Changer d'édition

L'éthique sur la route du déconfinement
Luxembourg 5 min. 07.05.2020

L'éthique sur la route du déconfinement

Pour Erny Gillen, l'éthique rappelle les responsabilités et les libertés de chacun.

L'éthique sur la route du déconfinement

Pour Erny Gillen, l'éthique rappelle les responsabilités et les libertés de chacun.
Photo: Caroline Martin
Luxembourg 5 min. 07.05.2020

L'éthique sur la route du déconfinement

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le gouvernement a invité Erny Gillen dans le groupe chargé de réfléchir à la sortie de crise covid-19. A charge pour lui d'éclairer les décideurs au-delà des questions médicales, sociales ou financières.

En finir avec ce virus. Veiller à ce que l'économie ne flanche pas. Etre réactif pour que les individus ne perdent pas tout. Surveiller les comptes de la nation. Prendre des mesures aussi inédites que cette crise. Respecter la voix des parlementaires. Pas simple de diriger un pays actuellement. Ce que l'éthique vient faire dans tout ça? «Elle tient le même rôle qu'un phare pour les marins. Elle guide, rien de plus». C'est ainsi qu'Erny Gillen perçoit sa fonction au sein du comité de suivi de déconfinement auquel le gouvernement de Xavier Bettel l'a invité.

Autour de lui, des représentants de la Chambre de commerce, Chambre des salariés, des Jeunes artisans, l'Ombudsman, des psychologues aussi. «Et moi, l'éthicien, qui viens là pour glisser quelques notions morales.» Pas si futile, même dans un temps où les esprits se concentrent plus sur la santé et les finances. Pour Erny Gillen, «c'est en effet dans les périodes de tâtonnements, de doutes, qu'il faut se retourner vers les fondamentaux de la morale. Cela permet d'asseoir les décisions et leur argumentation sur ce qui fait le socle commun de notre société.»

Ainsi quand d'autres débattront des règles à respecter dans les usines, des aides à prescrire à tel secteur, des priorités à donner aux soignants, l'éthicien devra rappeler les bornes à ne pas dépasser. Des exemples? «Quand on restreint trop le droit de contact avec les résidents de maisons de soins ou de santé, il faut que quelqu'un rappelle que ces homes ne peuvent se transformer en prisons.» Idem quand l'Etat demande à ses concitoyens de rester à la maison, de ne pas se réunir, c'est une privation de liberté qu'il convient de modérer. Quand un état d'urgence est décrété et que la Chambre n'a plus forcément la main sur les lois, là encore l'éthique est là pour rappeler «les bons usages».


Lok , Coronavirus , Sars-CoV-2 , Covid-19, Xavier Bettel und Paulette Lenert besuchen Hopital Kirchberg , Hopitaux Robert Schuman , Mundschutz , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Le gouvernement joue la transparence sur la task force
L'opposition est sortie du bois. Souhaitant connaître la composition de la task force covid-19, le CSV, Déi Lénk et l'adr ont poussé le gouvernement à réagir. Xavier Bettel (DP), le Premier ministre en a finalement dévoilé l'organigramme mardi.

Au cours des visioconférences du comité de suivi, Erny Guillen apporte donc cette sagesse que l'urgence peut faire oublier à l'approche du déconfinement général. «La loi va gérer l’extrême, l'interdit. L'éthique, elle, rappelle les responsabilités et les libertés de chacun.» Pour les jours à venir, l'éthicien va donc veiller -notamment- à ce que des discriminations ne soient pas faites quand les détails du déconfinement seront proposés. Discrimination à l'âge, à l'origine sociale ou géographique. Que le respect des libertés des salariés, des parents, des employeurs à agir soit parfaitement encadré. 

Un vaste champ d'action

Ainsi, la puissance publique peut estimer que les tests de dépistage au covid-19 sont une mesure primordiale; que le masque constitue une protection utile; mais comment les imposer ou plutôt en faire accepter l'usage? Comment sécuriser les données collectées? Il faut également veiller à ce que le politique, dans l'urgence d'agir, ne dédaigne pas le rôle du Parlement. Un rappel de l'éthique permet ainsi de refixer l'échelle des valeurs communes. «Croyons-nous au respect des libertés individuelles? Respectons-nous la santé des travailleurs comme celle des écoliers quand on leur fait reprendre le travail? Voulons-nous un pays basé sur l'échange de points de vue ou l'autorité ? Voilà ce à quoi je dois répondre dans ce comité de suivi.»

A charge maintenant aux partenaires rassemblés dans ce groupe comme au gouvernement d'entendre cette petite voix. Mais Erny Gillen ne doute pas qu'il aura l'oreille des participants et des dirigeants. «Mine de rien, constate l'ancien vicaire général, voilà maintenant au moins deux décennies que le Luxembourg a compris combien l'éthique pouvait être une base dans ses réflexions pour l'avenir comme pour son quotidien.» Ainsi d'autres comités d'éthiques sont-ils déjà en place aussi bien pour encadrer la pratique médicale, le rôle des ministres ou la recherche spatiale, c'est dire si les champs d'action sont vastes. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Enseignants vulnérables, levez le doigt !
Le personnel de l'enseignement fondamental reprendra le travail de terrain le 25 mai. Ses membres ont jusqu'à cette date pour accomplir les démarches nécessaires afin d'être reconnus comme personnes «vulnérables».
Lehrerpraktikum - Photo : Pierre Matgé
La publication des données sous haute surveillance
La divulgation des informations de localisation des utilisateurs de l'application Google Maps suscite de nombreuses interrogations. Pour Xavier Bettel (DP), le recours aux nouvelles technologies dans la gestion de la crise sanitaire requiert un suivi particulier.
La mise en place d'une application de traçage va de pair avec une stratégie de dépistage.
Quelles stabilité et croissance après la crise ?
Devant la Chambre, le ministre des Finances s'est montré prudent, mardi, sur la croissance économique de 7 % du PIB prévue pour 2021 par le Statec. L'opposition réclame «une feuille de route pour la reprise» et voit dans la crise des opportunités de vrais changements.
Coronavirus - Leere Plätze - Luxemburg - Lost City - Drone  - Plateau du Kirchberg -   Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
La voix des jeunes artisans au milieu du déconfinement
Alexa Ballmann sera une des trois femmes à participer au comité chargé par le gouvernement de veiller à ce que le déconfinement se déroule au mieux pour les professionnels. Et la présidente de Jonk Handwierk n'entend pas rester muette.
Wirtschaft, Itv Alexa Ballmann, Prasidentin der Jonk Handwierker, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort