Changer d'édition

L'Etat triple son investissement dans l'aviation militaire
Luxembourg 2 min. 24.07.2020

L'Etat triple son investissement dans l'aviation militaire

Les MRTT peuvent être utilisés pour ravitailler les avions en vol.

L'Etat triple son investissement dans l'aviation militaire

Les MRTT peuvent être utilisés pour ravitailler les avions en vol.
Photo: Reuters
Luxembourg 2 min. 24.07.2020

L'Etat triple son investissement dans l'aviation militaire

Le gouvernement s'apprête à investir 598 millions d'euros au lieu des 172 millions initialement prévus pour l'achat de huit avions ravitailleurs et de transport polyvalents. Une hausse importante du budget qui s'explique par l'augmentation de la quote-part luxembourgeoise au bon fonctionnement de l'OTAN.

(ER avec MaH) - La Chambre a donc donné son feu vert pour une plus grande participation du Luxembourg à l'achat d'avions militaires multirôles de ravitaillement et de transport (MRTT). Une opération que le Grand-Duché doit mener avec d'autres pays. Les députés se sont penchés notamment sur la participation financière de l'Etat, un investissement qui est passé de 172 à 598 millions d'euros.

Une sérieuse augmentation qui trouve son explication dans le fait que tous les pays membres de l'OTAN se sont engagés à investir au moins 2% de leur PIB à la défense. A l'heure actuelle, le Grand-Duché y consacre environ 0,6% et envisage de porter sa contribution à 0,72% d'ici 2025. 

Accord rétroactif

Le satellite militaire LUXEOSys dont le lancement est prévu en 2022 entre également dans cette stratégie d'augmentation des dépenses même si dans ce cas, les investissement ont clairement été sous-évalués

«Ce programme sera mis en œuvre rétroactivement à partir de 2016 pour une durée de 30 ans et comprend huit avions stationnés à Eindhoven et à Cologne», a précisé le  rapporteur Stéphanie Empain (Déi Gréng). 

Outre le Luxembourg, les Pays-Bas, l'Allemagne, la Norvège, la Belgique et la République tchèque participent à cette opération. L'engagement MRTT ne signifie pas pour autant que le Grand-Duché va prendre part à des opérations militaires. Les participants au programme peuvent décider de la manière dont ils vont utiliser leurs heures de vol. 


L'Airbus A400M luxembourgeois prend son premier envol
Le nouvel appareil commandé par l'armée luxembourgeoise a effectué son vol inaugural le lundi de Pâques. L'exemplaire MSN104, qui devrait être prêt à être livré dans le courant de l'année, a décollé à 16h08 de Séville, où se trouve la chaîne d'assemblage.

Le gouvernement prévoit notamment de donner environ un tiers de ses heures aux autres partenaires de l'OTAN pour compenser le fait de ne pas fournir de personnel à la mission. Le projet a finalement été approuvé 52-8, outre la majorité DP-LSAP-Déi Gréng, le CSV a marqué son soutien au contraire de déi Lénk, de Piraten et de l'ADR. 

Pour rappel, les autorités luxembourgeoises ont déjà investi dans l'achat d'un avion de transport A400M. Coût de l'opération: plus de 197 millions d'euros. Si l'Airbus volera sous pavillon luxembourgeois, il sera stationné à l'aéroport militaire de Melsbroek, en Belgique dès son entrée en service au sein d'une unité militaire binationale.   

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Bienvenue à bord de l'A400M
Commandé par le Luxembourg en 2003, l'avion a été officiellement présenté ce jeudi, au lendemain de son arrivée au Findel. L'occasion de découvrir l'intérieur d'un engin militaire qui aura coûté quelque 197 millions d'euros.
Offizielle Einweihungszeremonie A400M mit G.D. Henri, François Bausch und Armeechef Steve Thull  - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
L'A400M «luxembourgeois» découvre le Findel
Le premier avion de transport grand-ducal, destiné à opérer au sein d'une unité belgo-luxembourgeoise basée à l'aéroport militaire de Melsbroek s'est posé ce mercredi à l'aéroport de Luxembourg.
- Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
déi Lénk bataille contre deux contrats militaires
Le parti de gauche a un satellite et un avion ravitailleur dans le collimateur. Estimant que les sommes dépensées par le pays pour ces équipements seraient bien plus utiles dans la période actuelle dans le soutien à l'économie et aux ménages du pays.
Un hôpital volant passe par le Findel
Six Français atteints du covid-19 ont été transférés vers le Sud de la France au départ du Grand-Duché. Les patients qui se trouvent en réanimation ont été transportés par un Airbus A330 de l'armée de l'air française.
Lokales, évacuation patients Francais, Aeroport Findel, Avion Armée de l’Air,   Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La flotte luxembourgeoise prend peu à peu son envol
En participant à l'achat d'un nouvel avion ravitailleur aux côtés de cinq autres pays, le Grand-Duché entend appliquer sa nouvelle stratégie militaire. Si l'appareil ne sera pas stationné au Findel, le pays pourra en bénéficier pour ses missions de soutien logistique.