Changer d'édition

L'éthique, «nouvelle carte maîtresse» du secteur spatial
Luxembourg 3 min. 26.02.2020

L'éthique, «nouvelle carte maîtresse» du secteur spatial

Travaillant depuis 2018 pour l'initiative spaceresources.lu, Erny Gillen a remis à ce jour deux rapports qui contiennent «des recommandations concrètes» pour mettre en place un cadre éthique à l'exploitation des ressources spatiales.

L'éthique, «nouvelle carte maîtresse» du secteur spatial

Travaillant depuis 2018 pour l'initiative spaceresources.lu, Erny Gillen a remis à ce jour deux rapports qui contiennent «des recommandations concrètes» pour mettre en place un cadre éthique à l'exploitation des ressources spatiales.
Photo: Caroline Martin
Luxembourg 3 min. 26.02.2020

L'éthique, «nouvelle carte maîtresse» du secteur spatial

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Seul pays européen à posséder une législation permettant l'exploitation des ressources disponibles hors de l'atmosphère, le Luxembourg souhaite continuer à innover en mettant au point un cadre définissant «les valeurs nécessaires à l'utilisation pacifique de l'espace». Une mission confiée depuis 2018 à Erny Gillen.

Trace la plus spectaculaire laissée par Étienne Schneider (LSAP) au ministère de l'Économie, l'initiative spaceresources.lu n'en finit plus d'étendre son champ d'action. Initié en 2016, concrétisé en 2017 avec la création d'une législation autorisant l'exploitation des ressources disponibles au-delà de l'atmosphère terrestre, puis par la création d'une agence spatiale ou d'un master dédié au sein de l'Uni, le concept pourrait prendre une nouvelle forme à l'avenir. Celle d'un cadre définissant «des valeurs-clés et des valeurs claires» destinées à rendre possible «une exploitation pacifique de l'espace».

Confiée à Erny Gillen, ancien vicaire général de l’archevêché devenu éthicien, cette mission stratégique et gardée secrète depuis 2018 a abouti à la création de deux études. La dernière en date, remise en janvier 2020, se trouve sur le bureau de Franz Fayot (LSAP), tout nouveau locataire du ministère de l'Économie. Ce dernier devrait décider, dans les prochaines semaines, quelles suites seront à donner. Qu'il s'agisse d'une présentation publique de cette démarche vouée à apporter «une renommée supplémentaire» à l'initiative luxembourgeoise ou de la poursuite des réflexions en cours sans autre forme de publicité.


Politik, Rücktritt Etienne Schneider und Vereidigung Franz Fayot  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Etienne Schneider «heureux» de remettre les pieds sur terre
Vice-Premier ministre et ministre de l'Economie durant huit ans, Etienne Schneider, a «volontairement» démissionné ce mardi. Le départ de «Mister space mining» provoque un troisième remaniement gouvernemental en treize mois et propulse Franz Fayot.

Interrogé sur les grandes lignes de ce rapport, l'ancien vicaire général de l’archevêché assure qu'il contient «des recommandations concrètes et palpables», basées sur «des réflexions menées par plusieurs éthiciens spécialisés dans le domaine spatial». L'idée sous-jacente étant de «créer des réseaux» avec la trentaine de spécialistes recensés à travers le monde pour maintenir le Grand-Duché dans la liste réduite des pays novateurs dans le «new space», ce secteur économique en pleine expansion. Pour mémoire, à ce jour, le secteur spatial luxembourgeois représente 2% du PIB et quelque 1.000 emplois. L'ambition évoquée par Étienne Schneider était, à moyen terme, d'atteindre les 5% du PIB. Soit autant que le poids de l'activité du Findel dans l'économie nationale.

Vues par Erny Gillen comme «une carte maîtresse à jouer» pour assurer la mise en place «de normes qualitatives» destinées à faire évoluer les traités internationaux du secteur spatial, les questions éthiques font peu à peu leur entrée sur la scène médiatique. Un état de fait justifié, selon l'éthicien luxembourgeois, par «la recherche de sens» revendiquée non seulement par les jeunes générations, mais aussi par une frange de plus en plus importante de la société luxembourgeoise. «Si la question des valeurs communes ne se posait pas pendant longtemps en raison de la relative uniformité, le besoin de communiquer autour de ces questions devient central dans une société beaucoup plus ouverte», analyse-t-il.

Ce ne serait donc pas un hasard si l'actuel accord de coalition conclu en décembre 2018 entre DP, LSAP et Déi Gréng revendique un programme qui se veut «ambitieux, équitable et durable». En clair, un texte revendiquant des valeurs qui se veulent non seulement fédératrices mais aussi dans l'air du temps. Interrogé sur son rôle potentiel dans la présence de ces notions dans le document officiel, Erny Gillen se contente d'indiquer que «le Luxembourg est un petit pays».


Sur le même sujet

Le gouvernement Bettel 3.2 entre en fonction
Ce vendredi, Xavier Bettel a accueilli un conseil de gouvernement en partie renouvelé. Un ministre a fait son apparition, Franz Fayot (LSAP) et diverses missions ont été redistribuées.
Politik, Neue Regierung, ''Tour de Table'', Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Etienne Schneider «heureux» de remettre les pieds sur terre
Vice-Premier ministre et ministre de l'Economie durant huit ans, Etienne Schneider, a «volontairement» démissionné ce mardi. Le départ de «Mister space mining» provoque un troisième remaniement gouvernemental en treize mois et propulse Franz Fayot.
Politik, Rücktritt Etienne Schneider und Vereidigung Franz Fayot  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Franz Fayot sur orbite
Le président du parti socialiste, le député Franz Fayot, reprend ce mardi les rênes du ministère de l'Economie. Il est perçu comme bien plus critique envers une économie libérale que ses prédécesseurs camarades du LSAP.
IPO ,Europawahlen 2019 , Wahlparty LSAP , vlnr Bettel , Fayot Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Un fonds 100% luxembourgeois pour propulser le spatial
Etienne Schneider a annoncé, jeudi, que neuf partenaires du Grand-Duché venaient de mobiliser 70 millions d'euros dans un nouveau véhicule financier. Une somme devant aider les sociétés en phase de démarrage dans le domaine du secteur spatial.
Espace: Le Luxembourg, un modèle pour la France
Le Luxembourg est un modèle à suivre dans l'actualisation de la politique spatiale de la France, dit l'ancienne ministre de la Recherche dans un rapport commandé par le Premier ministre français, Manuel Valls.