Changer d'édition

L'État vous aide à passer à l'électromobilité
Luxembourg 4 min. 05.08.2019

L'État vous aide à passer à l'électromobilité

En 2018, 1085 voitures hybrides ont été immatriculées pour des particuliers. Un nombre qui pourrait bien doubler cette année.

L'État vous aide à passer à l'électromobilité

En 2018, 1085 voitures hybrides ont été immatriculées pour des particuliers. Un nombre qui pourrait bien doubler cette année.
Luxembourg 4 min. 05.08.2019

L'État vous aide à passer à l'électromobilité

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Chaque nouveau propriétaire d'une voiture, d'un vélo ou d'un deux-roues électrique ou hybride peut désormais prétendre à toucher la nouvelle prime d'incitation. Le fichier de demande vient d'être mis en ligne. Bonne nouvelle pour le porte-monnaie et l'environnement.

Depuis le début de l'année, les acheteurs d'un pedelec25 - ou d'un vélo - pouvaient prétendre à une aide publique. L'incitation a même démarré sur les chapeaux de roues puisque, fin juillet, le ministère de l'Environnement avait déjà distribué 323.931 euros et enregistré 910 demandes par de nouveaux possesseurs de bicyclettes à assistance électrique. Au tour maintenant des automobilistes et des pilotes de deux-roues de pouvoir à leur tour prétendre aux subsides promis par le gouvernement en janvier 2019. 

Si la mesure de soutien à l'électromobilité avait bien été lancée, manquait encore un élément pour y prétendre: le document officiel de demande de subvention. Il est désormais en ligne, sur le site Guichet public, depuis le 1er août.


Coup de pouce ministériel pour l'électrique
Afin de favoriser davantage l’électromobilité et de promouvoir la mobilité douce, le gouvernement a décidé de mettre en place des subventions pour l'achat de véhicules électriques. Deux primes distinctes sont donc désormais en vigueur.

Le délai s'explique simplement par le fait que le gouvernement a tenu à ce que les particuliers bénéficiaires de sa générosité puissent justifier de sept mois de possession du véhicule subventionnable.

Le nouveau dispositif d'encouragement vient remplacer un programme de soutien qui a démarré dès janvier 2017. A compter de cette date les véhicules particuliers (bicyclettes, pedelecs et voitures électriques) zéro émission profitaient d’un abattement fiscal. Un nouveau régime concernant l'avantage en nature forfaitaire pour les personnes bénéficiant d’une voiture de service avait aussi été mis en place. 

Adieu, les anciennes primes

L'année suivante, le gouvernement avait décidé d'un abattement pour les véhicules particuliers électriques hybrides rechargeables - plug-in hybride - ainsi qu’une bonification d’impôts pour les voitures d’entreprise à faibles émissions et non soumises au leasing.

Ces mesures sont désormais remplacées par les nouvelles formules d'aides. Des dispositions qui peuvent bénéficier d'ailleurs aux acheteurs des véhicules concernés, si leur demande est formulée au maximum dans les 7 mois suivant l'immatriculation. Dans le cas présent, pour tout véhicule électrique ou hybride neuf acheté depuis le 1er janvier 2019.

Le développement de l'électromobilité impacte aussi le marché des deux-roues. En 2018, 81 cyclomoteurs, 13 motocycles et 44 quadricycles électriques auront été immatriculés au Luxembourg. Soit plus du double de modèles qu'en 2016.
Le développement de l'électromobilité impacte aussi le marché des deux-roues. En 2018, 81 cyclomoteurs, 13 motocycles et 44 quadricycles électriques auront été immatriculés au Luxembourg. Soit plus du double de modèles qu'en 2016.

Dans une réponse parlementaire publiée ce 2 août, les ministres de l'Environnement et de la Mobilité ont d'ailleurs assuré que les aides financières ne stopperont pas à la fin de l'année, comme initialement envisagé. 

Une prolongation qui s'inscrit dans la logique de la politique de promotion de la mobilité à zéro ou faible émission de CO2 portée, notamment, par Carole Dieschbourg  (Déi Gréng) et François Bausch (Déi Gréng).

  «Le marché de l'électromobilité serait presque victime de son succès»  

L'annonce de cette date repoussée fait, au passage, la joie du président de la Fédération des distributeurs automobiles et de la mobilité (FEDAMO).  «Et ma satisfaction ne se limite pas aux seuls professionnels que je représente, mais aussi pour nombre de particuliers qui craignaient ne pas pouvoir bénéficier d'une aide appréciable en raison des délais de livraison des véhicules hybrides ou électriques qui ne cessent de croître», indique Philippe Mersch.

En effet «le marché de l'électromobilité serait presque victime de son succès». Au Luxembourg comme ailleurs en Europe, les modèles à faible émission commandés tardent à être reçus. Et Philippe Mersch de signaler: «Il est clair que la production est sous tension pour l'ensemble des constructeurs. C'est particulièrement dommage chez nous, alors que les clients attirés par ces véhicules ne cessent de croître.»

Un attrait que viennent confirmer les derniers chiffres présentés par les ministres de l'Environnement et de la Mobilité, en réponse à la question parlementaire de Carlo Back (Déi Gréng) qui souhaitait connaître l'évolution des immatriculations. De janvier à juin 2019, ont déjà été mises en circulation plus de voitures 100% électriques que durant les douze mois de 2018. 



Sur le même sujet

Les bus électriques de la capitale se feront désirer
Luxembourg-ville veut renouveler sa flotte et acquérir 28 bus électriques pour 16 millions d'euros. Si le collège échevinal espère «en recevoir quelques-uns cette année», cette annonce politique se heurte à la réalité de la production à l'échelle européenne.
La flotte automobile de l'Etat se veut plus «verte»
Le gouvernement a révélé, ce vendredi à l'issue de son Conseil, une série de mesures visant à réduire les émissions de Co2 de sa flotte automobile, composée actuellement de 2.000 véhicules pour les 20 ministères.
Coup de pouce ministériel pour l'électrique
Afin de favoriser davantage l’électromobilité et de promouvoir la mobilité douce, le gouvernement a décidé de mettre en place des subventions pour l'achat de véhicules électriques. Deux primes distinctes sont donc désormais en vigueur.
L'Autofestival démarre: à quoi vont-ils carburer?
Porté par trois années successives de ventes record, le secteur automobile luxembourgeois, part confiant. Le 55e Autofestival démarre ce samedi 26 janvier et durera jusqu'au lundi 4 février. Dix jours qui comptent énormément pour les vendeurs. Les acheteurs confirmeront-ils ou non la tendance «essence»?
Mobilité: Trop de voitures: les 5 solutions de François Bausch
Bouchons, pollutions, accidents... La voiture, privilégiée par les Luxembourgeois mais aussi par les frontaliers, pose de nombreux problèmes. François Bausch, ministre des Infrastructures, a décidé d'agir face à ce fléau: application de covoiturage, car-sharing, panneaux signalétiques de déviations, abattement fiscal sur les véhicules non polluants... Il nous explique ce qui vous attend pour l'année 2017.
Leasing: La fiscalité pour pousser la voiture électrique
Avec à peine 400 voitures électriques, le gouvernement devait accélérer. La réforme de la fiscalité du leasing est le turbo de ce changement de mentalité. Dans le pays où le diesel est roi, il n'est pas sûr que cela suffise à atteindre 40.000 véhicules en 2020.