Changer d'édition

L'Horeca retournera dans la rue le 2 avril prochain
Luxembourg 2 min. 25.03.2021 Cet article est archivé

L'Horeca retournera dans la rue le 2 avril prochain

Lors de la dernière manifestation de l'Horeca, mi-février, plusieurs centaines de personnes avaient convergé place d'Armes. Elles avaient obtenu de nouvelles aides.

L'Horeca retournera dans la rue le 2 avril prochain

Lors de la dernière manifestation de l'Horeca, mi-février, plusieurs centaines de personnes avaient convergé place d'Armes. Elles avaient obtenu de nouvelles aides.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 25.03.2021 Cet article est archivé

L'Horeca retournera dans la rue le 2 avril prochain

Au lendemain des annonces sanitaires du Premier ministre, les acteurs du secteur des bars, cafés et restaurants indiquent qu'ils donneront une nouvelle fois de la voix dans une semaine, place d'Armes.

(Jmh avec Nadia Di Pillo) - Si la possibilité d'une reprise de l'activité via la réouverture des terrasses le 7 avril prochain a été actée par Xavier Bettel (DP), l'annonce ne déchaîne pas l'enthousiasme côté Horeca. Au point qu'une nouvelle manifestation est d'ores et déjà programmée pour le 2 avril prochain. Jour probable de la nouvelle loi covid à la Chambre, toujours réunie au sein du Cercle Cité.


Wirtschaft, Wiedereröffnung Terrassen und Restaurants, Luxemburg, Covid-19, Corona, Horesca, Foto:Lex Kleren/Luxemburger Wort
La réouverture des terrasses comme «une bouffée d'air»
A compter du 7 avril, les acteurs de l'Horeca pourront relancer leur activité, indique mercredi Xavier Bettel. Une ouverture prévue entre 6 et 18h.

«Pour nous, l'ouverture des terrasses n'est pas vraiment une amélioration», assure Manu, propriétaire d'un restaurant à Martelange et coorganisateur de la protestation qui doit se dérouler une fois de plus sur la place d'Armes, à Luxembourg-Ville. Interrogé par nos confrères du Luxemburger Wort, ce dernier plaide pour «une réouverture complète» et juge la mesure validée mercredi en Conseil de gouvernement comme étant «complètement absurde et inutile».

D'une part parce qu'il existe pour l'heure «trop d'incertitudes» et que d'autre part les conditions imposées - deux personnes maximum par table ou obligation de rester assis - «ne sont pas vraiment intéressantes». Notamment pour les établissements équipés de petites terrasses. Autrement dit, l'intérêt économique qu'auront les bars et restaurants à reprendre une activité, le Premier ministre ayant indiqué que cette réouverture partielle serait synonyme de fin d'une partie des aides.


IPO , PK Xavier Bettel , Jean Claude Schmit , Coronakrise , Covid-19 , Sars-Cov-2 , Massnahmen Corona , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Le Luxembourg navigue à vue face au covid
En annonçant, mercredi, l'ouverture des terrasses à compter du 7 avril, Xavier Bettel réalise «un petit pas symbolique» destiné à donner «une bouffée d'air» à la population. Sauf que la mesure pourrait bien ne pas être appliquée en cas de «hausse exponentielle» des nouvelles infections.

«Avec la terrasse seule, l'entreprise n'est pas rentable», assure Manu en référence notamment aux différents dispositifs en place dont «la perte de l'allocation chômage pour les employés qui reprennent le travail alors que nous devrons encore prendre en charge tous les autres frais». Pour ce dernier, l'annonce gouvernementale «n'est que de la poudre aux yeux» destinée à «donner un peu de répit au secteur de l'hôtellerie et de la restauration». A noter que Xavier Bettel a suspendu la réouverture effective des terrasses à l'évolution de la situation sanitaire, le Premier ministre n'excluant pas une potentielle «hausse exponentielle» des infections d'ici début avril.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Évoquée comme une possibilité par le Premier ministre, le recours à un enregistrement des clients qui profiteraient de la réouverture partielle des bars et cafés ne sera finalement pas mise en place. Les députés jugent, lundi, qu'une telle mesure attendra.
Si le ministre des Classes moyennes, assure jeudi «comprendre les craintes» suscitées par la reprise partielle de l'activité dans l'Horeca, il assure que cette dernière ne sera pas synonyme de suppression des aides. Seul le chômage partiel ne sera plus versé aux personnels reprenant du service.
Lokales, Demo Horesca, Covid-19, Coronavirus, Chris Karaba/Luxemburger Wort
En annonçant, mercredi, l'ouverture des terrasses à compter du 7 avril, Xavier Bettel réalise «un petit pas symbolique» destiné à donner «une bouffée d'air» à la population. Sauf que la mesure pourrait bien ne pas être appliquée en cas de «hausse exponentielle» des nouvelles infections.
IPO , PK Xavier Bettel , Jean Claude Schmit , Coronakrise , Covid-19 , Sars-Cov-2 , Massnahmen Corona , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Les différents dispositifs mis en oeuvre pour soutenir les acteurs du secteur contraints de rester portes closes jusqu'au 2 avril prochain l'ont été principalement sur l'analyse des demandes traitées, indique vendredi le ministère des Classes moyennes.
Geschlossene Lokale in der Hauptstadt.Ghost City. Leere Kneipen.Luxemburg-Stadt. Corona,Covid-19.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort