Changer d'édition

L’enquête sur la fraude à l’ADEM se poursuit
Luxembourg 2 min. 15.05.2019

L’enquête sur la fraude à l’ADEM se poursuit

Victime d'un détournement de 90.000 euros par un de ses employés détachés, l'Agence pour le développement de l'emploi a porté plainte auprès de la justice.

L’enquête sur la fraude à l’ADEM se poursuit

Victime d'un détournement de 90.000 euros par un de ses employés détachés, l'Agence pour le développement de l'emploi a porté plainte auprès de la justice.
Photo: Steve Eastwood
Luxembourg 2 min. 15.05.2019

L’enquête sur la fraude à l’ADEM se poursuit

Marc AUXENFANTS
Marc AUXENFANTS
Dan Kersch, le ministre de l’Emploi a apporté des précisions sur les suites du détournement de fonds de 90.000 euros, commis au sein de l’Agence entre février et avril 2019.

Présentant le rapport d’activités 2018 de l’ADEM, Dan Kersch le ministre LSAP de l’Emploi est revenu mardi sur le détournement de fonds au sein de l’ADEM, commis par un employé du service qui gère le paiement des allocations de chômage aux demandeurs d’emploi. Le montant officiel du délit est estimé à quelque 90.000 euros.


Une fraude à l’ADEM de 92.000 euros en deux mois
Ce lundi, les députés ont entendu Dan Kersch le ministre du Travail, sur le détournement de fonds commis par un fonctionnaire de l'Agence pour le Développement de l'Emploi.

Suite à cette découverte, l'établissement public avait annoncé en avril dernier que «le procureur d’État à Luxembourg a été saisi d’une plainte en vue d’entamer les enquêtes nécessaires». «La justice s’occupe du dossier et elle fait un bon travail,» a expliqué mardi le ministre de l’Emploi, précisant que «l’ADEM a pour sa part communiqué toutes les informations dont elle dispose.».

Identification en cours d'éventuelles victimes

Celui-ci a précisé qu’une «perquisition au sein du Centre des technologies de l'information de l’État, ordonnée par le magistrat, permettra de retracer toutes les activités de l’auteur de la fraude depuis 2013», date de son détachement auprès de l’agence pour le développement de l’emploi.


Adem
Le détournement de fonds à l'ADEM en cinq questions
24 heures après l'annonce d'un détournement de fonds par un agent de l'administration pour l'emploi, de nouveaux éléments émergent sur l'affaire et son contexte.

Dan Kersch a ajouté que «l’ADEM «vérifie de son côté tous les dossiers des demandeurs d’emploi dont ce dernier avait la charge, dans le but d’identifier d’éventuelles victimes», dont les allocations qui leur étaient destinées auraient pu être détournées.

Les membres de la commission parlementaire, qui avaient auditionné fin avril dernier Dan Kersch et Isabelle Schlesser la directrice de l’ADEM, avaient révélé le mode opératoire du fraudeur. Celui-ci «manipulait les dossiers des bénéficiaires d'allocations de chômage, afin de générer des versements. Les sommes étaient ensuite transférées sur des comptes créés au moyen de cartes de crédit prépayées.»

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet