Changer d'édition

«L'hôtellerie s’attend à un taux d'occupation de 70%»
Luxembourg 6 min. 07.06.2022
Lex Delles, ministre du Tourisme

«L'hôtellerie s’attend à un taux d'occupation de 70%»

Grâce à différentes initiatives, le ministère s'attend à un début positif de la saison touristique 2022.
Lex Delles, ministre du Tourisme

«L'hôtellerie s’attend à un taux d'occupation de 70%»

Grâce à différentes initiatives, le ministère s'attend à un début positif de la saison touristique 2022.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 6 min. 07.06.2022
Lex Delles, ministre du Tourisme

«L'hôtellerie s’attend à un taux d'occupation de 70%»

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Le ministre du Tourisme se veut plus que confiant sur la saison touristique à venir. Il compte d'ailleurs sur tout un tas d'initiatives pour attirer les curieux.

Nous l'avons écrit à plusieurs reprises, l'un des secteurs les plus impactés par la pandémie n'est autre que celui du tourisme. Celui-ci a payé un lourd tribut aux confinements successifs décrétés aux quatre coins du monde, de même qu'au Luxembourg. Si le tourisme luxembourgeois tend à se redresser peu à peu selon les dernières données du Statec, les chiffres restent néanmoins sur le 1er trimestre 2022 encore inférieurs aux niveaux de 2019 (de l'ordre de 30%, à la fois en termes d'arrivées que de nuitées).


Réouverture officielle Casemates de la Pétrusse - Luxembourg - Ville -  - 02/06/2022 - photo: claude piscitelli
Le Grand-Duc a rouvert les casemates de la Pétrusse ce jeudi
Grâce à une scénographie audiovisuelle innovante, les casemates de la Pétrusse brillent d’un nouvel éclat.

Peu importe pour Lex Delles (DP), le ministre du Tourisme. Après deux ans de pandémie, ce dernier se veut plus confiant que jamais sur l'été qui arrive. «Différencions tout d'abord le tourisme dit d'«affaires» et le tourisme de «loisirs». En ce qui concerne le premier, durant la crise, on est davantage passé sur un mode hybride avec le travail à distance. Fort heureusement, le Luxembourg disposait déjà des infrastructures nécessaires pour cela. Aujourd'hui, on remarque que le présentiel revient en force avec beaucoup de réservations au Luxembourg pour septembre et octobre. Les chiffres sont en nette augmentation pour le troisième trimestre de l'année 2022. Il est toutefois clair que le mode hybride va perdurer dans le temps.»

Un nouvel atout 

Ce qui peut d'ailleurs être un atout non négligeable à en croire le ministre. «Il arrive que nous ne parvenions pas à attirer des congrès de plusieurs milliers de personnes car nous ne disposons pas toujours des structures nécessaires pour accueillir autant de monde. Grâce au mode hybride, le Luxembourg peut désormais se positionner pour d'autres conférences pour lesquelles le Luxembourg n'était pas la destination de premier choix auparavant.»


ARCHIV - Zum Themendienst-Bericht vom 13. Mai 2022: Vielen Stauden ist der Chelsea Chop eine Hilfe, über einen längeren Zeitraum Blüten zu produzieren. Foto: Andrea Warnecke/dpa-tmn - Honorarfrei nur für Bezieher des dpa-Themendienstes +++ dpa-Themendienst +++
Les jardins luxembourgeois se dévoilent
Historiques, contemporains, privés ou publics, au total, 39 jardins pourront être visités lors de la deuxième édition des «Rendez-vous aux jardins» qui se tient du 3 au 6 juin.

En ce qui concerne le tourisme dit de «loisirs», Lex Delles parle également d'une évolution positive pour 2022. «On a remarqué une nette reprise aux mois de mai et de juin derniers, ce qui coïncidait avec la fin de la plupart des restrictions sanitaires», confirme-t-il. 

En 2021 déjà, les premiers signes d'une reprise touristique s'étaient déjà fait ressentir. «En 2019, le nombre total de nuitées (hôtellerie, camping, auberge de jeunesse) était de 2,85 millions pour un total d'arrivées de 1,17 million. En 2020, première année de crise, le nombre de nuitées était descendu à 1,52 million pour un total de 660.000 arrivées. En 2021, les nuitées sont légèrement remontées, à 1,58 million.»

Une stratégie touristique nationale 

Il est donc clair que le ministre ambitionne de revenir à des chiffres d'avant-crise pour cette année 2022 ou tout du moins s'en rapprocher. «On compte notamment sur les touristes des pays limitrophes ou proches qui sont à chaque fois les plus nombreux à se rendre au Luxembourg: la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne», précise le ministre.


Wer verreist, muss mit steigenden Preisen rechnen: Innereuropäische Flüge kosten rund 22 Prozent mehr als 2019.
Voici pourquoi les voyages deviennent plus chers
Les vacanciers doivent mettre la main au porte-monnaie pour voyager, mais cela n'est pas uniquement dû à l'inflation.

Et pour y parvenir, le ministère a mis en place une stratégie nationale touristique, qui sera donc d'application pour cette prochaine saison. «On veut donner, à chaque touriste, bien plus que ce qu'il n'espérait en visitant le Luxembourg. C'est pour cela qu'on souhaite adopter une stratégie visant plusieurs groupes-cibles: ceux qui souhaitent explorer le pays par eux-mêmes, ceux qui sont friands de nature et d'environnement ainsi que ceux qui ne viennent que sur une courte période pour s'évader.»

