Changer d'édition

«L'école ne sera plus la même»
Luxembourg 3 min. 16.04.2020 Cet article est archivé

«L'école ne sera plus la même»

Les portes des lycées ouvriront à nouveau partiellement le 4 mai, a rappelé Claude Meisch, ministre de l'Éducation nationale.

«L'école ne sera plus la même»

Les portes des lycées ouvriront à nouveau partiellement le 4 mai, a rappelé Claude Meisch, ministre de l'Éducation nationale.
Photo : SIP
Luxembourg 3 min. 16.04.2020 Cet article est archivé

«L'école ne sera plus la même»

Olivier TASCH
Olivier TASCH
Le ministre de l'Education nationale a livré, ce jeudi, les premiers détails de la réouverture annoncée des établissements d'enseignement. Elle se fera par étapes entre le 4 et le 25 mai et les élèves iront en classe une semaine sur deux en portant obligatoirement un masque dans l'enceinte de l'école.

L'organisation du retour à l'école apparaît comme un véritable casse-tête. Le ministre de l'Education nationale, Claude Meisch (DP), a présenté ce jeudi un véritable numéro d'équilibriste. Car il doit non seulement assurer la protection de la santé de tous et continuer à freiner la propagation du covid-19, mais aussi garantir la mission fondamentale de l'école. A savoir donner les mêmes chances à chaque enfant de réussir une année scolaire pour le moins particulière.

Après avoir «pesé le pour et le contre de plusieurs scénarios», le ministre a avancé un calendrier pour la réouverture des écoles fermées depuis le 16 mars. Différentes phases entre le 4 et le 25 mai sont envisagées. «Il n'y aura pas de normalisation totale», a prévenu Claude Meisch. «L'école ne sera plus la même, et un nouvel effort de toute la communauté sera nécessaire pour assurer les énormes mesures de sécurité», a t-il ajouté.  

Ainsi, jusqu'à nouvel ordre, toutes les classes du fondamental et du lycée seront divisées en deux groupes distincts qui ne se croiseront pas à l'école. Et un système d'alternance sera mis en place: la moitié des élèves d'une classe passera une semaine à l'école pendant que l'autre partie sera à la maison pour effectuer des révisions. Les enseignants devront donc dispenser le même cours deux semaines de suite.

Ce système a été imaginé, afin de «garantir la continuité de l'enseignement tout en permettant d'assurer la distance de deux mètres entre chaque enfant», a expliqué Claude Meisch. De plus, le port d'un masque dans l'enceinte de l'école sera obligatoire. Dans la salle de classe, il demeure néanmoins facultatif. Élèves et enseignants se verront tous remettre deux masques par les autorités. Cette obligation vaut évidemment aussi dans les transports scolaires. «Le plus simple est de dire aux enfants de porter une protection de la porte de la maison jusqu'à la salle de classe et vice versa», a déclaré le ministre.


Quelles astuces pour gérer au mieux le confinement?
C'est le jour J pour la fermeture des écoles: le Luxembourg est entré ce lundi en terrain inconnu pour deux semaines. Se greffe là-dessus une question lancinante: comment organiser les activités des enfants à la maison? Nous vous proposons quelques pistes afin de dissiper le grand flou.

La circulation dans les écoles sera également réorganisée afin d'éviter les goulots d'étranglement, avec par exemple, des couloirs et des cages d'escalier à sens unique. Chaque établissement devra évidemment s'adapter au mieux. Des produits de désinfection pour les mains seront mis à disposition dans les entrées et dans chaque salle de classe. Les récréations seront aussi organisées en alternance afin d'éviter que les groupes ne se croisent. 

Les cantines resteront, elles, fermées et pour y remédier les écoles proposeront des «food packs» alors que les cours de sport restent aussi suspendus jusqu'à nouvel ordre. A noter que les parents dont les enfants fréquentent le fondamental pourront évidemment continuer à profiter du congé pour raisons familiales version covid-19. Avec ces annonces c'est également une perspective de cinq semaines supplémentaires d'école à la maison. Pour y faire face, le site internet schouldoheem.lu continuera d'être abondamment alimenté, a promis le ministre.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les trois scénarios en cas de virus en classe
Le ministre de l'Education a présenté le dispositif appliqué si un ou plusieurs élèves sont dépistés positifs au covid-19. Une façon de répondre aux craintes des jeunes, des familles et des enseignants.
Lokales, Claude Miesch besucht Ribeschpont Schule in Dudelingen, Maske, Maskenpflicht, Schule, Covid-19, Corona, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Un plan pour ne pas perdre une année scolaire
Après la décision du gouvernement de maintenir les écoles fermées jusqu'au 3 mai, le ministre de l'Education annonce une nouvelle vague d'adaptations. Claude Meisch veut tout mettre en oeuvre pour que l'année scolaire soit bouclée tant bien que mal.
Claude Meisch, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
Tous les voyages scolaires annulés avec effet immédiat
Dans le cadre de l'expansion du coronavirus au pays, le ministère de l'Éducation nationale a décidé la suppression avec effet immédiat et jusqu'à nouvel ordre de tous les voyages et excursions prévus par les écoles et lycées. Ce faisant, le Luxembourg s'aligne sur son voisin français.
Un quart de la population touchée par la fermeture des écoles
Toutes les structures d'éducation du pays seront fermées entre le 16 et le 29 mars. Le ministre de l'Education assure, ce vendredi, qu'il ne s'agit nullement d'une période de vacances et détaille les modalités d'étude à domicile prévues pour les deux semaines à venir.
Lokales, Coronavirus, Covid-19, Athénée, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Les troubles du comportement touchent plus d'enfants
Surpoids, problèmes de langage ou encore difficultés d'apprentissage, les pédiatres mettent en garde contre une utilisation trop précoce des smartphones et autres écrans. Les conséquences sur le développement de l'enfant seraient désastreuses.
Die Kinderärzte warnen vor einer zu frühen Nutzung von Smartphones und Tablets. Das habe katastrophale Folgen für die kindliche Entwicklung.
Gérer et accompagner l'éducation aux écrans
Même si la digitalisation de la société présente de nombreux atouts, les risques de surexposition des enfants suscitent des préoccupations chez des parents. La campagne «Les écrans en famille» propose des pistes sur la bonne utilisation des médias numériques.
Mid adult man assisting son in using laptop at table