Changer d'édition

L'état de santé de Félix Braz «s'est stabilisé»
Luxembourg 3 min. 06.09.2019

L'état de santé de Félix Braz «s'est stabilisé»

L'état de santé de Félix Braz «s'est stabilisé»

Photo: Lex Kleren
Luxembourg 3 min. 06.09.2019

L'état de santé de Félix Braz «s'est stabilisé»

Maurice FICK
Maurice FICK
Toujours hospitalisé en Belgique suite à un malaise cardiaque en août, le ministre de la Justice «n'est plus en danger de mort» a assuré Xavier Bettel ce vendredi. Mais le Premier ministre indique qu'il est toujours dans un «état de conscience minimal».

Avant d'annoncer le «transfert de compétences temporaire» de Félix Braz (Déi Gréng) vers sa collègue de parti et ministre du Logement, Sam Tanson, Xavier Bettel a livré quelques détails sur l'état de santé de son Vice-Premier ministre et ministre de la Justice. Il avait été victime d'un malaise cardiaque le jeudi 22 août, lors de ses vacances en Belgique.


Politik, Interviewserie Blau-Rot-Grün: Felix Braz, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Felix Braz victime d'un «malaise cardiaque»
Le Vice-Premier ministre et ministre de la Justice, 53 ans, a été hospitalisé jeudi et se trouve depuis en soins intensifs en Belgique vient d'indiquer le service presse du gouvernement ce vendredi.

A l'heure actuelle, Félix Braz reste toujours hospitalisé en soins intensifs dans un hôpital de Bruges où il avait été transféré dix jours après son malaise. Comme suite au malaise cardiaque «il n'y a pas eu d'oxygénation du cerveau pendant la réanimation, il a été placé dans un coma artificiel», a indiqué Xavier Bettel. 

Xavier Bettel «est en contact tous les jours» avec la famille de Félix Braz qui «était et reste membre du gouvernement» a-t-il bien précisé.
Xavier Bettel «est en contact tous les jours» avec la famille de Félix Braz qui «était et reste membre du gouvernement» a-t-il bien précisé.
Photo: Chris Karaba

Le Premier ministre, en contact régulier avec la famille, a précisé qu'actuellement Félix Braz se trouvait toujours en soins intensifs mais «n'est plus en danger de mort». Fait est que «son état de santé s'est stabilisé» et que les choses vont dans le bon sens. Pour preuve, «on lui a retiré la respiration artificielle» en cette fin de semaine, a précisé vendredi Xavier Bettel. Mais les spécialistes continuent de parler d'un «état de conscience minimal» et d'«autres analyses restent à faire».


Sam Tanson prend la suite de Félix Braz
Deux semaines après l'annonce du malaise cardiaque qui a foudroyé le ministre, le gouvernement a dévoilé ce vendredi la nouvelle organisation gouvernementale. La charge de la Justice sera désormais assurée par la ministre du Logement et de la Culture.

Félix Braz toujours membre du gouvernement

Pour ne laisser planer aucun doute à l'issue de la conférence de presse organisée ce vendredi à midi au ministère d'État, laissant présager un remaniement gouvernemental en coulisses, Xavier Bettel a assuré que «Félix Braz était et reste membre du gouvernement». 

Impossible à ce stade de dire combien de temps cette situation perdurera pour le vice-Premier ministre: «Je ne suis pas docteur et je laisse aux docteurs le temps dont ils ont besoin pour faire le diagnostic. Cela peut durer des jours ou des semaines et nous devons attendre», pose un Premier ministre visiblement ému. Du micro de la salle de presse, il souhaite «une bonne et rapide guérison» à son vice-Premier ministre et adresse tout son soutien à la famille.

Christian Kmiotek assure que les Verts disposent du vivier nécessaire pour assumer des responsabilités politiques gouvernementales.
Christian Kmiotek assure que les Verts disposent du vivier nécessaire pour assumer des responsabilités politiques gouvernementales.
Photo: Guy Jallay

Le Grand-Duc a signé un arrêté grand-ducal attribuant temporairement le ministère de la Justice à Sam Tanson (Déi Gréng) comme prévu dans la Constitution en cas de vacance du pouvoir «plus de quinze jours». La vacance du pouvoir est limitée dans le temps mais pas la durée de la convalescence du ministre en charge du portefeuille, comme l'ont démontré les absences de Jean-Claude Juncker (CSV), alors ministre des Finances et du Travail suite à son accident de voiture 1989 ou de François Biltgen (CSV), au début des années 2000, en raison de sa lutte contre le cancer.

Pour Déi Gréng se pose toutefois la question de l'après Félix Braz si l'état de santé de ce dernier devait perdurer. Les Verts disposent-ils réellement de personnes en mesure de remplacer le moment venu Félix Braz si cette question devait se poser à l'avenir. Christian Kmiotek, co-président de Déi Gréng estime que «nous avons un vivier suffisamment étoffé d'hommes et de femmes pour faire face à toute éventualité».


Sur le même sujet

Xavier Bettel vraiment attendu au tournant
C'est dans un contexte politique et social tendu que le Premier ministre prononcera ce mardi après-midi son premier discours sur l'état de la Nation depuis les élections législatives. Le cadre et les enjeux de cette intervention capitale, en cinq points.
Politik, Premierminister Xavier Bettel, Sommerinterview im Hof der Primärschule in Bonneweg, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Comment les ministres gèrent-ils leur stress ?
Pression, journées à rallonge, décalage horaire... les ministres assument tous avoir «choisi» cette vie. Mais la défaillance cardiaque de leur collègue Félix Braz repose pour chacun le rapport travail/santé. Ils dévoilent comment ils gardent l'équilibre.
IPO , Vereidigung neue Regierung DP-LSAP-Dei Greng , Xavier Bettel , warten auf Etienne Schneider , Kulturministerium , vor dem Fototermin Foto:Guy Jallay/ Luxemburger Wort
Sam Tanson prend la suite de Félix Braz
Deux semaines après l'annonce du malaise cardiaque qui a foudroyé le ministre, le gouvernement a dévoilé ce vendredi la nouvelle organisation gouvernementale. La charge de la Justice sera désormais assurée par la ministre du Logement et de la Culture.