Changer d'édition

L'impact d'Omicron semble être limité sur l'économie
Luxembourg 2 min. 26.01.2022
Conjoncture mensuelle

L'impact d'Omicron semble être limité sur l'économie

Les activités économiques du pays pourraient être menacées par une dérive inflationniste selon le Statec.
Conjoncture mensuelle

L'impact d'Omicron semble être limité sur l'économie

Les activités économiques du pays pourraient être menacées par une dérive inflationniste selon le Statec.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 26.01.2022
Conjoncture mensuelle

L'impact d'Omicron semble être limité sur l'économie

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
Dans son rapport sur l'état de la conjoncture du pays, le Statec estime que le variant Omicron a un impact modéré sur l'économie. Pour les activités économiques, le problème serait surtout l'inflation et la pénurie de certains matériaux.

La montée du variant Omicron faisait craindre un arrêt des équipes de production dans certains secteurs. Fin décembre, René Winkin, directeur de la Fedil, disait redouter une telle situation avec une hausse du taux d'absentéisme au travail. 


Lokales, Neuer Tramabschnitt: Reportage mit einem der Fahrer und einem Instruktor, Luxtram, Tram, Mobilität, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Peu d'absences à cause d'Omicron dans les services publics
Malgré une augmentation des infections par le variant Omicron et des absences de personnel, les services publics peuvent continuer à assurer leurs services.

Mais selon le rapport du Statec sur la conjoncture du mois de janvier, les nouvelles sont plutôt bonnes. L'étude indique que l'impact sanitaire «semble être limité par rapport aux précédentes vagues» du coronavirus. Et ce, malgré que le nombre de nouvelles infections bat régulièrement des records au Luxembourg ces dernières semaines, au point d'atteindre 3.064 nouveaux cas positifs le 19 janvier dernier.

D'après l'état de la conjoncture luxembourgeoise publié par le Statec, l'impact économique du variant pourrait être néanmoins modéré. Une prévision qui s'explique par un «relâchement des restrictions à brève échéance», comme c'est le cas notamment en France avec la réouverture des discothèques mi-février. 


19.01.2022, Sachsen, Dresden: Eine Mitarbeiterin wertet in einem Corona-Testcenter einen Corona-Schnelltests aus. Foto: Sebastian Kahnert/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Omicron représentait 86% des contaminations début janvier
Le variant Omicron a continué de progresser au Luxembourg depuis fin décembre. Pour la première semaine de janvier, cette mutation est à l'origine de 86% des contaminations au Grand-Duché selon le Laboratoire national de la Santé.

Au Luxembourg, le gouvernement a annoncé ce mardi la prolongation du chômage partiel jusqu'au mois de juin prochain, ainsi que des aides pour soutenir le secteur Horeca. Le dispositif «2G+» mis en place dans les bars et restaurants a quant à lui été assoupli début janvier. Les personnes ayant reçu une dose de rappel, ou deux injections anti-covid dans un délai de moins de six mois, ainsi que les personnes rétablies dans ce même délai ne devront plus réaliser de tests antigéniques rapides à l'entrée des lieux de loisirs.  

Le rapport du Statec se montre plutôt optimiste sur le front sanitaire avec certes un variant plus contagieux, mais entraînant jusqu'à présent moins d'hospitalisations et de décès que les précédentes vagues. Il faudrait davantage craindre d'autres facteurs, notamment la hausse des prix de l'énergie. Rien que pour le mois de décembre, elle a «contribué pour près de moitié à l'inflation générale au Luxembourg» (4,1%), note l'institut de statistiques luxembourgeois. 


Wirtschaft, Carlo Thelen, Christel Chatelain, 2022 Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
La Chambre de commerce remet en cause l'index
Avec une inflation qui menace de durer, une reprise retardée par la crise covid, l'instance aimerait bien se débarrasser du dispositif d'augmentation des salaires qu'elle qualifie de «fardeau supplémentaire».

Si ces hausses «ne devraient être que passagères», le problème de pénurie de certains matériaux pourrait prendre plus de temps avant d'être réglé. Le secteur de l'automobile est lui actuellement confronté au manque de microprocesseurs. La pénurie de ces composants pèse sur les retards de livraison des nouvelles voitures, y compris pour le 58ème Autofestival lancé jusqu'au 5 février.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le variant Omicron cause de nouvelles turbulences dans les chaînes d'approvisionnement mondiales, ce qui va se répercuter dans les prochaines semaines sur les prix à la consommation.
Surprised African-American man in denim jacket looks at receipt total in sales check holding paper bag with products in mall
Pour la quatrième semaine consécutive, la souche du SARS-CoV-2 née en Inde représente 100% des nouvelles infections détectées, selon les dernières analyses du Laboratoire national de santé (LNS), publiées vendredi.
Comme l'ensemble des commerces, les concessions automobiles pourront redémarrer leur activité dès le 11 janvier. De quoi rassurer les organisateurs de l'Autofestival qui a failli caler en ce début 2021.
AUTOFESTIVAL 2019: Porsche, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Depuis mai dernier, des signes positifs émergent de nombreux secteurs d'activité au Luxembourg. Une orientation favorable que confirment les enquêtes de conjoncture réalisées par le Statec en juillet-août.
Einkaufsstraße / CP Présentation du Pakt pro pour déveloper le commerce de detail luxembourgois / 16.04.2016 /  Luxembourg  / Foto: Julien Ramos