Changer d'édition

L'édition 2021 de l'Autofestival portée à 15 jours
Luxembourg 15.09.2020

L'édition 2021 de l'Autofestival portée à 15 jours

Les trois coups du festival de l'automobile 2021 sont programmés pour le lundi 25 janvier.

L'édition 2021 de l'Autofestival portée à 15 jours

Les trois coups du festival de l'automobile 2021 sont programmés pour le lundi 25 janvier.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 15.09.2020

L'édition 2021 de l'Autofestival portée à 15 jours

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
La Fédération des distributeurs automobiles et de la mobilité (Fedamo) a annoncé ce mardi que la prochaine édition du festival de l'automobile se tiendra du lundi 25 janvier au 8 février 2021.

La 57e édition de l'Autofestival sera particulière. En plus des mesures sanitaires imposées dans le cadre de la lutte contre la pandémie de covid-19, le conseil de la Fedamo a décidé de rallonger la période du festival. Alors que généralement cette opération était limitée à douze jours, le rendez-vous 2021 a été prolongé de de trois jours. 

«Cette extension à 15 jours permettra aux concessionnaires automobiles participants d'étaler les participants dans les salles d'exposition, cela offrira aux clients un meilleur accès aux modèles exposés et des conseils personnalisés», précise le communiqué de la Fedamo. Une façon aussi de mieux assurer la sécurité et la santé des visiteurs.


Le redémarrage «prudent» des concessions
Avec la deuxième phase du déconfinement, effective depuis le 11 mai, les showrooms reprennent doucement vie. Mais la crise du covid-19 ne s’effacera pas sans laisser des pertes qui sont pour l’heure difficilement quantifiables selon les professionnels du secteur.

Depuis la réouverture des show-rooms le 11 mai dernier, le concept de sécurité et des mesures sanitaires covid, mises en place par la Fedamo et le ministère de la Santé, a été mis en oeuvre dans toutes les concessions. Le personnel et les clients sont donc rodés à ce protocole.

L'année 2020 pour le secteur automobile s'annonce particulièrement difficile. Les responsables s'attendent à une baisse du chiffre d'affaires de 500 millions d'euros. Les mois de mars, avril et mai ont notamment été marqués par un recul de 50,2%, 78,9% et 43,8% des immatriculations. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le secteur automobile prédit une année noire
Si le nombre d'immatriculations au mois de juin a atteint son meilleur score depuis le mois de février, avec une baisse de «seulement» 10,6% par rapport à 2019, la Fedamo estime que ce regain d'activité constitue un trompe-l’œil et se prépare à une baisse du chiffre d'affaires de 500 millions d'euros sur 2020.
Lokales, Autofestival 2020, Jaguar, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le redémarrage «prudent» des concessions
Avec la deuxième phase du déconfinement, effective depuis le 11 mai, les showrooms reprennent doucement vie. Mais la crise du covid-19 ne s’effacera pas sans laisser des pertes qui sont pour l’heure difficilement quantifiables selon les professionnels du secteur.