Changer d'édition

L'hydroxychloroquine utilisée au CHL
Luxembourg 2 min. 26.03.2020 Cet article est archivé

L'hydroxychloroquine utilisée au CHL

Thérèse Staub et Romain Nati ont livré les premiers détails de la participation luxembourgeoise à l'étude Discovery

L'hydroxychloroquine utilisée au CHL

Thérèse Staub et Romain Nati ont livré les premiers détails de la participation luxembourgeoise à l'étude Discovery
Photo: SIP/JULIEN WARNAND
Luxembourg 2 min. 26.03.2020 Cet article est archivé

L'hydroxychloroquine utilisée au CHL

Olivier TASCH
Olivier TASCH
Les responsables du centre hospitalier ont présenté, ce jeudi, les contours de l'essai clinique européen Discovery. Des patients hospitalisés au CHL et qui reçoivent déjà de l'hydroxychloroquine, médicament qui présente un intérêt dans le traitement du covid-19, seront intégrés dans l'étude.

L'étude n'en est encore qu'à ses balbutiements. Pourtant, Romain Nati, le directeur général du CHL confirme que le Luxembourg participera bien à l'essai clinique européen baptisé Discovery. Quatre médicaments qui suscitent des espoirs dans le traitement contre le covid-19 seront ainsi testés à grande échelle sur 3.200 personnes dont une partie au Grand-Duché. 

Au CHL, un premier patient s'est déjà vu administrer du remdesivir, un antiviral développé initialement pour tenter de contrer le virus Ebola, mais qui n'avait pas réussi à faire ses preuves. «C'est un médicament auquel on a accès seulement en participant à l'étude», a fait savoir le docteur Thérèse Staub, chef du service des maladies infectieuses du CHL. «Nous avons pris cinq jours pour mettre la main dessus», a-t-elle précisé.


Für den Kampf gegen das Corona-Virus ist es entscheidend, dass Forscher die Funktionsweise und die Muster der Verbreitung besser verstehen.
La riposte de la recherche face au covid-19
La recherche tente par tous les moyens de trouver une molécule efficace contre le covid-19. Le Grand-Duché apporte sa pierre à l'édifice et pourrait commencer des tests cliniques avec un antiviral expérimental développé pour traiter le virus Ebola.

La fameuse hydroxychloroquine qui fait grand débat en France fera également partie des médicaments testés. Plusieurs patients hospitalisés au Centre hospitalier se dont d'ores et déjà vu administrer  ce traitement. Thérèse Staub n'a en revanche pas précisé si les autres médicaments prévus dans l'étude seront utilisés au Luxembourg. Il s'agit notamment de la combinaison de deux molécules utilisées contre le VIH.

Il faudra évidemment attendre avant d'avoir les résultats de cette étude, qui seront présentés «en bloc», a précisé le directeur du CHL. Discovery est pilotée par l'Institut national de la santé et de la recherche médicale basé à Lyon. La spécificité de l'étude est son caractère adaptatif. Ainsi, les traitements expérimentaux inefficaces pourront être abandonnés et remplacés par d'autres molécules.


«Il ne faut pas paniquer face à la maladie»
Pascale, Stefano et Catherine ont tous les trois contracté le covid-19. Une nouvelle expérience et une épreuve qu'ils ont abordées différemment. Entre doutes et espoirs.

Parallèlement à cette étude européenne, les principaux acteurs de la recherche publique luxembourgeoise, se sont unis au sein d'un groupe baptisé Research Luxembourg. Leur objectif est de soutenir le système de santé en apportant l'expertise de chacun. 

Une étude sur l'ampleur de la propagation du virus et le nombre de personnes asymptomatiques est notamment prévue. Tout comme une analyse statistique sur l'évolution, l'impact et la propagation de la pandémie. Grâce à des simulations et des projections l'idée est de faciliter la prise de décision en termes de restrictions à mettre en place ou à lever.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«L'hydroxychloroquine continuera d'être prescrite ici»
Les médecins luxembourgeois vont recevoir la consigne de ne plus employer la molécule pour le traitement des infections covid-19. Mais pas de raison d'exclure le produit pour d'autres maladies, assure le Dr Anna Chioti, cheffe de la division de la Pharmacie et des Médicaments.
A pharmacy tech pours out pills of Hydroxychloroquine at Rock Canyon Pharmacy in Provo, Utah, on May 20, 2020. - US President Donald Trump announced May 18 he has been taking hydroxychloroquine for almost two weeks as a preventative measure against COVID-19. (Photo by GEORGE FREY / AFP)
Les raisons du retard au décollage de Discovery
Deux mois après son lancement, l'essai clinique européen destiné à vérifier l'efficacité de quatre médicaments contre le covid-19 tarde à montrer son efficacité. Pour le CHL, impliqué dans le protocole, cette situation s'explique notamment par l'absence de patients en raison du recul de la pandémie.
Le covid-19 compte trois nouvelles victimes
Le répit n'aura été que temporaire: dimanche, les autorités ont annoncé que le pays déplorait désormais 107 décès en lien avec l'épidémie. 65 personnes restent hospitalisées en raison du virus.
A scientist wearing her Personal protective equipment (PPE) enters the lab at the Szentgothai Research Center of Pecs University, in Pecs, Hungary on May 13, 2020 during their diagnostic activity to locate the nature of the virus strain and the connection to novel coronavirus COVID-19. (Photo by KAROLY ARVAI / POOL / AFP)
Une étude pour «clore le débat» sur la chloroquine
Le CHU d'Angers a annoncé ce mardi le lancement d'une vaste enquête «aux standards scientifiques et méthodologiques les plus élevés», portant sur 1.300 patients atteints du covid-19, afin de connaître l'efficacité d'un dérivé de la chloroquine.
(FILES) In this file photo taken on February 26, 2020 Medical staff shows  at the IHU Mediterranee Infection Institute in Marseille, a packet of Plaqueril, tablets containing hydroxychloroquine, drug that has shown signs of effectiveness against coronavirus. - On March 29, 2020,a limited emergency-use authorization for two antimalarial drugs touted as game-changers by President Donald Trump has been issued by the US Food and Drug Administration to treat coronavirus patients. In a statement published Sunday, the US Department of Health and Human Services detailed recent donations of medicine to a national stockpile -- including chloroquine and hydroxychloroquine, both being investigated as potential COVID-19 treatments. (Photo by GERARD JULIEN / AFP)
Le covid-19 s'est installé dans les médias sociaux
Textes, chiffres ou encore images, la société Talkwalker suit de près l'activité sur Internet. Sans surprise, la pandémie de coronavirus a changé la donne même si au cours des derniers jours, les analyses ont démontré un certain ralentissement des conversations liées à la propagation du virus.
Trendiction/Talkwalker.Foto:Gerry Huberty
La riposte de la recherche face au covid-19
La recherche tente par tous les moyens de trouver une molécule efficace contre le covid-19. Le Grand-Duché apporte sa pierre à l'édifice et pourrait commencer des tests cliniques avec un antiviral expérimental développé pour traiter le virus Ebola.
Für den Kampf gegen das Corona-Virus ist es entscheidend, dass Forscher die Funktionsweise und die Muster der Verbreitung besser verstehen.