Des investissements

Cela passe forcément par plusieurs investissements. «Cela a notamment été fait au niveau des randonnées pédestres, mais aussi au niveau du cyclotourisme», note le ministre. Mais ce n'est pas tout, avec la campagne «Lëtzebuerg, dat ass Vakanz» (Le Luxembourg, c'est les vacances, en français) se focalise cette année sur le tourisme gastronomique avec le projet «Vakanz genéissen» (Profitez de vos vacances, en français).


Contacto.Mullerthal-UNESCO Welt Geopark.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Plongée dans les vallées remarquables du Mullerthal
Il y a un mois, l'UNESCO a inscrit le Mullerthal comme l'un des 177 géoparcs mondiaux. Plongée dans cette forêt exceptionnelle avec différents experts et spécialistes, pour comprendre l'histoire et le potentiel de l'une des vallées les plus remarquables de la planète.

Concrètement, ce projet consiste à rassembler une centaine de personnes autour d’une table, installée sur des sites touristiques idylliques. En tant qu’installation mobile, la table sera montée et démontée à six endroits différents pendant les weekends du 23 juillet au 28 août 2022. «Les dîners permettront de savourer des produits régionaux et de mettre en valeur les savoir-faire du terroir national», annonce Lex Delles.

Grâce à ces différentes initiatives, le ministère s'attend à un début positif de la saison touristique 2022. «L'hôtellerie s’attend à un taux d'occupation de 60-70% pour les mois de mai et juin 2022. On ne vise pas deux millions de nuitées ou 100.000 nuitées au sein des auberges. On ne veut pas miser sur la quantité, mais plutôt sur la qualité du tourisme.»

On ne vise pas deux millions de nuitées cette année. On ne veut pas miser sur la quantité, mais plutôt sur la qualité du tourisme.

Lex Delles, ministre du Tourisme

Et puis, le ministère profite aujourd'hui d'un outil particulièrement utile pour comptabiliser et analyser la fréquentation touristique. «Depuis peu, nous pouvons connaître le trajet des personnes qui arrivent au Luxembourg ainsi que leur pays d'origine, et ce, via leur téléphone. Par ce moyen, on arrive aussi à identifier les touristes qui viennent uniquement pour une seule journée, ce qui était difficile à faire auparavant», explique le ministre. 


Un sentier transfrontalier pour voir la Moselle autrement
Ce nouveau circuit de 33 kilomètres traverse trois pays. Un sentier à haute valeur symbolique promet une expérience sans frontières.

«L'idée étant de pouvoir différencier les touristes qui ne viennent qu'une seule journée au Luxembourg et qui séjournent ailleurs dans la Grande Région et ceux qui restent au Grand-Duché durant leur séjour. Cela nous permettra également de cibler notre publicité. Par exemple: si on voit qu'une personne a visité le château de Vianden, on pourrait la rediriger vers d'autres châteaux, etc.». 

Si l'image de pays d'«affaires» colle à la peau du Luxembourg, Lex Delles assure que le Grand-Duché est aussi une «destination touristique» de choix. «Pour les Luxembourgeois ou pour les habitants de la Grande Région, le Luxembourg n'est peut-être pas une destination touristique et c'est justement pour ça qu'on a mis en place cette campagne car on veut montrer que notre pays est une destination de choix. Avant la crise, il y avait des touristes qui provenaient notamment d'Angleterre, des pays scandinaves, de la Chine ou encore des Etats-Unis. Ces personnes venaient dans un but touristique.»


Aus der schwimmenden Herberge haben die Besucher Sicht auf den Wasserturm und das Viertel Italien.
Dormir sur l'eau à Dudelange sera bientôt possible
Les possibilités d'hébergement le long du Minett-Trail doivent être aussi originales que possible. À Dudelange, une auberge flottante sera construite.

Pour Lex Delles, le Grand-Duché possède ses propres spécificités qui ont de quoi en séduire plus d'un. «Le Luxembourg compte cinq régions bien différentes sur un territoire qui est pourtant limité, ce qui est très rare. Sans compter que nous avons une capitale européenne avec un formidable patrimoine inscrit à l'Unesco. J'ai moi-même redécouvert la ville lors d'une visite guidée il y a quelques années. J'ai découvert des endroits que je n'avais jamais vus et j'invite les résidents ou les frontaliers à faire de même. Au nord du pays, vous avez la nature, des forêts énormes, des possibilités de randonnées pédestres ainsi que des châteaux. Au sud, dans la Moselle, à 20 minutes de la capitale, vous pouvez trouver des vignes ainsi que des villages pittoresques. Bref, malgré sa superficie, le Luxembourg regorge de différents paysages qui permettent un dépaysement total.» 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Patrimoine historique et culturel
L'agence de communication Mediation SA ambitionne de présenter les légendes et le folklore du Grand-Duché de façon ludique aux visiteurs curieux du patrimoine local.
C’est un fait, la crise sanitaire a boosté les ventes de camping-cars un peu partout en Europe, un moyen de locomotion permettant d’aller où le vent vous porte et surtout de ne chercher aucun gîte une fois à destination.