Changer d'édition

L'heure du bilan pour l'Autofestival 2019
Luxembourg 2 min. 04.02.2019

L'heure du bilan pour l'Autofestival 2019

L'heure du bilan pour l'Autofestival 2019

Photo: Lex Kleren
Luxembourg 2 min. 04.02.2019

L'heure du bilan pour l'Autofestival 2019

La 55ème édition de l'Autofestival s'est achevée ce lundi. Pour le président de l'ADAL, l'Association des Distributeurs Automobiles Luxembourgeois, Benji Kontz, la campagne a de nouveau fait ses preuves.

(JT trad. SW) - Le 55e festival de l'auto de Luxembourg s'est déroulé jusqu'à ce lundi 4 février; il est maintenant temps pour les concessionnaires automobiles du pays de faire le point.


L'Autofestival démarre: à quoi vont-ils carburer?
Porté par trois années successives de ventes record, le secteur automobile luxembourgeois, part confiant. Le 55e Autofestival démarre ce samedi 26 janvier et durera jusqu'au lundi 4 février. Dix jours qui comptent énormément pour les vendeurs. Les acheteurs confirmeront-ils ou non la tendance «essence»?

Benji Kontz, l'un des deux présidents de la nouvelle association professionnelle Fédamo ("Fédération de la distribution automobile et de la mobilité"), nous explique que la demande de voitures neuves au Luxembourg reste élevée. Les offres de ventes faites ces deux dernières semaines ont été bien accueillies. Surtout les week-ends, où une forte affluence a été ressentie.

L'année dernière, 52.811 voitures neuves ont été immatriculées au Luxembourg, un nombre record. En 2019 également, de nombreux consommateurs semblent avoir envie d'acheter une voiture neuve. "Le festival de l'auto 2019 s'est déroulé de façon satisfaisante. Nous sommes à un niveau similaire à celui de 2018. La voiture est toujours populaire au Luxembourg", souligne Benji Kontz.

Ce concept du festival automobile est "ingénieux", selon Benji Kontz, car les personnes intéressées peuvent directement entrer en contact avec les employés des concessionnaires automobiles et obtenir des informations. "De plus en plus d'étrangers, venus de France ou de Belgique, viennent au Luxembourg car ils peuvent y tester d'autres modèles ou s'adresser aux spécialistes dans les magasins plus facilement que dans les autres salons".

Un changement de tendance peut tout de même être observé dans les ventes de voitures neuves: les moteurs à essence et diesel représentent chacun environ 50% du marché total. Il y a quelques années, le diesel était encore le carburant préféré.

Dans le même temps, la demande de voitures électriques augmente, selon Benji Kontz, mais leur part de marché reste "marginale". L'industrie automobile se félicite de la prime gouvernementale de 5.000 euros récemment annoncée pour les véhicules entièrement électriques.

Fédamo, issue de la fusion entre l'Association des Distributeurs Automobiles Luxembourgeois (ADAL) et la Fédération des Garagistes du Grand-Duché de Luxembourg (Fégarlux), représente plus de 180 concessions automobiles au Luxembourg. Pour de nombreux concessionnaires, l'Autofestival du début de l'année est un moteur important des ventes.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'Autofestival démarre: à quoi vont-ils carburer?
Porté par trois années successives de ventes record, le secteur automobile luxembourgeois, part confiant. Le 55e Autofestival démarre ce samedi 26 janvier et durera jusqu'au lundi 4 février. Dix jours qui comptent énormément pour les vendeurs. Les acheteurs confirmeront-ils ou non la tendance «essence»?
52.811 voitures neuves immatriculées en 2018
Après des années record en 2016 et 2017, l'industrie automobile luxembourgeoise continue sur cette lancée en 2018. Selon le Statec, 52.811 nouvelles voitures ont été immatriculées l'an passé.
Automobile: Luxembourg vers un record
L'entrée en vigueur des nouvelles normes d'émissions, début septembre, a plongé le marché européen dans un troisième mois de recul. Le Luxembourg vise toujours un record d'immatriculations de voitures neuves.
Le groupe Volkswagen continue d'accroître son rang de numéro des ventes en Europe malgré un marché morose