Changer d'édition

«L'enquête avance» autour de l'escroquerie à la CNS
Luxembourg 2 min. 06.02.2020 Cet article est archivé

«L'enquête avance» autour de l'escroquerie à la CNS

La CNS a été victime d'une escroquerie portant sur plus de deux millions d'euros.

«L'enquête avance» autour de l'escroquerie à la CNS

La CNS a été victime d'une escroquerie portant sur plus de deux millions d'euros.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 06.02.2020 Cet article est archivé

«L'enquête avance» autour de l'escroquerie à la CNS

Un an après les soupçons de détournement de fonds à la mutuelle de santé, l'instruction concernant deux employées qui auraient détourné plus de deux millions d'euros en dix ans devrait toucher à sa fin, selon le Parquet.

(DH avec Steve Remesch) - C'est une défaillance dans le système de remboursement international de la Caisse nationale de santé (CNS) qui aurait permis à deux agents - qui ne sont a priori pas complices - d'empocher plus de deux millions d'euros en près de dix ans. Interrogé par le Luxemburger Wort, le Parquet indique que les enquêtes étaient «bien avancées», sans donner plus de détails.

Deux instructions avaient été ouvertes, en février 2019, à la suite d'un signalement par un employé de la CNS qui avait découvert un document troublant sur un photocopieur. Les opérations avaient débouché sur l'arrestation de cinq personnes, deux employées de la CNS et trois proches de l'une d'entre elles. La seconde, qui comptait 25 ans d'ancienneté, est suspectée d'avoir détourné deux millions d’euros alors que la première aurait empoché 50.000 euros. 


Assurances Sociales-CNS, Krankenkasse, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Quatre personnes arrêtées après la fraude à la CNS
Le Parquet a informé ce vendredi matin que des perquisitions avaient eu lieu cette semaine dans deux communes du pays et mené à l'arrestation de plusieurs personnes, soupçonnées de vol et d'escroquerie au détriment de la Caisse nationale de Santé.

C'est une feuille de remboursement de soins corrigée au Tipp-Ex et oubliée sur une photocopieuse qui avait mis la puce à l’oreille d'un employé. Ce dernier avait alors dénoncé les faits avant que le ministère de la Sécurité sociale ne porte plainte. La fraude consistait à rembourser deux fois des ordonnances médicales en provenance de pays non membres de l'UE. Ces remboursements étaient ensuite versés sur des comptes bancaires des personnes de leur entourage. De prime abord, si la méthode est identique, rien n'a permis aux enquêteurs de relier les faits et gestes des deux suspectes.

A la suite de ces affaires, la CNS avait commandé un audit qui lui avait coûté la bagatelle de 500.000 euros. L'examen approfondi de 100 millions d'opérations lors des dix dernières années a permis de constater des irrégularités sur 8.000 dossiers, dont 400 sont imputées aux deux suspectes.  


Lokales,Gemeindehaus,Mairie de Hesperange.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Hesperange tire ses premières leçons
Victime d'une vaste escroquerie à la fin du mois de juin, le collège communal a pris des décisions pour éviter à l'avenir toute mauvaise surprise.

Pour mémoire, l'année 2019 avait été marquée par une série d'escroqueries. En janvier, c'est le Fonds du logement qui avait perdu 800.000 euros. C'est ensuite l’ADEM qui avait été victime d'un employé indélicat soupçonné d'avoir détourné 92.000 euros. En juin, la commune d'Hesperange découvre qu'elle est victime de détournements à hauteur de plusieurs millions. Et la série se poursuit en octobre, au CIGR-Syrdall cette fois-ci où le responsable est accusé de mauvaise gestion, de harcèlement sexuel et d'intimidation.  


Sur le même sujet

Une escroquerie, des lacunes dans le suivi financier des dossiers, des trop-perçus jamais remboursés: c'est peu dire que la gestion du promoteur public laissait à désirer ces dernières années. Le nouveau directeur impose donc un système comptable plus strict.
Présentation PAP Neischmelz Nord - Düdelingen - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le Parquet a informé ce vendredi matin que des perquisitions avaient eu lieu cette semaine dans deux communes du pays et mené à l'arrestation de plusieurs personnes, soupçonnées de vol et d'escroquerie au détriment de la Caisse nationale de Santé.
Assurances Sociales-CNS, Krankenkasse, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Près de deux semaines après une escroquerie frauduleuse, le Fonds du logement vient d'être victime d'une seconde tentative d'escroquerie du même acabit. Mais cette fois, il a fallu dégainer les menottes. Un suspect s'est jeté dans la gueule du loup.
Richtfest 7 Einfamil.häuser des Fonds du Logement - Cents - Photo : Pierre Matgé