Changer d'édition

L'Education nationale mise en difficulté par la pandémie
Luxembourg 2 min. 06.01.2022
Congés maladie

L'Education nationale mise en difficulté par la pandémie

Au total, 10% du corps enseignant dans le secondaire est en congé maladie.
Congés maladie

L'Education nationale mise en difficulté par la pandémie

Au total, 10% du corps enseignant dans le secondaire est en congé maladie.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 06.01.2022
Congés maladie

L'Education nationale mise en difficulté par la pandémie

Les arrêts maladie à cause du covid s'accumulent ces derniers jours, tant dans le fondamental que dans le secondaire pour les enseignants. Le ministère de l'Education est contraint de trouver du renfort.

(tb avec Teddy Jaans) La rentrée ne se fait visiblement pas pour tous les enseignants cette semaine. Le ministère de l'Education nationale est actuellement confronté à une pénurie d'enseignants en congé maladie. Au total, 10% des professeurs du secondaire, et 7% des enseignants du fondamental sont malades, comme le confirme le ministère interrogé par le Luxemburger Wort.


A medical assistant prepares a syringe with the Pfizer BioNTech vaccine for children at a vaccination centre set up at a car dealership in Iserlohn, western Germany, on January 5, 2022, amid the ongoing coronavirus (Covid-19) pandemic. - The owner of the car dealership, Arne Olsen, has temporarily set up a vaccination centre with a team of doctors and nurses at his dealership and has had several hundred people vaccinated since the start in December. As many people as possible are to be vaccinated by the second week of January. (Photo by Ina FASSBENDER / AFP)
L'AMMD prône l'obligation vaccinale
A une obligation vaccinale sectorielle qui ne concernerait que les soignants, l'Association des médecins et médecins dentistes préfère une vaccination obligatoire pour tous les adultes.

Ce pourcentage a grimpé en flèche après les vacances de Noël, alors que le dernier bilan hebdomadaire du ministère de la Santé fait état de 5.641 personnes testées positives au covid au Luxembourg entre le 27 décembre et le 2 janvier. Soit une augmentation de 110% par rapport à la semaine précédente.

Face à ces nombreuses absences, le ministère a fait appel à du renfort, afin de pouvoir continuer à assurer un bon fonctionnement au sein des écoles. Au cours des derniers mois, 430 collaborateurs supplémentaires ont été engagés dans le fondamental, et 60 dans le secondaire, pour faire face aux défis de la pandémie. Ces chiffres incluent les 158 nouveaux contrats signés ces derniers jours.

Le ministre de l'Education nationale, Claude Meisch (DP), confie avoir été «un peu surpris» par ces absences. Raison pour laquelle un entretien s'est tenu ce mercredi avec les syndicats SNE et Féduse. Ceux-ci se sont montrés sceptiques quant à la possibilité de trouver suffisamment de remplaçants en si peu de temps. Claude Meisch espère par ailleurs que la réduction prévue de la durée d'isolement de quatre jours pour les personnes vaccinées apportera un certain soulagement. 

Maintenir autant que possible les cours en «présentiel»

Selon les estimations du ministère, les absences des enseignants sont, pour la moitié d'entre elles, liées au covid. D'autant plus que de manière générale, janvier est un mois où les congés maladie sont plus fréquents que pendant le reste de l'année, argumente le ministère.

Bientôt le retour des cours à distance pour faire face à une telle situation? Pour le moment, les cours dits en «présentiel» doivent être maintenus autant que possible et les écoles concernées sont invitées à s'organiser en interne.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La reprise des cours, le 15 septembre, ne sera pas seulement exceptionnelle du fait des aménagements liés au covid, elle le sera aussi par le nombre record d'élèves accueillis: 91.048 jeunes attendus. Mais ce n'est pas tout...
(FILES) In this file photo taken on September 4, 2017 Pupils arrive at a primary school on the first day of the new school year, in La Rochelle, western France. - French President Emmanuel Macron said during a televised speech on June 14, 2020 that all French schools, except high schools, would fully reopen from June 22, a move that will allow more parents to return to work and give students at least a few days with their teachers before the summer break. (Photo by XAVIER LEOTY / AFP)
L'initiative du ministère de l'Education nationale de proposer aux élèves une révision générale à quelques jours de la rentrée a trouvé son public. Reste à savoir qui fera face aux classes et sous quelles modalités sanitaires.
Lokales, Schoulrentrée Ribeschpont Besuch Claude Meisch, Maske, Maskenpflicht, Schule, Covid-19, Corona, Grundschule, Fondamental, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Le ministre de l'Education souhaite que les élèves en difficulté, au fondamental et dans les lycées, puissent bénéficier d'un rattrapage scolaire avant la rentrée. Ce sera sans les enseignants du SEW-OGBL.
Lokales,  Schule, Erneuter,  Fieldgen, Schüler, Schülkinder, Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort