abordable? L'avenir le dira.

Lors du dernier discours sur l'état de la Nation, Xavier Bettel a seulement dit qu'il entendait présenter un projet de loi «équilibré et juste». Sans doute faudra-t-il un peu plus à l'heure de fixer le degré de cette double imposition foncière-immobilière qui, au final, ne concernerait que 30% des propriétaires du pays mais bénéficierait à des milliers d'habitants.

Pour ou contre les mesures annoncées

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Baromètre national
Avec une augmentation de 18,9%, la commune mosellane est la ville moyenne française avec la plus forte hausse des prix de vente, selon l'Observatoire de l'immobilier. Faute d'offres, le marché y est très tendu.
Wort.fr, Ville de Metz, Moselle, Lorraine, Frontaliers, Mairie, place Saint.Jacques, Police Municipale, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Après avoir démontré qu'un nombre restreint de propriétaires détiennent la majorité des terrains constructibles au Luxembourg, le Liser détaille dans une nouvelle étude «les stratégies d'accumulation de richesse foncière des propriétaires et des promoteurs» . Et leur impact sur la crise du logement.
Wirtschaft, Immobilienmarkt, Mieten, Residenz, Sozialalmanach, Wohnung, Wohnungsbau, Wohnungsmarkt, Immobilien, Immobilienmarkt, A louer, A vendre, Immobilier, Zu vermieten, Zu verkaufen, Location, Land zum Bauen, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Si son prédécesseur n'a guère porté ses fruits en matière de construction de logements abordables, le nouveau dispositif voté à la Chambre, se veut plus contraignant (et plus ambitieux). Mais les modalités ne sont pas au goût de tous.
Lokales- Kirchberg Place de l’Europe, Chantier, Baustelle, construction, cran, leute, pietons, Fußgänger, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Avec une progression moyenne de 6,1%au sein de l'UE au premier trimestre 2021 par rapport au premier trimestre 2020, la tendance lourde à la hausse se poursuit, selon les dernières données Eurostat. Au Luxembourg, la progression atteint 17% sur la période.
Wirtschaft, Mieten, Residenz, Sozialalmanach, Wohnung, Wohnungsbau, Wohnungsmarkt, Immobilien,  Immobilienmarkt, A louer, A vendre, Location, Immobilier, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Pour atteindre cet objectif, l'Etat s'est doté d'un Fonds spécial de développement. En un an, cette cagnotte a déjà permis de financer 300 projets pour voir se réaliser 3.125 appartements ou maisons accessibles au plus grand nombre. Mais le ministre du Logement a conscience que le rythme doit s'accélérer.