Changer d'édition

L'espace s'installe sur les bancs de l'Uni
Luxembourg 2 min. 16.09.2019

L'espace s'installe sur les bancs de l'Uni

Les cours se dérouleront à Belval et au Kirchberg.

L'espace s'installe sur les bancs de l'Uni

Les cours se dérouleront à Belval et au Kirchberg.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 16.09.2019

L'espace s'installe sur les bancs de l'Uni

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Les premiers cours du master interdisciplinaire d'espace débutent ce lundi 16 septembre à l'Université de Luxembourg. Un nouveau diplôme axé sur l'exploitation des ressources spatiales.

Ils sont 20 étudiants à avoir pris place, ce lundi, dans le vaisseau lancé conjointement par l'Agence luxembourgeoise spatiale (LSA) et l'Uni (Université de Luxembourg). Il s'agit des premiers admis pour le nouveau master interdisciplinaire d'espace auquel plus d'une centaine de candidats ont postulé. Signe d'un véritable engouement pour la discipline. 


This handout picture obtained from the European Space Agency (ESA) on August 7, 2018 shows a view taken by German astronaut and geophysicist Alexander Gerst, showing wildfires in the state of California as seen from the International Space Station on August 2, 2018.  / AFP PHOTO / EUROPEAN SPACE AGENCY / Alexander GERST / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / ESA / Alexander Gerst" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
La Space Agency définitivement sur orbite
L'éducation, la communication et l'assistance au secteur spatial restent au cœur de la mission de la Luxembourg Space Agency (LSA) qui fête ce jeudi sa première année d'existence.

«Comme il s'agissait d'une première, nous n'avons pas voulu prendre le moindre risque que ce soit au niveau de la logistique ou du contenu de la formation. A l'avenir, ce n'est pas impossible que le nombre d'étudiants augmente», explique Marielle Mabille en charge du programme d'études. 

Pour intégrer ce cursus, les postulants devaient être titulaires d'un baccalauréat ou d'une maîtrise en physique, mathématiques, ingénierie, informatique, géophysique ou science, histoire que chaque participant aborde les cours techniques avec le même bagage.  

Concept unique

Le but de ce master, qui se déroulera sur deux années, est de fournir aux étudiants les compétences nécessaires en ingénierie, entrepreneuriat et gestion de projets pour travailler dans le secteur spatial. 

Il s'agit d'un concept unique, comme le souligne la directrice Tonie Van Dam: «C'est la seule formation intégrant l'enseignement et l'apprentissage des missions spatiales, les ressources et la robotique à des cours en finance ou de gestion de projet. Les étudiants vont également acquérir les compétences informatiques nécessaires pour interpréter les observations de l'espace. Ce type de programme est particulièrement utile au Luxembourg où les start-up sont très fortement soutenues.»


ESA's Soil Moisture and Ocean Salinity (SMOS) satellite which will make global observations of soil moisture over Earth’s landmasses and salinity over the oceans
Les ressources spatiales: un filon prometteur pour le Luxembourg
La dernière étude de la Luxembourg Space Agency montre que l'industrie de l'utilisation des ressources spatiales devrait générer des milliards d'euros jusqu'à 2045.

Depuis le lancement de l'initiative Spaceresources.lu en 2016, le Luxembourg s'est effectivement positionné comme un pays en pointe dans le domaine spatial. 

Ce master répond au besoin d'un secteur en manque de main-d'œuvre qualifiée. Mais c'est aussi une formidable opportunité pour les étudiants de faire carrière dans le «new space», soit l'industrie spatiale d'initiative. 

Un an après l'Agence spatiale

Pour rappel, l'idée de ce master avait été lancée en février 2019 dans la foulée de la création de l'Agence spatiale luxembourgeoise (LSA), qui vient de fêter sa première année d'existence.

L'organisme participe d'ailleurs au financement de cette formation dont les cours seront dispensés sur les sites du Kirchberg et de Belval.


Sur le même sujet

DSI: l'autre pépite «luxembourgeoise» rachetée
Reverra-t-on Deep Space Industries au Luxembourg? La pépite de l'espace installée depuis mai 2016, mais en hibernation, a été rachetée par Bradforf Space... qui a déjà des antennes aux Pays-Bas et en Suède.
Les différentes matières récupérées sur les astéroïdes, comme des métaux, des hydrocarbures ou même de l'eau, seraient exploitées sur place et serviraient à construire des bases desquelles partirait une exploration spatiale plus lointaine.
L'espace ouvre de nouveaux territoires
La création de la Société européenne des satellites et l'initiative sur l'exploration des ressources de l'espace ouvrent de nouvelles perspectives: ingénieurs hautement qualifiés et experts en communication seront des profils recherchés.
Space X's Falcon 9 rocket lifts off from space launch complex 39A at Kennedy Space Center, Florida on March 30, 2017, with an SES communications satellite.  
SpaceX blasted off a recycled rocket for the first time on, using a booster that had previously flown cargo to the astronauts living at the International Space Station. / AFP PHOTO / BRUCE WEAVER
IBM, choix important pour la SES
IBM a choisit la SES pour son cloud, une révolution qui s'insère parfaitement dans la stratégie de l'opérateur luxembourgeois de satellites. A l'ouverture de la Satellite Business Week, le p.-d.g. de la SES, Steve Collar, évoque l'avenir. Avec gourmandise.
Un des quatre derniers O3B de Thales lancés en mars. Quatre autres suivront l'an prochain. Et une nouvelle génération construite par Boeing en 2021
LSA, l'agence spatiale du Luxembourg
Le ministre de l'Economie a dévoilé l'Agence spatiale du Luxembourg mercredi matin au Mudam. Etienne Schneider a surtout lié les mains du prochain gouvernement qui devra donner une structure juridique claire à ce «one-stop-shop de l'espace» confié à Marc Serres.
5G, le défi de la SES
Des deux côtés de l'océan Atlantique, la 5G est une "bataille" de longue haleine. Pour préserver son business aux Etats-Unis, la SES doit veiller à "sa" bande C que le régulateur veut en partie récupérer.