Changer d'édition

L'Europe débloque 140 millions pour le Luxembourg
Luxembourg 3 min. 22.01.2021

L'Europe débloque 140 millions pour le Luxembourg

Déjà 1.048.076 personnes (adultes comme enfants) ont pu bénéficier d'un dépistage dans le cadre du Large Scale testing.

L'Europe débloque 140 millions pour le Luxembourg

Déjà 1.048.076 personnes (adultes comme enfants) ont pu bénéficier d'un dépistage dans le cadre du Large Scale testing.
Photo : AFP
Luxembourg 3 min. 22.01.2021

L'Europe débloque 140 millions pour le Luxembourg

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
L'enveloppe accordée dans le cadre du plan REACT-EU servira à cofinancer la campagne de dépistage covid mais aussi les dépenses en lien avec le dispositif de chômage partiel

Face à la crise covid, sanitaire autant qu'économique, l'Europe avait décidé au printemps dernier de dégager un budget exceptionnel de 750 milliards d'euros. Une somme servant à financer le plan de relance NextGenerationEU. Et c'est dans ce cadre que 47,5 milliards avaient été fléchés vers l'initiative REACT-EU devant aider les Etats membres à lutter contre les conséquences de l'épidémie en cours.


Luxembourg's Prime Minister Xavier Bettel gestures as he speaks upon arrival for a European Union Council in Brussels on July 17, 2020, as the leaders of the European Union hold their first face-to-face summit over a post-virus economic rescue plan. - The EU has been plunged into a historic economic crunch by the coronavirus crisis, and EU officials have drawn up plans for a huge stimulus package to lead their countries out of lockdown. (Photo by Francisco Seco / POOL / AFP)
Bettel revient de Bruxelles avec 100 millions d'euros
Le Luxembourg aura donc sa part dans les 750 milliards d'euros du plan massif de l'UE pour relancer l'économie européenne. Mais que de tensions et d'âpres négociations pour en arriver là.

Et voilà maintenant l'enveloppe luxembourgeoise versée dans les caisses de l'Etat. Il s'agit de 139,8 millions d'euros dont la destination est d'ores et déjà précise. Ainsi, ce «soutien d'urgence» retombera dans les budgets des ministères du Travail et de la Santé, chacun ayant une action possible à cofinancer en déduction des montants déjà envisagés dans le cadre du budget du pays.

La plus grande part de l'allocation versée par la Commission sera ainsi gérée par les services de Dan Kersch (LSAP). Le ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire se voit ainsi soutenu à hauteur de 70 millions d'euros pour ses dépenses en matière de chômage partiel. Depuis mars, le gouvernement a en effet fait le choix de verser 80% des salaires (voire 100% pour le salaire social minimum) des employés d'entreprises dont l'activité se trouve fortement amputée par les impacts de la crise. 

Ainsi, entre les mois de mars à juin 2020, pour la première version du dispositif de chômage partiel «covid», quelque 448 millions d'euros auront été attribués pour assurer le versement des paies de près de 375.000 salariés. Depuis l'été, ce régime a pris de nouvelles formes et le nombre des entreprises bénéficiaires n'a cessé de grimper. En décembre, pas moins de 5.473 sociétés avaient ainsi vu leur demande validée par le Comité de conjoncture. Nombre le plus haut enregistré dans l'histoire du pays.

Si, le ministère de l'Economie ne peut fournir de décompte des sommes attribuées à ce jour dans le cadre du chômage partiel, les 70 millions d'euros de l'Europe ne sont qu'un petit coup de pouce. A titre de comparaison, les seules sommes attribuées dans ce cadre au secteur de l'hôtellerie-restauration s'élèvent à 131 millions, selon des informations transmises par le ministère des Classes moyennes cette semaine.


Fotomontage LW - Bildquellen: 1 Getty & 1 Shutterstock
85 cas de maladie professionnelle reliés à l'épidémie
Si le travail peut être à l'origine d'une contamination, l'Association d'assurance accident n'a pour l'instant reçu que des demandes de reconnaissance de statut mais aucune démarche d'indemnisation financière.

REACT-EU octroie également près de 60 millions d'euros pour le ministère de la Santé. Une aide qui permettra cette fois de cofinancer les frais liés à la mise en place du dépistage massif covid, le Large Scale Testing. Et plus particulièrement sa phase 2 lancée depuis septembre.

La subvention étant à répartir sur deux lignes budgétaires : dépenses liées à l'achat de matériels de test pour les analyses et prise en charge d'une partie des coûts de sensibilisation du grand public.

A noter que des fonds européens, pour 10 millions d'euros, ont également été accordés pour soutenir la campagne de vaccination anti-covid. Débutée le 28 décembre dernier (deux jours après l'arrivée des premières doses) celle-ci a déjà permis de ''piquer'' 6.193 volontaires, personnels de santé ou seniors

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Test PCR obligatoire pour se rendre en France
A partir de dimanche à minuit, un test covid négatif réalisé 72 heures avant le départ sera nécessaire pour la plupart des voyageurs européens voulant entrer dans l'Hexagone, a annoncé le président Emmanuel Macron au Conseil européen.
Depuis le début de la semaine, 179 nouveaux cas d'infection covid ont pu être détectés grâce à la campagne de dépistage massif.
Vers un nouvel épisode de la saga covid
Xavier Bettel et Paulette Lenert prendront la parole à 15h pour expliquer les mesures applicables à compter du 1er février. Si des signes sanitaires encourageants sont apparus ces derniers jours, la prudence devrait s'imposer.
IPO,Chamber Covid Restruktiounen,Xavier Bettel,Paulette Lenert.,Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
La BCE maintient son cap monétaire
Les gardiens de l'euro ont opté, jeudi, pour le statu quo sur leur panoplie d'outils anti-crise sensiblement renforcés lors de leur dernière réunion de décembre.
(FILES) This file photo taken on March 12, 2020 shows the headquarters of the European Central Bank (ECB) in Frankfurt am Main, western Germany. - European Central Bank governors meet on January 21, 2021 to take stock of their monetary stimulus efforts as more infectious strains of the coronavirus and stricter shutdowns cloud the economic outlook. (Photo by Daniel ROLAND / AFP)
Le «passeport vaccinal» ne séduit pas le Luxembourg
Émise par le Premier ministre grec pour relancer le tourisme en Europe, l'idée d'accorder un certificat facilitant la circulation des seules personnes vaccinées ne trouve pas un écho favorable au Grand-Duché. Le gouvernement ne souhaite en effet pas instaurer un système à deux vitesses.
Ursula von der Leyen, Xavier Bettel