Changer d'édition

L'Etat va assainir ses passoires thermiques
Luxembourg 27.02.2020 Cet article est archivé

L'Etat va assainir ses passoires thermiques

Les travaux de l'Athénée ont déjà été réalisés.

L'Etat va assainir ses passoires thermiques

Les travaux de l'Athénée ont déjà été réalisés.
Photo: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Luxembourg 27.02.2020 Cet article est archivé

L'Etat va assainir ses passoires thermiques

Près de la moitié des quelque 1.800 bâtiments du parc immobilier étatique ne répondent pas aux objectifs du Luxembourg concernant les émissions de CO2. Les immeubles à vocation éducative et administrative, soit les trois quarts du patrimoine, seront réaménagés en priorité et 95 millions d'euros seront engagés lors des quatre prochaines années.

(DH) - Propriétaire de quelque 1.800 bâtiments répartis sur près de 915 sites, l'Etat va engager de nouveaux travaux d'assainissement énergétique sur près de la moitié (49%) de son parc immobilier. Il va même accorder une rallonge. En effet, les prévisions budgétaires pour les quatre prochaines années passent de 95 millions d'euros pour l'année 2020 à 108 millions d'euros pour 2023.

Cette stratégie d'assainissement du patrimoine étatique, mise en musique par  l'Administration des bâtiments publics (ABP), entre dans le cadre des objectifs de la politique luxembourgeoise concernant les émissions de CO2. Pour rappel, le gouvernement, dans son Plan climat et énergie, s'est engagé à réduire les émissions de gaz à effet de serre du Luxembourg de 50% à 55% à l'horizon 2030 et d'approcher le zéro en 2050. 


Le pays consommera 25% d'énergies renouvelables en 2030
Claude Turmes, le ministre de l'Énergie, a présenté vendredi les principales dispositions du gouvernement pour la réalisation des objectifs européens en matière d'énergie et de protection du climat, pour les douze années à venir.

Représentant près des trois quarts du patrimoine potentiellement assainissable,  les immeubles à vocation éducative et administrative ont été définis comme des priorités. C'est ainsi que les travaux dans certains lycées, l'Athénée de Luxembourg par exemple, sont achevés à ce jour. D'autres sont en cours d'exécution. C'est le cas du Lycée Michel Rodange

Côté chiffres, entre 2014 et 2018, l'Etat a déjà dépensé environ 71,4 millions d'euros, ce qui correspond à 9,2 millions d'euros par an. Cette dépense annuelle représente une économie de 876 tonnes de CO2, ce qui équivaut à la consommation de 80 maisons unifamiliales. Au cours des discussions de ce jeudi, certains députés ont émis le vœu que les logements, dont l'Etat est propriétaire, devraient également figurer sur la liste des priorités de l'APB.


Sur le même sujet

Vents contraires pour le Plan Energie-Climat
Les ministres de l'Energie et de l'Environnement viennent de présenter le dispositif retenu pour diminuer l'impact environnemental du pays. Certains parlementaires réclament des éclaircissements.
TOPSHOTS
This picture taken on January 22, 2013 shows a thermal power plant discharging heavy smog into the air in Changchun, northeast China's Jilin province. China has cleaned up its air before but experts say that if it wants to avoid the kind of smog that choked the country this week, it must overhaul an economy fuelled by heavily polluting coal and car use.  CHINA OUT     AFP PHOTO
L'Union cherche les milliards pour son «Pacte vert»
Pour financer une transition énergétique «juste» qui va coûter des milliards, la Commission von der Leyen dévoile mardi à Strasbourg un plan d'investissement. Celui-ci s'appuie sur un nouveau fonds pour soutenir les régions les plus dépendantes au charbon.
Electricity pylons stand in front of the lignite-fired power plant Niederaussem of German RWE AG energy company west of Cologne in this December 3, 2006 file photo.  The Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) February 2, 2007, released its long-awaited report assessing the human link to pollution, global warming and climate change.   REUTERS/Arnd Wiegmann      (GERMANY)
Aides et taxes à venir pour préserver le climat
Si le Luxembourg veut réduire de 55% ses émissions de gaz à effet de serre, cela ne se fera pas sans contraintes, ni incitations. Et la mesure la plus spectaculaire est l'instauration, à compter de 2021 d'une taxe CO2 qui touchera entreprises comme particuliers.
Claude Turmes déploie son énergie verte
Comme ministre de l'Aménagement du territoire, le responsable Déi Gréng se préoccupe du développement harmonieux du pays et en tant que ministre de l'Energie, il se concentre sur l'efficacité thermique, l'électromobilité et la fin de la dépendance au pétrole.
Politik, Sommerinterview Claude Turmes, Kalleksuewen Aussichtsplattform Ettelbrück, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort